Se tenir debout

Nous ne serions pas les seuls à avoir adopté la station verticale et à pouvoir le faire ! 😉

Catherine Lenne, chercheuse en biologie végétale à l’Université Clermont Auvergne étudie (avec ses collègues) la sensibilité et les réponses des arbres face aux stimulations mécaniques, et répond aussi aux questions d’Anna Furic de Radio Saint Vincent, webradio lycéenne de Rennes.

Elle a aussi publié le livre « Dans la peau d’un arbre » aux éditions Belin, destiné au grand public, mais délaisse son blog Des fleurs à notre porte, c’est regrettable, mais il faut bien reconnaître que c’est une activité chronophage et que nos journées ne font que 24h ! 😉

4 réflexions sur “Se tenir debout

  1. les gaillets se tiennent debout comme la plupart des herbes en grandissant ils se penchent pour s’accrocher et ainsi aller plus haut Pour dire que les arbres se tiennent debout comme les humains et certaines espèces animales , pour quoi avoir fait tant d’études pour en arriver là. Le plus juste est de dire que l’homme a imité l’arbre au départ il était quadrupède puis il a évolué

    Aimé par 1 personne

    1. Les gaillets peuvent aussi redescendre sous le poids de leurs graines…
      Les humains, ils sont quadrupèdes à leur naissance, bipèdes en grandissant puis ils achètent une troisième patte quand ils vieillissent, c’est bien cela, non ? 😉

      J'aime

Envie d'en parler ? Utilisez votre clavier ;)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.