Une coche

En ornithologie, c’est la première observation d’un oiseau, et en plus, chez moi, un nouveau dans la faune ailée habituelle qui fréquente le quartier 😉

Sur le moment j’ai juste entendu un cri peu commun, en fin d’après-midi, entre les bruits de la rue, humains en troupeaux et moteurs, les aboiements d’Adolphe, un vacancier qui n’aime pas la résidence secondaire de ses maîtres et l’agitation perpétuelle des pigeons très bavards, j’ai donc cessé mon bricolage et levé les yeux vers le toit le plus proche où l’oiseau voisinait avec 3 membres de la famille des Columbidae et ne semblait pas impressionné ni par leur nombre, ni par leur taille plus importante que la sienne.

Il était à contrejour, donc pas de couleur de plumage visible, et me montrait son profil gauche, un long bec effilé et une huppe dans le prolongement du bec mais en arrière du crâne, ce n’est pas avec ma pince et mon marteau que j’aurais pu lui tirer le portrait (l’APN était à l’intérieur de la maison, et les jumelles à l’étage), je me suis donc contentée de ne pas bouger afin de pouvoir l’observer s’expliquer avec les pigeons, les 2 minutes qu’il a passées, posé sur l’arête du même toit, avant de prendre un envol rapide vers une autre destination.

Recherche faite, avant d’oublier cette rencontre rare, il s’agissait d’une huppe fasciée, observation confirmée par les enregistrements du cri de l’oiseau présents sur sa fiche (d’autres images).

ciel02

 

Publicité

4 réflexions sur “Une coche

    1. Bonjour Laurent, comment vas-tu ?
      Sur Wikipédia ils indiquent : « Du latin upupa, origine onomatopéique tirée de son chant (« houp-oup-oup »), qui lui a valu son nom dans beaucoup de langues et dialectes…/… De même, elle est appelée « bout bout » dans le centre de la France. Elle est aussi nommée « pue pue » dans certaines régions, allusion à la mauvaise odeur de son nid »
      Ton avatar a changé, il me fait penser à du Pierre Soulages 😉

      Aimé par 1 personne

Les commentaires sont fermés.