Optimisme naturel

L’amitié singulière que se vouent un laurier noble à double tronc semé par les oiseaux et un fuchsia de Magellan, planté par mes soins, qui, plutôt que de vivre sa vie, a choisi de se servir des troncs du premier pour prendre de la hauteur, m’émerveille toujours, par contre il est difficile d’en faire une belle image ! 😉

Les belles journées de ce mois d’octobre semblent illusionner aussi dame Nature, car quelques plantes du genre frileux ont encore des velléités de fructification malgré la fraîcheur nocturne d’un ciel presque dégagé, la vie est plus dure pour cet oiseau sédentaire pour lequel je me sens démunie…