Actualité en Ukraine

Difficile de se voiler la face et de croire que ce conflit n’aura pas de conséquences ou de répercussions dans nos vies…

(Source de l’image : PR Rzeszów, mais l’original est chez Ośrodek Studiów Wschodnich, et il est relayé par tvn24.pl)

Comme cette information est polonaise, et potentiellement déroutante si l’on n’a pas un peu d’entrainement, je vous propose une carte avec des noms de villes plus faciles à identifier.

(Source de l’image : Wikipédia)

N’attendez pas de moi une chronique des faits vus de ma province lotoise profonde, c’est juste mon point de repère pour retrouver plus facilement des informations que mon journal local ne me donnera certainement pas (c’est trop loin)… le traducteur du gogol, lui, sera simplement plus sollicité qu’à l’habitude.

Une webcam en live nous donne une vue de la place Maidan de Kiev, Odessa, Kharkov et Dnipro…

(Chaîne YT Livestream Events)

Pour information aussi, l’avis d’un Roumain expatrié à Rome… dont le pays d’adoption viendrait (nouvelle arrivée par mail, vérifiée=> ici) d’annoncer la fin de sa participation à l’élaboration du vaccin Spoutnik V, en représailles à l’invasion de l’Ukraine.

Mise à jour du 2 mars 2022 :

Que je suis mauvaise langue parfois… mon journal préféré vient de se mettre aux couleurs de l’Ukraine ! 😉

(Source de l’image : La Dépêche du Midi)

Projet 52-2022 / 8- Gourmandise

Le thème de la semaine pour le projet du blog Du côté de chez Ma’ est, pour moi, à l’heure où je prépare ce billet, des plus faciles. 😆

Quoique… entre le salé et le sucré… mon cœur balancera toujours ! 😉

Mais bon, c’est on ne peut plus de saison, la semaine prochaine, c’est Mardi-Gras, le jour des merveilles et autres beignets, ce qui veut dire que Tłusty czwartek, le jeudi-gras polonais, qui se fête quelques jours avant notre mardi tombe, cette année, le 24 février et que c’est, pour moi, le premier jour des… ?

… superbes beignets en pâte levée, avec un doigt de Spirytus pour ne pas qu’ils absorbent le gras du bain d’huile, farcis, avant cuisson, d’un délicieux mélange constitué d’une pâte de pruneau sans sucre aromatisée à la confiture de pétales de rose… du travail certes, mais au final, un vrai délice !

Ma belle-sœur polonaise me dira qu’il me manque le glaçage blanc au sucre (ou pire, au chocolat) pour avoir de véritables pączków, ce à quoi je répondrai, que je les préfère ainsi, juste saupoudrés de sucre !

Et que mardi… ce sera le deuxième jour. Si vous êtes tentés par la recette, tapez (ou copiez-collez) pączki, ou tłusty czwartek, dans la fenêtre de recherche, et vous devriez en trouver plusieurs ! 😉

Allons voir dans les commentaires chez Ma’ à quel péché de gourmandise s’adonnent les autres participants ! ♥

Silent Memorial : peinture murale

Ou quand l’art pariétal (même si dans cet exemple le support est en bois) a une signification qui me parle bien plus que la simple guerre des gangs de tagueurs de nos banlieues…

Arkadiusz Andrejkow – Wańkowa (Cichy Memoriał)

À partir d’une photographie, prise dans les années 60, d’une famille déplacée après la guerre, Arkadiusz Andrejkow de Sanok, restitue symboliquement les murs de la ferme abandonnée en 1948 à ceux qui en sont partis sans rien pouvoir emporter… Cichy Memoriał, projet financé par le ministère de la Culture et du Patrimoine national, est un geste qui a du sens à mes yeux ! 😉

D’autres fresques du même artiste dans le blog photographique d’Andrzej Banach merci à lui de les avoir recensées.

D’un extrême à l’autre

Habituellement, font la une dans les journaux, les personnes isolées que l’on retrouve, pardon pour les âmes sensibles, plus ou moins momifiées à leur domicile sans qu’un quelconque éventuel voisin ou proche (mais si peu !) se soit jamais inquiété d’une absence prolongée de mouvement dans la maison…

Là, c’est l’inverse, et le plus difficile sera, pour elle, de prouver qu’elle est bien qui elle prétend être et qu’elle est toujours en vie… Kafka, au secours ! Il fut aussi un temps où les champions de la paperasserie administrative étaient en URSS, mais depuis nous les avons largement dépassés ! 😉

PS : pour la rédaction, l’illustration est plutôt mal choisie, jamais l’Assurance Maladie ne collerait un timbre sur une enveloppe manuscrite, elle dispose d’une machine à affranchir, il est peut-être regrettable que Loreena Duret, qui a signé l’article, n’ait pas eu son mot à dire.

Au jardin

En cette dernière semaine de février, première fleur de muscaris, promesse de jonquille et de jacinthe, sortie de terre des cœurs de Marie, premières primevères spontanées, quelques sauvageonnes, les boutures de chou kale qui se portent bien, des champignons coquille d’huître spontanés, les premiers bourgeons ici et là…

… et même une aleurode qui a résisté à l’hiver, j’avais déjà vu un bourdon et il m’a semblé voir passer une abeille charpentière à moins que ce ne soit une reine de frelon asiatique (j’étais à l’intérieur et à contre-jour). La vie continue ! 😉

Le département a dit non !

(Source de la copie d’écran : La Dépêche du Midi)

Nous ne saurons pas exactement pour quelles autres obscures raisons (qui associeraient par exemple des termes antinomiques tels que tradition sportive idéalisée et comptes d’une organisation administrative quelque peu gourmande), en dehors du coût exorbitant des manifestations autour du passage de la flamme olympique, le département a décliné la proposition, l’article du journal est réservé aux abonnés. Mais on peut en savoir plus, et constater que nous ne serons pas les seuls, en lisant l’article de FR3. 😉

Une chose est sûre, si certains sportifs seront un peu déçus, cela ne le sera certainement pas autant que les collectionneurs de casquettes (ils se les disputent habituellement sur le trajet de la caravane du Tour de France), qui là, en raison de la rareté de l’événement, ne pourront pas faire quelques profits substantiels en les revendant, bien cher, sur le Bon Coin… 😉