Feeds:
Articles
Commentaires

Archive for 12 mai 2021

C’est une découverte très récente dont, depuis que j’ai lancé mon propre levain (eau + farine de seigle complète, voir => ici) pour ne plus être tributaire ou pénalisée par les pénuries de levure boulangère au pas super-market local, je vais forcément très certainement adapter le concept signé des Ambassadeurs du Pain à ma méthode de panification domestique…

Bon, je n’oblige absolument personne à visionner les 2h15 de formation (personnellement je suis très intéressée), pour les plus pressés d’entre nous, la vidéo suivante de la chaîne de Fabrice Cottez suffira pour en comprendre le principe 😉

J’avoue d’ailleurs m’en être très fortement inspirée pour mon pain au levain n°7 (à la farine de petit épeautre) juste mélangé hier soir et cuit 12h après, alors que je laisse habituellement fermenter mes pâtes 24h dont les 2/3 au réfrigérateur.

Entre pain n°6 au persil frais haché et n°7, il y a eu un pain mixte (levain + levure) que je viens d’achever de tartiner de betterave crue râpée au fromage frais de chèvre et à l’ail, qui me conforte dans mon idée que la levure c’est peut-être bon dans la bière mais que le pain au seul levain est autrement bon ! 😉

Et je suis très (un peu quand même) étonnée de constater qu’alors que je n’achète de pain chez le boulanger, que quand il y a du monde à la maison, et pratiquement plus jamais pour moi seule parce qu’hormis le pain à l’ancienne à la coupe, assez rare à la vente, je ne prends aucun plaisir à manger l’ordinaire proposé, je me surprends à aimer mon pain au levain-maison et farines non industrielles, et, malgré la difficulté d’obtenir un résultat presque professionnel dans un four ménager pas prévu pour la cuisson du pain, d’y retrouver le goût du bon pain d’autrefois (quand j’étais enfant !!!).

Alors, les grignes de mon pain ne seront jamais bien ouvertes et la croûte jamais assez brillante parce qu’il m’est impossible de m’offrir un four boulanger à vapeur dans une cuisine prévue pour réchauffer des plats au micro-ondes… mais puisque j’ai le goût (que le pain aux farines industrielles de la grande majorité de nos boulangers n’a plus), vive le pain au levain, même imparfait !

PS. : le gros stock périmé de farine polonaise T450 (voir => ici) a enfin été retiré de la vente et remplacé par un stock aussi conséquent de farine T45 dont je n’ai pas l’usage… et comme ils n’ont pas de vraie farine, je me fournis ailleurs 😉

Read Full Post »