L’accordéon à pédalier

Découvert inopinément dans une vidéo du Jarmark Hetmański 2021 de Zamość (une foire aux produits artisanaux locaux), la dame qui en jouait et sa collègue percussionniste étaient restées de mystérieuses inconnues non répertoriées par celui qui avait filmé puis mis en ligne les intervenants à la manifestation… mais, comme l’instrument m’intriguait, je ne pouvais pas m’en contenter, d’ailleurs, si vous l’avez pensé c’est bien mal me connaître !

Alors, pour fêter 2 jours presque sans pluie (nous avons encore les nuages, ils ne sont pas tous partis faire de gros dégâts à Cologne) après un 14 juillet avec défilé (et une première Dame surprise sans masque) mais sans les flonflons du bal ni le feu d’artifice (les 2 ou 3 fusées tirées sous la pluie n’ont pas dérangé le chat et m’ont juste fait dresser une demi-oreille), voici l’accordéon à pédalier en action avec Kapela Kanka Franka, le nom du duo anonyme (pendant seulement toute une journée !) 😉

Małgorzata Makowska (harmonia pedałowa) qui joue souvent pieds nus et Magdalena Balewicz (bęben obręczowy) ont été les élèves de feu Franciszek Racis, violoniste émérite, le dernier musicien folklorique de Jasionowo en Podlachie (dans le district de Suwałki) et interprètent majoritairement ses compositions pour lui rendre hommage…

L’instrument est encore utilisé dans les orchestres folkloriques principalement en Mazovie, sur la rive droite de la Vistule (Karpie et Garwolińskie) et en Podlachie, il est beaucoup plus rare ailleurs (souvent remplacé par des claviers) et pratiquement inconnu en France.

Prenez soin de vous ! ♥

10 réflexions sur “L’accordéon à pédalier

    1. Je ne connaissais que notre piano à bretelles jusqu’à ce que je vois le modèle à pédales en action dans une vidéo il y a 15 jours 😉
      Mais en faisant mes recherches j’en ai trouvé un à vendre en France chez un spécialiste, mais s’il a gardé ses pédales, il aurait perdu les soufflets et le tube a été remplacé par une tige.
      => https://www.renard-music.net/fr/instruments-fr/claviers-fr/335-accordeon-a-pedales
      Le vendeur n’a pas l’air d’avoir connu son propriétaire, sûrement parti de Pologne orientale entre les 2 guerres sans son instrument (c’est plus lourd qu’un violon) et il l’aurait fait construire selon ses directives en France, d’où, peut-être les modifications (et sûrement la faute sur la plaque, il faut lire « fabrykacja francuska » à supposer aussi que ce soit bien le bon mot, parce que pour fabrication -française- c’est plutôt produkcja qui est utilisé).
      On peut imaginer aussi, que si Wojciech était bien basé à Fréjus, il se qualifiait du titre d’exilé éternel (« Tułacz – Wieczny »), en référence à Ulysse ou au mythe du Juif errant, qui sait ? 😉
      Ce qui est sûr c’est que si j’avais l’accordéon sur le guidon de mon vélo d’appartement, je pédalerais plus souvent !!!

      Aimé par 1 personne

Les commentaires sont fermés.