La rencontre

L’une face supérieure et l’autre face inférieure de la même feuille de chou, ces deux piérides en devenir (nous sommes en novembre 2012) auraient-elles parié qu’en 2021 elles auraient élargi (et validé) leurs expériences culinaires aux… feuilles de capucine comme relaté => ici ?

Et aujourd’hui, que se diraient-elles après s’être saluées ?

Peut-être qu’après le pseudo vaccin contre le Covid-19 on allait pouvoir bien sûr s’attaquer à celui contre ce bon Dr Aloïs Alzheimer, enfin, après que les OGM du précédent aient fini de préparer les cerveaux des futurs (du moins de ceux qui auront survécu à la corona-expérience) cobayes (pur produit de mon imagination, j’ai toujours été fan de fiction, et j’espère que j’aurai la primeur de cette idée saugrenue si je ne suis pas optimiste quant à la date de l’éventuelle sortie de mon confinement volontaire), ou préfèreraient-elles se préoccuper des prochaines élections présidentielles assorties de leurs traditionnels effets d’annonces tonitruantes et contradictoires, genre : Indemnité inflation… prime de 100€ en octobre, suivi d’Indemnité inflation… le Sénat supprime la mesure, même pas un mois plus tard ?

Ce ne sont pas les sujets qui manquent et fort heureusement mes chenilles du chou, tout comme celles de la capucine, ne pourront pas être torturées par des savants fous, elles ont vécu !

La râleuse de service (non, même si parfois souvent elle aboie, ne l’appellez pas Idéfix) vous souhaite un bon dimanche ! ♥