Galeries virtuelles… souterraines

Pas de panique, ce n’est pas parce que je n’ai rien écrit depuis 10 jours qu’il faut s’inquiéter, je médite sur le Déluge de la Bible et me demande si la pluie avait été continuelle pendant les 40 jours ou s’il y avait eu quelques accalmies ? Il est vrai qu’avec ce qu’il nous est tombé sur la tête on aurait parfois pu croire à un « remake » 😉

Après avoir vu un journal télévisé avec les bateaux libérés par la crue du Lot au port de Douelle qui se sont encastrés à Fumel contre les murs du barrage hydroélectrique, on m’a même téléphoné pour savoir si j’avais les pieds dans l’eau… mais, en son temps, j’avais préféré mon confort personnel un peu en hauteur à la splendide vue des couchers de soleil sur la rivière, car je n’avais pas la canne à pêche pour attraper mon déjeuner par la fenêtre du salon ni de lit équipé de rames pour parer à toute éventualité 😉

Quelques photos prises alors que la décrue était déjà amorcée (j’attendais le colis de mes cartouches d’encre et ne voulais pas rater le transporteur dont la situation sanitaire rend difficile la qualité de vie), mais cela n’a pas dû sécher, parce que depuis, de l’eau nous a encore rincés 😉

Couvre-feu à 18h toujours en vigueur et activités culturelles à l’arrêt, voyages compliqués, je vous propose une évasion vers un site visité en 2006, où nous n’avions certes pas eu les tenues pour ramper, mais où nous pouvions encore faire des photos (sans flash) gratuitement 😉

Plongez donc (pour une visite participative dont j’ignore si elle était proposée en 2006, suivie d’une visite touristique) dans les mines de sel de Wieliczka (Pologne), patrimoine mondial de l’humanité, à une quinzaine de kilomètres de Cracovie…

Prenez soin de vous ! ♥