Vous avez dit classique ?

Mais cette Toccata et fugue en ré mineur BWV 565 de Jean-Sébastien Bach dans l’interprétation proposée par Rockasta, le groupe de l’accordéoniste Przemek Nowak (de Szczecin en Pologne) n’a rien de classique 😉

Damian Przybylski à la basse, Ian Bemolator à la guitare et Łukasz Klimaszewski à la batterie complètent l’orchestre l’affiche, dont on cherche le piano à défaut de l’orgue pour lequel la pièce a été écrite, mais il est à bretelles et dans une sonorité plutôt hard rock, quant à la salle de concert, elle est bien peu conventionnelle ! 😉

Mais le résultat est heureux, d’ailleurs ce n’est pas leur seule reprise puisque l’on peut ajouter la Danse hongroise n°5 de Johannes Brahms et Carmina Burana O Fortuna de Carl Orff, le tout dans leur disque Caste of Titans (2016). J’avais découvert Przemek Nowak dans le morceau Dominus de Quo Vadis. 😉