Du « peps » à l’américaine…

Le nom de Dolly Parton, croisée dans un film de 2019, m’évoquait vaguement quelque chose d’autre que Hello, Dolly !, une recherche m’a fait redécouvrir cette pépite pleine d’optimisme (elle avait réussi à sauver son mariage, selon la légende) : Jolene, un tube auquel elle doit toute sa bonne fortune, datant de 1974 (ce n’est pas vraiment d’hier)…

… en version live de 2014, comme quoi, la « country » conserve, tout comme le bon air du Tennessee (et peut-être aussi un peu la chirurgie esthétique) 😍

Elle a encore récemment fait parler d’elle en ces temps troublés, en faisant un don pour la recherche sur le vaccin Covid-19

C’est ainsi que la chanson Jolene est devenue ceci :

« Vaccine, vaccine, vaccine, vaccine
I’m begging of you, please go in my arm
Vaccine, vaccine, vaccine, vaccine
Please just keep me safe from Covid harm. »

Une réflexion sur “Du « peps » à l’américaine…

  1. Juste pour le plaisir, une version en polonais par Zuzanna Makowska avec Jakub Laszuk à la guitare 😉

    … ou celle plus pêchue de Nadia et avec les paroles SVP

    … et ma préférée, simplement instrumentale, mais accordéon par Wiesława Dudkowiak et guitare Przemo Dudkowiak, avec des chevaux en prime et les tenues qui vont bien… 😉

    Aimé par 1 personne

Les commentaires sont fermés.