L’astuce du lundi

Paroles, paroles… et encore des paroles que tu sèmes au vent, chantait Dalida à Alain Delon, il y a bien longtemps ! 😉

Planter les Tomates: Un Engrais insolite

Une belle planche de tomates certes, mais quand les plantations font plus d’un mètre de hauteur, comment fait-il pour cueillir les fruits de la rangée du milieu ? Et si, dans le cas d’une météo défavorable, un pied est malade, est-ce que la planche résistera à la propagation, j’ai peur pour lui !

Pour l’engrais insolite (qui semble se pratiquer en Italie et en Espagne, d’après les commentaires), j’en suis toujours restée à la poignée d’orties sèches au fond du trou, alors il va falloir que je creuse pour trouver le retour sur l’expérience ! 😉

19 réflexions sur “L’astuce du lundi

  1. Angélique

    La poignée d’ortie sèche ? Ben non, tu fais le trou, orties fraîches et tu repiques les tomates deux jours environ après. Tu as un purin et jamais de problème 😉
    Après tu poses des feuilles de consoude et hop, avec 6 pieds tu manges des tomates toute l’année.
    😁 Bon, ok, l’hiver c’est au congélateur.
    Chez moi tout est prêt, je repique après les saints de glace, donc juste après mon anniversaire. C’est un repère 😉.
    Bonne journée

    Aimé par 1 personne

      1. Potager, il faut le dire vite, c’est un petit carré dont seule une partie est exploitable compte-tenu de l’état dans lequel les générations passées l’ont laissé (une poubelle), mais il m’évite d’acheter des haricots courgettes et tomates, le reste est anecdotique ! 😉
        Belle journée à toi ! ♥

        Aimé par 1 personne

    1. Sèches… parce qu’à l’automne, avant qu’elles ne disparaissent de mon jardin, j’ai fait un joli bouquet qui a séché, et que j’ai les feuilles dans un carton depuis, les tiges m’ont servi à autre chose, et cela évite d’avoir des reprises de tiges bien enracinées dans mes tomates. Quant aux jeunes pousses du printemps, elles passent en potage. 😉
      Bonne journée à toi aussi ! ♥

      Aimé par 1 personne

  2. Euh… les œufs de mes poules finissent dans mon assiette, pas question de changer de destination (même si j’aime particulièrement expérimenter tout et n’importe quoi).
    D’autant que l’ortie doit être efficace, vu ce qu’on récolte chaque année…

    Aimé par 2 personnes

    1. Tu as raison pour les œufs de tes poulettes, ils sont mieux dans ton assiette.
      Pour les orties j’en ai importé dans un coin du jardin pour avoir les miennes et depuis je gère mon stock grâce aux semis spontanés en fonction de ma consommation ! 😉

      J’aime

      1. Je crois que tu es la première personne que je rencontre qui ait importé des orties… ^^
        Chez moi ils poussent de partout ; si le jardin était aussi prolifique, je serais autonome sur le plan alimentaire… 😉

        Aimé par 1 personne

        1. Je suis au milieu du village ancien, la propriétaire m’avait proposé d’y mettre du gazon alors qu’il y avait coquelicots et phytolaque (raisin d’Amérique) et autres mauvaises herbes ! ! 😉

          J’aime

  3. Du temps o ù j’étais une vaillante « jardinière », je récupérais les feuilles et gourmands coupés pour en faire un fumier (comme celui d’orties). Ce liquide dilué était un excellent engrais et aspergé servait de traitement contre les petits insectes et diverses maladies…
    Mais c’est un temps terminé, désormais et sans regret. 😉

    Aimé par 1 personne

  4. Ping : L’astuce du lundi (bis) – Accordéon et dentelles au jardin

Envie d'en parler ? Utilisez votre clavier ;)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.