Optimisme

Il en faut une bonne dose pour ne pas sombrer dans une déprime morbide entre virus, couvre-feu, pénurie du vaccin dont on nous a rabattu les oreilles, 3ème confinement (ou pas) et météo hivernale avec pluie persistante qui n’arrange pas mes douleurs articulaires… bref il est temps que ce mois de janvier se termine !

La bonne surprise du jour s’appelle Barbara Pravi, et c’est la gagnante de la sélection française de 12 chansons pour le futur prochain concours de l’Eurovision… si tant est que l’évolution de la crise sanitaire mondiale nous permette une telle fantaisie.

Un peu différent du son habituel du concours, aurait-elle plus de chance que ses illustres prédécesseurs qui ont brillé par une place en fin de classement, seul l’avenir nous le dira, elle dénote un peu comme Salvador Sobral dans l’édition 2017…

Statistiques

Il y a un bon moment que je ne vous en ai pas parlé, et je sais que vous adorez ça ! 😉

Le dernier pic « from America » date du 7 janvier, le lendemain du jour où les Trumpistes ont saccagé le Capitole, nouvelle on ne peut plus désolante que je me suis abstenue de commenter, depuis c’est le calme plat, alors je m’autorise une petite incartade à ma ligne de conduite en publiant cet adorable (et très moche) dessin humoristique :

Inutile de pavoiser toutefois, nos politiques gaulois ne sont pas plus brillants que les fringants cowboys d’outre-Atlantique, et, si je n’ai pas vu le film America de Claus Drexel, j’adore sa bande-annonce, le rêve américain de mon grand-oncle n’a été qu’un feu de paille chez moi et j’en suis fort aise 😉

Coquille ?

(Source de la copie d’image)

Certes la critique est aisée, mais l’art est difficile, et même en me relisant j’en laisse passer de plus en plus, mais il faut reconnaître qu’en titre à la une d’un quotidien régional, cela fait un peu désordre, et conforte les interrogations déjà émises dans les commentaires d’un billet récent… pourtant il n’y a pas de faute sur la pancarte dans la photo 😉

Des primates…

En fait l’information contenue dans l’image ci-dessous (reçue par mail ce matin) et pas celle concernant le feuilleton sur la possibilité du rachat de l’enseigne Carrefour par le nébuleux groupe financier canadien Couche-tard qui circule, fait peur…

… serait-ce la perte de quelques connexions de nos rares neurones (ou peut-être un Aloïs Alzheimer généralisé et précoce suite au confinement, couvre-feu, vaccin… bref, au matraquage anxiogène de nos médias) qui fait que le singe devient plus intelligent que l’humain, mystère !

Pour ma part, l’atmosphère protectrice et leur aspect ne me font pas vraiment envie (et après il faut éliminer plastique et barquette polystyrène) et j’ai besoin des peaux des bananes que je mange… elles me servent d’engrais (enrichi aux pesticides qui me permettent de ne pas les traiter) au pied des rosiers 😉

Prenez soin de vous ! ♥

Changement dans la continuité…

… pour Piotr Banach et Marcin Żabiełowicz qui, plus de 20 ans après leurs débuts avec Hey, jouent encore un titre extrait de leur 1er album Fire, dans leur formation actuelle BAiKA (abréviation de Banach et Kafi) avec une nouvelle Katarzyna (K. Sondej née Figaj, dite Kafi), mais plus jeune…

… dont la voix et la façon de chanter ne sont pas sans rappeler celle de Katarzyna Nosowska, son aînée, avec qui elle faisait ses classes lors de la tournée d’adieu du groupe Hey en 2017 😉

Pour mémoire, le groupe lors de la sortie de leur premier album « Fire » (1993)

Sto lat! ♥