Hier et aujourd’hui

J’ai exhumé cette vieille photographie du 16 novembre 2010, prise malgré la grisaille, du bout du couloir où j’avais été prendre un bol d’air frais, après la pause repas et avant de regagner la salle qui m’attendait pour la deuxième partie du programme, lors d’une journée de réflexion dans un lieu qui, depuis, a été reconverti en habitat social cadurcien.

On y voit, en plus des toits de la ville basse, de l’ancien, avec le pont Valentré, sous un angle peu commun, et du moderne, sur la droite avec le viaduc de Roquebillière qui permet aux automobilistes pressés d’échapper aux embouteillages de la traversée de Cahors en contournant notre capitale lotoise (enfin, sauf en période de travaux sur la rocade !)

Curieusement, je n’ai pas souvenir d’avoir vu le pont Valentré depuis le viaduc, il est vrai que l’on ne s’y arrête pas pour la photo, mais je n’ai pas vu, non plus, le viaduc depuis la rive du Lot où l’on essaie habituellement de voir le diable de la tour ! 😉

Pour la petite histoire, les personnes qui m’accompagnaient à cette journée, ne savaient pas que les lieux avaient eu, dans les années 70, une vocation d’hébergement temporaire pour des voyageurs de passage, puisque c’est là, qu’avec quelques camarades de classe, nous avions dormi pour arriver à l’heure (et frais comme des gardons) aux épreuves du baccalauréat ! J’y avais passé une autre nuit, cette fois en famille, un jour de transhumance estivale où nous nous étions retrouvés obligés de rester sur place, vraisemblablement à cause d’un ennui mécanique lors de la traversée de la cité (le viaduc n’était pas encore construit). 😉

4 réflexions sur “Hier et aujourd’hui

Les commentaires sont fermés.