Sans les patins, SVP !

Alors que le retour à un accès à la culture me semble bien compromis, surtout après les dernières manifestations passablement désordonnées (celle de St-Céré entre autres, avec peu de gestes barrière et des masques sous le nez) et la récente bavure de Mme Bachelot qui fut, avant d’être en charge de la Culture, ministre de la Santé et des Sports entre 2007 et 2010, bévue d’autant plus incompréhensible qu’elle est titulaire d’un diplôme de pharmacien (elle a beaucoup de chance que Michel Sardou le prenne avec philosophie), on me signale un site officiel polonais NINATEKA qui organise cette semaine son deuxième festival du film français avec 9 titres (accès gratuit et films sous-titrés en polonais) mais s’ils ne sont pas visibles en France, on peut toujours y découvrir quelques pépites dans les films d’animation dont la compréhension reste possible si l’on ne parle pas la langue…

Exemple, les 3 aventures du => chaton Philémon, pour les enfants certes, mais pas que, puisque les décors reconstituent fidèlement l’habitat traditionnel pratiquement disparu.

Par contre, ils n’ont pas à leur catalogue le film d’action qui vous permet de visiter, et sans les patins obligatoires, le château à la Dame blanche (qui descend la nuit de son portrait pour hanter la bâtisse) de Kórnik, j’ai nommé „Gdzie jest trzeci król?” (Où est le troisième roi ?) dont j’ai déjà sûrement mis le lien YouTube il y a quelques temps années 😉

Pour qui serait tenté par la visite (j’y suis allée en 2006 -patins obligatoires sur les parquets- et j’avais été fascinée par une Bible retranscrite en 12 langues dont le français sur 2 pages à chaque fois, mais photographie interdite), ne vous en privez surtout pas, l’intrigue est facile à suivre !

Le Syndicat, une bande de criminels internationaux menée par Gruber essaye de voler une toile de valeur (le portrait d’un souverain médiéval) à l’intérieur du mystérieux musée de Bory (château de Kórnik), le commissaire Didot d’Interpol et la milice polonaise les pourchassent. Afin d’éviter le vol, deux agents du siège principal de la police, le capitaine Stefan Berent et le lieutenant Katarzyna Rogalska, sont envoyés au musée incognito, leur tâche est de remplacer l’original par une copie. Mais un échange a été déjà fait et ils se retrouvent face au cadavre du conservateur du musée, Janas, tué par un carreau d’arbalète…

Ont joué dans => le film :

Andrzej Łapicki : Capitaine Stefan Berent, Alicja Wyszyńska : lieutenant Katarzyna Rogalska, Adam Pawlikowski : Commissaire Didot d’Interpol
Tadeusz Kondrat : Władysław Janas, conservateur du musée, Ryszard Pietruski : Karol Wilczkiewicz, adjoint de Janas, Maria Wachowiak : Wanda Szczęśniak, secrétaire de Janas
Wieńczysław Gliński : professeur Gawroński, historien, Franciszek Pieczka : Marczak, conservateur de peintures
Kalina Jędrusik : Małgorzata Sadecka, restauratrice de peintures, Wojciech Pokora : Zientara, restaurateur de peintures, Zbigniew Józefowicz : capitaine Półtorak, associé de Berent, Leon Pietraszkiewicz : Colonel Wala, chef de Berent, Zbigniew Płoszaj : policier

La première mondiale a eu lieu à Kórnik le 19 janvier 1967, soit un jour avant les cinémas de Varsovie suite à une intervention du ministère de la Culture à la demande de la directrice (de l’époque) du cinéma de la ville, Wanda Mikołajczak.

Soyez prudents ! ♥

3 réflexions sur “Sans les patins, SVP !

  1. Je vis en Pologne depuis tant d’années, je suis né là-bas et j’ai fréquenté diverses écoles, mais je n’ai jamais entendu parler de Kórnik et de la dame blanche. Il s’agit très probablement d’une histoire écrite, comme il sied à un château, elle devrait y faire peur, mais probablement uniquement des touristes. tandis que la dame blanche devait apparaître depuis des temps immémoriaux, et elle le fait toujours dans le château d’Ogrodów. C’est ce que chaque enfant sait même. Je recommande de lire les histoires 🤣

    http://www.zamkipolskie.net.pl/pages/zamki/ogrodzieniec/ogrodzieniec_legendy.htm

    Aimé par 1 personne

    1. Bonjour et bienvenue Alicja 😉
      Il s’agit du fantôme de Teofila Szołdrska-Potulicka, l’une des propriétaires du château dont la vie peu conventionnelle alimentait quelques rumeurs 😉
      => https://pl.wikipedia.org/wiki/Teofila_Dzia%C5%82y%C5%84ska

      😉
      Merci pour le lien, les légendes sont intéressantes, le château de Kórnik (Województwo wielkopolskie) est, dans son genre néogothique remanié, en meilleur état que celui d’Ogrodzieniec, pourtant ils sont de la même époque…
      Au plaisir !

      J'aime

Les commentaires sont fermés.