Treize à la douzaine

Des températures bien tempérées, un timide rayon de soleil entre les nuages pour dissiper le brouillard et les touristes sur les routes… on ne se croirait pas en août, heureusement que les feuilles sont encore vertes ce qui n’est pas le cas en octobre ! 😉

Vous êtes dispensés de mes jolies mouches, elles avaient choisi la feuille du cardon la plus laide du jardin, bon dimanche à vous, prudence sur la route, c’est jour de transhumance ! ♥

2 réflexions sur “Treize à la douzaine

  1. on s’aime beaucoup dans ton jardin! 😉 j’adore!
    ici (dans le 52) c’est le printemps et l’automne à défaut d’été car ma glycine refleurit et mon acacia fleurit enfin! alors que l’énorme et majestueux cerisier de nos voisins est en train de virer au jaune et brun!
    bises, Agathe!

    Aimé par 1 personne

    1. Drôle d’année en effet !
      Perpétuation des espèces, ils vécurent heureux et eurent beaucoup d’enfants… enfin, sauf les punaises ravageuses (même si certaines semblent parasitées par une mouche), auxquelles j’apprends à nager dans un bocal d’eau savonneuse !

      Aimé par 1 personne

Les commentaires sont fermés.