Tour de vis…

La carte des nouveaux départements concernés par l’interdiction de sortir de chez soi entre 21h et 6h du matin vient de tomber sur La Dépêche. La semaine prochaine il y a de fortes chances pour que je sois aussi concernée puisque les chiffres sont annoncés à la hausse et que les vacanciers sont présents.

Paradoxe d’un couvre-feu en temps de paix !

11 réflexions sur “Tour de vis…

  1. J’ai vu ça hier soir avant d’aller me coucher. Le Lot reste en lisière mais sans doute pas pour bien longtemps. Honnêtement ça ne va pas changer grand chose à ma vie car je ne suis pas vraiment noctambule, même si l’idée de devoir me chronométrer pour rentrer ne me plaît pas du tout. J’ai peur que ça ne change pas grand chose à la situation sanitaire non plus ceci dit..
    Bon ça va quand même vachement limiter notre vie sociale si on ne doit pas être plus de six convives à table… vu qu’on est déjà cinq tous les jours.

    Aimé par 1 personne

    1. Non, ce n’est pas une punition, mais un principe de protection… en cas de pépin de santé (urgence cardiaque, accident de la route AVC…), il ne faut pas que tous les lits soient occupés par des patients Covid et donc il faudrait que nous soyons plus disciplinés, même si cela nous pèse, pour que ceux qui repoussent des soins indispensables puissent aussi avoir accès aux soins…
      Je parie que dès mardi l’annonce de nos mauvais chiffres sera faite avec celle du couvre-feu pour nous aussi 😉

      J’aime

      1. Angelique

        Il n’y a aucune protection contre un virus que notre système immunitaire. Et bien sûr, pour le reste, ça fait plusieurs gouvernements qui suppriment du personnel hospitalier et des services de réanimation.
        Rien à voir avec la discipline d’une population à la rue…….

        Aimé par 1 personne

        1. Quand je parle de discipline, je parle du pékin moyen qui part en vacances chez toi parce que le département n’est pas encore en rouge (et pas des galériens qui sont malheureusement à la rue) et adopte un comportement de mouton : il te colle aux fesses (avec femme et mouflets) alors que tu fais tout pour éviter de le croiser…

          Aimé par 1 personne

          1. Angelique

            Ahhh, tu parlais de ceux là…. Ceux que nous avons envie de renvoyer chez eux à grand coup de pied aux fesses…..
            Parce que la ville d’Annonay n’est pas riche et elle devient ville morte. C’est une catastrophe.
            Pendant ce temps, ma fille doit prendre le métro parisien tous les jours et ça ne pose pas de problème. Les entreprises doivent travailler. Il y a trop d’incohérences et pas plus de malades dans le métro bizarrement. Quand à l’hôpital d’Annonay, j’y vais pour mon insuffisance rénale : il est vide. Le service n’a jamais été aussi rapide. Par contre, il y aurait un problème à St Etienne.
            Je ne comprends absolument rien à ces mesures dictatoriales à part la négociation presque quotidienne avec ma banque….. puisque ces fameuses mesures m’interdisent de travailler depuis septembre…..et sans aucune aide. Je suis en agricole, je peux m’occuper des prés mais pas recevoir du public.
            Malheureusement, c’est la réception du public qui est rémunératrice……
            Bref, j’en ai mare et je ne suis pas la seule.

            Aimé par 1 personne

            1. Oui, j’ai vu pour St-Etienne, à la splendeur passée, incompréhensible !
              Après, au niveau départemental c’est le préfet qui décide, essaie de lui faire un courrier pour l’informer de ta détresse, il n’a peut-être pas conscience qu’il étrangle sa population….

              Aimé par 1 personne

              1. Angelique

                Si, si, elle est venue…. Et sincèrement, elle s’en fiche. Le Mc Do est ouvert, tout va bien. Parce que oui, elle est venue nous faire la morale avec ses fringues de luxe. Elle fait fermer les bars et les petits restau mais pas la cafétéria Casino ni le Mc Do. Logique?

                J’aime

                1. Je n’ai fait qu’un restau en août, et à contre-coeur pourtant j’étais invitée, on pouvait danser entre les tables. Les petites surfaces n’ont sûrement pas d’autre choix que de faire de la vente à emporter parce que espérer gagner sa vie avec 2 tables en salle !?!
                  La préfète… j’insisterais et si elle a plein de courriers séparés de personnes dans ta situation… fais marcher ton téléphone pour les mobiliser, utilise la presse locale s’il le faut, courage ! 😉

                  Aimé par 1 personne

                  1. Angelique

                    J’ai fait tourner la presse locale 😊. Effectivement, nous n’avons pas fait de courriers séparés, nous nous sommes unis (pour une fois). Je retiens l’idée et effectivement, je vais passer voir mes collègues de galère. Merci 😉

                    Aimé par 1 personne

Les commentaires sont fermés.