Le mur

Ce fut une bonne journée, que je souhaitais riche en belles images d’automne, mais, si nos nuits sont un peu fraîches, l’arrière-saison a été assez belle et la végétation se semblait pas très décidée à se parer des couleurs que j’attendais lors de ma sortie dans le nord du département.

C’est donc dans mon village, et une semaine plus tard, que la vigne-vierge sur un mur qui, de face ou de profil reste toujours aveugle, même avec son lampadaire, a illuminé ma journée et que j’ai découvert, pas très loin, mon 3ème pied de séné (voir La plante mystère et ses commentaires) dans un massif floral négligé, au bord de la départementale, comme quoi, tout finit par arriver, un jour ! 😉

Impensable, bien sûr, de pouvoir jouer les artistes et le peindre, pour se faire plaisir, en famille, sans se faire remarquer…

… aussi, voici quelques idées de lecture (je viens de les rendre à la bibliothèque), une activité presque sans risque, à pratiquer dans son fauteuil préféré, et, bientôt, au coin du feu ! 😉

6 réflexions sur “Le mur

    1. On peut toujours penser ce que l’on veut de l’art pariétal moderne (en comparaison avec celui plus figuratif des grottes des débuts de l’humanité), ce sont de véritables artistes qui ont, en tête, une vue globale de ce à quoi ils veulent arriver… belle journée à toi, ici c’est grisaille humide ! ♥

      Aimé par 1 personne

Les commentaires sont fermés.