De la cuisine en plein air

Cela suppose un jardin d’Eden où il fait toujours beau, et bien sûr, des produits de qualité que l’on ne trouve pas au (pas) supermarket local et les bons outils… voici Georgy Kavkaz dans ses oeuvres, j’adore le bruitage du dindon et son chat crème aux yeux bleus 😉

Sa vidéo sur les viandes grillées où il enchaîne les préparations (je me suis arrêtée aux rognons) m’a laissée sur le c.. et c’est sans doute à cause d’elle que j’ai plié mon gigot de Pâques en moins d’une semaine !!!

Ailleurs, entre Mer Noire et Mer Caspienne, quand les femmes s’en mêlent, c’est le mouton entier qui est cuit en plein air après un déménagement de la cuisine…

… vous prendrez bien un petit thé safran-mélisse ?

Pardon pour les confinés en appartement de ville sans même un balconnet et pour tous les végétariens de passage, il faut que je retourne surveiller ma cuisson des blinis au levain rejeté 😉

Prenez soin de vous ! ♥