Un grand écart

… ou comment Gooral, un artiste plutôt solitaire (avec ses claviers, table de mixage, ordinateur, écran et autres accessoires) du nom de Mateusz Górny (attention, il a quelques homonymes, amateur de ballon rond ou de culturisme), né à Bielsko-Biała, en Silésie, peut-il confondre les Beskides et les Andes ? Lui seul le sait ! 😉

J’avoue, le graphisme de la pochette du disque m’a attirée autant que la musique ethno-electro, qui, au final, s’avère bien être un poil dépaysante… 🙂

Cuzco Areas · Gooral

Pour ses débuts, en 2003, il s’était mesuré à Led Zeppelin (la petite histoire ne dit pas s’il avait à sa disposition la guitare à deux manches qui permettait à Jimmy Page de jouer alternativement sur une douze cordes ou sur une guitare normale à six cordes sans changer d’instrument), mais son succès s’est confirmé en 2013 après une excellente collaboration avec => Mazowsze (Ensemble Ballet et Orchestre National de chants et danses populaires de Pologne) lors de sa deuxième participation à l’un des plus grands festivals en plein air d’Europe : le Przystanek Woodstock de Kostrzyn nad Odrą.

Selon que vous aurez simplement besoin de verdure ou bien d’un bon bol d’air frais, vous choisirez entre la session du Project MASOW – Dęblin [24.05.2020] et celle de la SNOWFEST 2021 Online… 😉

MIŁOŚĆ, PRZYJAŹŃ i MUZYKA! ♥

14 réflexions sur “Un grand écart

    1. Mon oreille aime bien les sons nouveaux qui ne sont pas joués en permanence partout et comme je suis curieuse, la pochette du disque m’a séduite, ce que j’ai trouvé du personnage m’amuse, mais tu peux ne pas aimer, tous les goûts sont dans la nature ! 😉
      Pourtant il a fait perdre son sérieux à un ensemble dont le métier est justement un traditionnel bien carré, et rien que pour cela je lui dit merci parce que c’est un exploit !

      Belle journée à toi ♥

      J’aime

  1. « Ethno-electro »… j’avoue, je me perds dans tous ces courants musicaux. Je suis en train d’écouter la musique du project MASOW en écrivant ce commentaire, et de manière assez inattendue, j’aime bien. 🙂

    Aimé par 1 personne

    1. C’est ce que je me suis dit en écoutant Cuzco Areas sur une radio en ligne qui a eu la bonne idée d’afficher sa playlist ! 😉
      De moi-même je n’aurai pas été faire de recherche sur Gooral, mais l’occasion a fait le larron ! Comme je connais un peu le répertoire de Mazowsze, du très grand classique en matière de chants et danses traditionnels, les voir s’éclater et se lâcher devant un public (de leur âge) bien plus jeune et remuant que les papis et mamies devant lesquels ils se produisent habituellement lors de leurs tournées internationales m’a fait un bien fou !

      J’aime

      1. Je viens de regarder la vidéo. L’ambiance me rappelle celle des festoù-noz, où les jeunes dansent les gavottes de leurs grand-mères…
        Je trouve rassurant les sociétés qui ne fonctionnent pas sur le mode binaire truc-de-jeune/truc-de-vieux.

        Aimé par 1 personne

        1. Ce que je trouve génial, c’est que ce groupe habituellement très compassé ait réussi à prendre un plaisir évident le temps d’un spectacle, ce qui bien sûr veut dire que les membres de Gooral connaissent bien leur répertoire pour pouvoir communiquer avec cet univers en apparence si éloigné ! 😉

          J’aime


            1. Ceci est la version normale du deuxième morceau (minute 3:47) de la version techno ci-dessous 😉

              C’est le jour et la nuit, là ce sont de vrais sourires et non celui de service dans une représentation normale en tournée (je les ai vus une fois tout comme leurs collègues dans le même genre Śląsk)
              Quant au 3ème morceau (minute 6:32), il me rappelle la parodie qu’en avait fait Andrzej Rosiewicz dans les années 1990 ! 😉

              Les collègues dans un grand classique que tout le monde connaît :

              Je n’aurai rien contre une version techno ! 😉

              J’aime

                1. Non, juste chez moi dans certaines circonstances, mais j’aurais peut-être pu s’il y avait eu un encadrant compétent à l’époque où j’osais encore ouvrir la bouche en public… mais bon, pour les villageois de l’époque, j’habitais la zone, et il n’y a rien de bon dans une zone !
                  Quand je dis collègues, c’est parce que Mazowsze et Śląsk c’est leur métier, ils doivent se connaître plus ou moins ! 😉

                  J’aime

Envie d'en parler ? Utilisez votre clavier ;)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.