Triple peine

On parle souvent de double peine, c’est d’ailleurs le cas dans les commentaires du petit bout d’article disponible sans donner votre numéro de carte bleue…

Follement éprise de ma liberté, j’ai préféré avaler quelques couleuvres dans le monde du travail plutôt que devoir me mettre en danger après un mauvais choix de conjoint auquel j’aurais perpétuellement été redevable de ma pitance moyennant quelques coups, mais si ma voisine est menacée, je ne peux même pas lui communiquer l’adresse de l’association… triple peine pour elle et toutes les autres, vous dis-je !

Le FB de l’association => Pause aux Filaos

Février a bien commencé, je n’ai pas encore pu mettre les pieds au jardin, tempête en cours et le pluviomètre ne va pas tarder à déborder… et j’essaie de me motiver pour aller voir où en est la crue du Lot sorti de son lit comme il sait si bien le faire…

Sortez couverts ! 😉

2 réflexions sur “Triple peine

  1. Femmes battues, enfants maltraités ou négligés, cela me dépasse, me déprime. Jouir d’un entourage heureux et bienveillant devrait être l’objectif de chacun. Le monde n’est pas fait ainsi, je le sais.

    Pour ne pas perdre mon sourire, je ne dois pas trop y penser bien sûr mais savoir ce qu’il en est rappelle qu’on devrait toujours se préoccuper de nos proches, de chaque personne qui gravite autour de nous.

    Aimé par 1 personne

Les commentaires sont fermés.