Geneviève

Connue pour avoir, en son temps (451), sauvé Paris des Huns d’Attila. Elle est devenue la patronne de la ville, ainsi que celle des gendarmes, et repose à deux pas du Panthéon et de la bibliothèque qui porte son nom, en l’église Saint-Étienne-du-Mont.

Je comprends, à quelques imprécisions, que l’on n’ait pas laissé l’équipe de cette dame filmer l’intérieur. Pour qui voudrait en faire la visite virtuelle, je suggère cette vidéo où les détails illustrent au mieux la splendeur de l’édifice. Un jour, peut-être, je chercherai les rares clichés argentiques que j’ai pu en faire, je dis bien rares, parce qu’une fois à l’intérieur j’oubliais généralement pour quelle raison j’étais venue.

Quelques dames portant ce prénom sont devenues célèbres, dont une Mme de avec un chapeau et parfois un langage qui jure un peu avec la classe dont elle se voudrait une digne représentante. 😉

6 réflexions sur “Geneviève

  1. Geneviève de Fontenay ! Tout à fait mon style, d’ailleurs, j’ai les mes chapeaux !
    Le jubé de l’église Saint-Ettienne-du-Mont est magnifique. Il y en a encore de beaux en Bretagne, souvent en bois. On ne lésinait pas à l’époque sur les moyens de séparer le bas peuple du clergé…

    J’aime

    1. L’univers des Miss me passionne si peu ! Combien de chapeaux ? En y réfléchissant, j’en ai acheté 2 à mon arrivée dans le Lot (en plus de mon bibi de mariée dans une vie antérieure et d’un second acheté pour être témoin d’un autre mariage) et ne les ai pas trop usés ! Le premier fut pour pallier à l’absence du nuage de pollution protecteur des ardeurs du soleil, c’était une grande capeline de paille fine malgache d’un magnifique coloris vert pomme achetée sur le marché… il est devenu abat-jour dans ma pièce à couture une fois que ma peau s’est habituée au soleil. Le second est en paille aplatie de couleur naturelle, pour aller au jardin, acheté dans un magasin d’une chaîne pour jardiniers, je ne pense pas à le porter, tout simplement parce que je ne jardine pas en plein cagnard, je fais la sieste ! 😉

      Ce jubé est magnifique (de même que certains vitraux) et ne sépare plus les croyants des religieux depuis que l’autel devenu séparé face à l’assistance suffit à cette tâche ! 😉

      Aimé par 2 personnes

Les commentaires sont fermés.