Feeds:
Articles
Commentaires

Archive for 21 mai 2021

C’est la question que se pose tout bon enquêteur, non que le journal soit un spécialiste en la matière, mais pour une surprise, cette pseudo révélation fait un peu pétard mouillé ! 😉

Copie d’écran de l’article de La Dépêche du jour.

Désolée, j’ai fait un peu de ménage (j’ai gardé quelques toiles d’araignées pour demain) entre le billet précédent et celui-ci, sans même avoir fini de survoler les titres de la version numérique du quotidien régional, et donc, j’avais raté cette épineuse question que tout un chacun, avec bien sûr un minimum de jugeote, s’était déjà posée maintes fois tout au long de la pandémie en cours…

Alors, après les chiffres truqués à la hausse, l’absence d’appels d’offres (encore qu’il doit bien y avoir moyen de « moyenner » quand on en fait, il ne faut pas se leurrer), quelle sera la prochaine non-surprise dans la gestion de la crise, dont le bilan se résume pour l’instant à rayer tous les « vieux » du paysage urbain (dans les campagnes ils sortent encore) et quelques économies budgétaires sur les retraites de ceux qui en ont payé de leur vie les pots cassés ?

Read Full Post »

Il est de notoriété publique que, les jours où je n’ai pas l’esprit bohème, je l’ai plutôt cartésien, tempéré par un certain désamour quasi total pour les statistiques (devenues paroles d’évangile) qui nous gouvernent… L’exemple suivant n’est d’ailleurs pas fait pour me transformer en girouette ! 😉

La source de la copie d’écran et l’article consacré au sujet par => La Dépêche.

J’ai avoué, en son temps, avoir sciemment (et modestement) manipulé les chiffres de l’entreprise dans laquelle j’ai terminé ma vie active, histoire de faire savoir à sa direction que les chiffres n’étaient pas toujours fiables, puisqu’il était aisé (même au bas de l’échelle sociale ou de l’organigramme) de fausser les sacro-saintes statistiques. Bon, en y réfléchissant, si le boss truquait aussi ses chiffres pour ses propres raisons, dans les sous-fifres je n’étais pas seule, ce n’est pas la collègue S1 « éminence grise » qui modifiait, à son avantage, en fin de journée, nos paniers moyens, jusqu’au jour où elle s’est fait prendre en flagrant délit par sa meilleure amie S2 « oeil de Moscou » (toute étonnée du fait que je sois au courant de tels agissements et sache depuis longtemps que les « services » de S1 n’étaient jamais gratuits) qui vous dira le contraire…

Comme quoi dans les paniers de crabes que sont les entreprises locales, si l’on en croit les chiffres, parfois, on peut tomber de très haut, alors… dans les plus hautes sphères, on pourrait dire rendez-vous aux prochaines élections, à condition, bien sûr, d’avoir vraiment le choix et non l’obligation de voter pour la peste contre le choléra !

On ne se demande plus jamais pourquoi je n’écoute que très peu les informations (les titres du journal suffisent largement à mon bonheur) préférant faire mon pain avec les oiseaux du jardin en fond sonore 😉

Ne croyez pas les chiffres, mais restez prudents, sait-on jamais ! ♥

Read Full Post »