Cigognes : expérience de sauvetage en nid

C’est avec une grande curiosité que j’ai visionné cette vidéo surprenante du 23 mai, où l’on voit un humain nourrir (pour la deuxième fois) des cigogneaux orphelins au nid…

J’ignore absolument si les 2 humains qui se relaient auront la constance de grimper plusieurs fois (au moins 2 fois) par jour pour pallier à l’absence de la mère qui s’est électrocutée sur une ligne à haute tension, et leur apporter les soins attentifs nécessaires sur le long terme avec l’aide du seul père dont je me demande quelle sera la réaction (elle pourrait bien nous surprendre).

La présence des 2 parents est normalement indispensable pour nourrir et éduquer les oisillons. En général si l’un des parents disparaît, la couvée se solde par un échec, le parent survivant ne pouvant assumer seul la protection des petits au nid et la quête de la nourriture adéquate, dans le cas des cigognes ils sont euthanasiés par précipitation hors de la plateforme (ce qui arrive souvent au plus petit même si les 2 parents sont présents quand la nourriture se fait rare si la météo est trop mauvaise)… wait and see !

La webcam live de ce nid (à Mladé Buky, en Tchéquie) est => ici.

Le plus jeune (et donc malingre) a été précipité hors du nid le 28 mai pour donner aux plus grands toutes leurs chances d’arriver à être prêts pour une migration début août prochain ?

2 réflexions sur “Cigognes : expérience de sauvetage en nid

  1. J’ai eu peur je pensai que cela se passait dans l’hexagone , je crois que les volontaires auraient demandé des primes de risque , de panier , et une nacelle au nom de la sécurité C’est connu cet échassier est en grand nombre au pays de la potasse que aux dires de certains il en est supprimé quelques centaines orphelins compris ce n’est pas bon pour la généalogie des oiseaux , ils ne pourront pas retrouver leurs ancêtres

    Aimé par 1 personne

Les commentaires sont fermés.