Née de père inconnu

Ce fut mon cadeau de Noël l’an dernier, une belle courge, cultivée dans un jardin corrézien… que j’avais mangée en un gratin succulent le 14 février (j’ai la preuve) mais dont je n’avais pas fait le moindre portrait avant de la passer à la casserole 😉

Elle ressemblait fortement à ceci => courge délicata (pub gratuite), et j’en ai gardé les graines que je me suis empressée de semer, puisque contrairement au patidou que j’avais cultivé l’an dernier elle n’est pas coureuse… quoique !!!

pèreinconnu

Voici ma récolte d’il y a 3 jours, un fruit unique (1kg103 et 1kg026 quand même) sur chacun des 2 pieds plantés en mai 😉

Le fruit est comestible, la chair en serait blanche légèrement teintée…

Tous ceux qui ont eu, l’an dernier, une délicata en cadeau et en ont semé les graines ont eu le même résultat et ont survécu sans dommage à la consommation de la nouvelle récolte 😉

Suivant l’angle sous lequel on regarde la courge, on peut vaguement trouver un air de ressemblance avec la mère… mais qui est le père ?

3 réflexions sur “Née de père inconnu

  1. Jeandelachauvinière

    Le père c’est moi abeille bourdon , apis mellifera venus te chatouiller les étamines au fond de ton calice jaune orangé et en repartant , voir pistil un grain de pollen est tombé sur lui la belle affaire c’est conclue illico , l’inspecteur gadget n’en revient pas pour cette affaire soit d’accorder la paternité au butineur qui a posé le grain tombé de sa brosse ou l’étamine .tagada tagada tagada , Zorro chevauchant tornado apporte la réponse , sortant un manuscrit signé par le juge Roy bean mettant étamine et abeille dos à dos dans leurs responsabilités

    Aimé par 1 personne

    1. Merci Zorro, je ne connais pas le manuscrit en question et je savais bien que la vie sexuelle des courgettes nécessitait l’intervention d’un troisième larron (pourquoi alors y aurait-il des fleurs ♂ et ♀ ?)
      J’ai trouvé cet article tout mimi => http://www.quatremoineaux.be/2017/08/hybridation-des-cucurbita-pepo.html#ob-comment-ob-comment-101734578
      … et aussi un père putatif qui pourrait être un membre de la famille courge-gland « Acorn » si toutefois il y en avait eu quelques uns dans les jardins voisins du producteur de la délicata fautive ? 😉

      J'aime

Les commentaires sont fermés.