Timide printemps

Pour la date, nous y sommes, mais pour les températures ce n’est pas encore cela, sauf si vous êtes au soleil à l’abri du vent…

Vouloir jardiner avec un chat n’est pas une sinécure, surtout si ceux du voisinage viennent lui rendre visite…

Bon dimanche à vous ! ♥

9 réflexions sur “Timide printemps

  1. Avec les matous , les minettes j’ai tout essayé poivre aux passages ,du félin , effaroucheur , chien , grillages fins , tunnels , châssis , mottes de terre RIEN N’Y FAIT, il gratte et pose sa crotte là où c’est meuble plus de jardin potager cette année bienvenue friche ( je n’ai pas mis les injures proférées suite à une main pleine de crotte puante) Spa est passée un jour et entre dans mon jardin , sortis aussitôt chez moi on dit bonjour , paraît ‘il qu’il y avait un nid avec des petits sur mon terrain , tant que cela ne gratte pas dans le potager je ne dit rien , ils l’ont cherché et trouvé vide minette avait déménagé ses petits .Des voisins malgré le portail fermé passaient par dessus la clôture des vrais fous , ils n’ont jamais trouvé de chats et pourtant d’après dires il y en avait .Les cons ont piégés la chatte la voleuse a fait faire le nécessaire pour la stériliser ,puis la nourrir minette vient toujours au jardin dès qu’elle nous voient elle file comme une flèche

    Aimé par 1 personne

  2. Contre ce type d’envahisseur il y a peut-être une solution qui n’a que des avantages: le paillage! Laisser la terre nue surtout après l’avoir tendrement ameublie est une provocation pour les chats! Pour ma part je jardine peu, quelques tomates, salades et de quoi avoir sous la main vite fait, mais je ne laisse jamais la terre nue, c’est excellent pour la vie souterraine car les vers remontent bien plus haut que lorsque la terre est nue et donc ils font le travail à notre place! Autre avantage cela empêche les herbes indésirables de proliférer et si jamais elles pointent le bout de leur tige comme le sol est toujours frais (autre avantage cela retient l’humidité par temps sec) et meuble elles sont très facile à arracher.

    Aimé par 1 personne

    1. Nous sommes d’accord, il faut pailler… mais fraisiers et aulx sont sous film (expérimentation que mon chat aime bien pour s’y coucher, j’ai cru que l’ail ne s’en remettrait pas).
      Echalotes et oignons ont été plantés dans une terre encore bien humide et je n’avais alors pas arrosé pour coller la terre en surface, ils sont restés sous tunnel jusqu’aux dernières pluies où j’ai tenté un sillon de carottes variées et un de panais, navets et betteraves, semis qui ont été arrosés et couverts du tunnel libéré, les nuits sont encore trop fraîches, si je paille maintenant ils vont pourrir…
      Je paillerai plus tard, quand la terre se sera réchauffée si je trouve quelqu’un qui veut bien me livrer du foin ?
      Mais je n’ai pas montré le bout de jardin juste à côté (réservé aux haricots et courges) et ses taupinières de détritus (j’y ai vidé le composteur resté ouvert tout l’hiver parce qu’il était habité par un indésirable que je n’arrive pas à piéger, et j’y rassemble toutes les plantes arrachées) faits par mon chat, il a déjà rectifié le sillon des salades qui n’était pas très droit et créé un relief dans celui du persil entre des pots semi-enterrés de sauvageonnes envahissantes…
      Quand j’étale la paillette de lin dans mes tomates il n’est pas le dernier à aller y gratter, seules les feuilles basses sur les tiges et la densité des plantations basses (basilic, oeillets d’Inde et pourpier sauvage) le dissuadent un peu 😉

      J’aime

Les commentaires sont fermés.