La vie en abondance

C’est la recette 1, 2, 3 pain au levain de Makanai, découverte aujourd’hui, qui m’a fait croiser le chemin d’Irène Grosjean dont voici le credo, c’est celui d’une crudivore engagée, et… à l’écouter, je suis plutôt d’accord 😉

Le sucre blanc, les pseudo-aliments industriels, l’illusion d’une société de consommation à outrance nous ont fait oublier les vrais besoins de nos organismes qui sont la respiration, l’alimentation, le sommeil et l’élimination, tout le reste, hormis l’amour de nos proches, n’est qu’accessoire que nous avons toujours le choix d’ignorer pour nous concentrer sur la réelle valeur de notre vie qui est la santé !

J’ai dû me contenter de la moitié de cette fraise, un des merles du jardin s’était servi avant moi 🙂

4 réflexions sur “La vie en abondance

    1. Coucou,
      Dis-moi si tu la vois mettre le 1/2 avocat annoncé dans ses soupes, l’écorce serait comestible ?

      Nutri-Score du Brodo présenté => très moyen C, j’ai aussi l’impression qu’elle et sa notoriété sont un peu exploitées (la poule aux oeufs d’or), on aurait pu aussi lui éviter la bouilloire au-dessus de la tête pour la vidéo même si elle a l’air de trouver cela normal ???
      J’aime bien les lasagnes avec Julie Andrieu

      Sur son site j’ai trouvé le lien avec regenere.org de Thierry Casasnova que l’on retrouve aussi dans ce reportage

      Aimé par 1 personne

      1. tu blagues j’espère quand tu dis que l’écorce de l’avocat serait comestible? 🙂
        je ne sais plus si dans cette vidéo elle met l’avocat mais c’est sûr qu’il y en a dans d’autres recettes 😉
        j’aime bien irène pour son bon sens et pas forcément pour le ‘tout cru’
        je regarde aussi avec plaisir les vidéos de Marie-Sophie L. car là aussi, comme Thierry, je les apprécie pour leur philosophie de vie et pas pour le ‘tout cru’
        je me fie à mes ressentis et pas à une ‘chapelle’ en particulier mais en cas de grave maladie, je pense que je me tournerai encore un peu plus vers des personnes de ce genre-là
        et pour en revenir aux recettes, ce qui me chagrine c’est l’emploi ‘important’ de noix de cajou et autres ingrédients qui ne poussent pas à proximité de chez moi
        mon bon sens me dit que c’est avec mon terroir que mon corps s’entend le mieux 😉

        Aimé par 1 personne

        1. MdR ! Au bout de 2 ans mes écorces d’avocat ne sont toujours pas compostées, j’en suis arrivée à les mixer avec les noyaux avant de les jeter au compost.
          Par contre je ne sais toujours pas pour les noyaux en poudre, leur ressemblance avec des oeufs qui les ferait croire comestibles et plein de bienfaits a fait polémique il y a quelques années, mais j’avoue que l’odeur ne m’est pas agréable !
          Je partage ton avis pour les noix de cajou, d’autant plus que cela met en danger les personnes qui les traitent pour les rendre comestibles => https://www.youtube.com/watch?v=Jzp0s9yHT-w
          Je viens de me faire ma première soupe crue petits pois carotte (avec livèche, ortie, marjolaine, persil, ail lactofermenté et mon épice universelle maison et pimenton) 😉

          Aimé par 1 personne

Les commentaires sont fermés.