Une fille pas comme les autres…

… dont j’ai toujours aimé, de façon inconditionnelle, la fêlure dans la voix, tout comme son côté terriblement écorchée vive. Qui peut, sans sourciller, dire d’elle-même : « Je n’ai jamais été normale, mais je suis normalement excentrique » ? Je n’en connais qu’une, la très iconique pré-punk, non apathique, que j’appelle affectueusement la Patti. 😉

(People Have The Power Choir, Patti Smith & Stewart Copeland)

On peut aussi préférer la même chanson par Patti Smith & U2, j’ai hésité longuement entre les deux versions. 😉

Elle a aussi déclaré : « le peuple doit se réveiller, assumer plus de devoirs civiques et de responsabilités. Si vous êtes entourés de choses injustes, impures, qui doivent être changées, ne restez pas assis à ne rien faire, utilisez votre voix ! Descendez dans la rue, c’est une année d’élection !« 

Ce documentaire sur Arte => Patti Smith, la poésie du punk (disponible seulement jusqu’au 7 mars), j’ai bien failli le rater et c’eût été une grave erreur de ma part ! Il est très bien fait, pour ne pas le dire génialissime ! Votre liberté sera de le regarder… ou pas ! 😉

Si je ne crois pas la voir un jour sur scène, lui, je l’ai bien vu (il étais plus jeune d’environ 1/4 de siècle et donc très remuant) et avais beaucoup aimé Samba Pa Ti et la fiesta mexicaine ! 😉