Quand le bâtiment va, tout va

Cette vieille formule, d’un certain Martin Nadaud qui fut député de la IIe République, proscrit sous le Second Empire puis député (et préfet de la Creuse) de la IIIe République, après avoir été maçon de la Creuse, a longtemps été le thermomètre de l’économie française bien qu’actuellement la construction n’y ait jamais eu aussi peu de poids depuis les années 1970.

(Source de l’image : La Dépêche)

Il n’y a qu’à lire la liste des 32 métiers dont les salaires devraient fortement augmenter l’année prochaine, il n’y a plus un seul des métiers du bâtiment, car je doute fort que le métier de consolideur ait un quelconque rapport avec les travaux manuels !

Les augmentations seront bien inégales, de +5% pour un account manager d’expérience intermédiaire, à +88,9% pour un fiscaliste de même niveau, personnellement il me plaît de savoir que l’hôte d’accueil débutant, profitera d’une augmentation de 12,5% qui amènera son salaire mensuel brut à 1875€ mais dont on ne mous dit pas ce qu’il lui restera après toutes les déductions. La palme elle, revient à l’ingénieur devOps avec une modeste augmentation de 69,2% et un salaire mensuel brut de 9166,66€.

Ah, si, en son temps, mon conseiller d’orientation avait su tout cela !

Circulez, il n’y a rien à voir…