Une voix que j’aime

Pour les fans de Georges Brassens, la version italienne de Gare au gorille, par Gianmaria Testa ! 😉

Un illustre inconnu pour moi (le talent italien quand on ne s’appelle pas Paolo Conte semblerait avoir du mal à passer les Alpes, ou du moins à séduire les décideurs francophones au regard fixé outre-Manche ou Atlantique), jusqu’à ce que l’algorithme de YT me propose un ancien concert pour meubler une nuit d’insomnie et que je ne fasse une recherche sur ce personnage disparu en 2016 selon le bel article du Monde.

Pourtant son 1er album, Montgolfières, fut publié en France en 1995 et il avait pour productrice Nicole Courtois, la mère d’Arthur H. Il a aussi chanté Le Déserteur de Boris Vian