Tatin de courgette

Mes parents qui avaient connu la guerre m’ont appris à ne pas jeter de nourriture, or, je bois tous les jours du tibicos (kéfir d’eau) que je prépare moi-même depuis fin 2016 et fais mon pain au levain dont j’ai lancé une production personnelle mi-mars 2021, alors je me retrouve avec une accumulation de figues et rondelles de citron dépourvues de sucre après la fermentation et du levain en trop à éliminer sans avoir ni poules (il vous en faut au moins 2 ou 3 si vous comptez en adopter), ni cochon à nourrir ! 😉

Comme je ne mange pas des pancakes tous les jours, que je n’ai pas un grand besoin de crackers pour des apéritifs très rares et qu’en plus des figues et rondelles de citron de 2 fabrications successives de kéfir, du levain rejeté lors de ma dernière panification j’avais aussi une 1/2 courgette du jardin (qui ne ressemble pas à celles faméliques du pas supermarket) au réfrigérateur j’ai tout mis à cuire ensemble pour un résultat absolument pas présentable mais irrésistiblement bluffant !

Ceci n’est pas un blog de cuisine (ma page spéciale en gestation est restée au stade de vœu pieux), mais pour les curieux qui n’ont ni poules, ni cochon, et répugnent à jeter voici le détail de l’invention du jour qui m’a servi de goûter accompagné d’un verre de ma boisson pétillante maison, après avoir été nourrir le quadrupède qui n’a que la peau sur les os évoqué lors du billet précédent.

Dans le bocal du levain en trop, rafraîchi modérément la veille avec un peu d’une farine aux noisette, châtaigne et figue, j’ai ajouté du sucre, un œuf, les 3 figues du kéfir et les 3 rondelles de citron fermentées avec leur peau coupées en petits morceaux (elles sont régulièrement réservées au frais dans une boîte en vue d’une utilisation future), 2 cuillères à soupe de grué de cacao, j’ai bien mélangé le tout à la spatule et complété avec un peu de farine pour avoir une bonne consistance de pâte à cake et j’ai réservé le temps de m’occuper du reste de ma préparation expérimentale.

J’ai mis une feuille de papier cuisson dans la lèchefrite du four, puis j’y ai déposé des graines de millet sur lesquelles j’ai soigneusement rangé des lamelles de courgette (je n’ai pas sali la mandoline pour 600g de courgette, mon couteau d’office a suffi), saupoudrées soigneusement de 4 épices, tout comme le deuxième étage de courgette, puis j’ai réparti uniformément sur toute la surface la préparation du bocal et mis à cuire le tout 45 minutes dans un four préchauffé à 170°C ! L’acidité du citron sublime la douceur des courgettes aux 4 épices, les graines croustillent et je n’ai plus de restes au réfrigérateur !