Éducation : l’envers du décor

C’est celui du rappeur girondin A’Rieka…

… qui est aussi professeur de mathématiques au collège de Blanquefort 😉

Pour qui enfant rêvait d’être institutrice, peut-être que le vent contraire n’était pas une si mauvaise chose, dans le privé, le retour de bâton de la direction en cas d’incartade était certes direct, mais j’ai toujours eu la possibilité (et ne m’en suis pas privée) de partir quand ça ne me convenait plus 😉

Pour le plaisir, son bilan du confinement…

Prenez soin de vous, ce n’est pas fini ! ♥

2 réflexions sur “Éducation : l’envers du décor

  1. Beaucoup de voix s’élèvent , certaines plaignantes , d’autres rageuses , voire jamais contentes ce qui l’apanage de l’hexagonal , une religion penser et dire sur les médias rouge comme blanc , certains plus malins emploient l’humour en chanson , le message passera mieux .

    Aimé par 1 personne

    1. C’est vrai, râler est le sport national dans lequel nous excellons, mais avoue que quand on pense aux enseignants, c’est surtout, « sécurité de l’emploi, classes terminées à 17h et… toutes ces vacances ! », on ne n’imagine pas une seconde qu’il puisse y avoir quelques contraintes comme partout ailleurs 😉

      J’aime

Les commentaires sont fermés.