Silent Sunday # 21

…o0o…

Publicité

29 réflexions sur “Silent Sunday # 21

    1. C’était à Paris, une œuvre très éphémère du temps de l’argentique, clichés développés j’étais mécontente du résultat et j’ai voulu le refaire : le mur avait disparu sous une palissade de chantier.
      Il s’agit de Blek le Rat, à l’époque où il n’avait pas encore un rat pour signature.
      Bon dimanche à toi ! 😉

      Aimé par 2 personnes

    1. Dans ma collection, je n’ai que celui-là de Blek, et il n’est pas resté visible très longtemps… mais il pourra (peut-être ?) être redécouvert un jour en cas de fouilles archéologiques sur site s’il a juste été recouvert de pierres de pavement lors de la construction de la caserne des pompiers sur le bout de terrain derrière ce mur ! 😉

      J’aime

    1. Si c’est récent, je comprends que ce soit douloureux, chez moi il y a autant de cœurs ajoutés sur la photo que de dizaines d’années qu’elle est partie… belle semaine à toi ! ♥

      J’aime

        1. Effectivement c’est jeune, mais il ne s’agit pas tant d’accepter qu’elle soit partie (une fois nés nous avons 100% de mourir un jour), que de se faire à l’idée que tu ne la reverras plus physiquement. Elle ne répondra pas non plus au téléphone parce que ce pourquoi elle était-là, elle l’a bien fait et sa mission terminée, elle veillera quand même sur toi et peux toujours venir te voir en rêve ! ♥

          J’aime

            1. Je ne sais pas si les parents parfaits existent… ils font ce qu’ils peuvent en fonction de ce qu’ils ont vécu. Ma mère avait eu le nez cassé par son père, parce qu’elle n’aimait pas l’odeur des fèves, le coup de louche qu’elle m’avait donné en son temps avait laissé une empreinte en creux sur l’ustensile (j’ai la tête dure), et, que je me souvienne, elle ne s’interposait pas quand notre père tombait la ceinture du pantalon pour nous corriger parce qu’on faisait la foire au lieu de dormir (l’édredon en plumes absorbait les coups).. c’était une autre époque ! 😉

              J’aime

              1. Maltraitante.. pas une autre époque. La perfection n’existe pas mais la maltraitance est cadrée par les tribunaux et mes géniteurs n’ont pas obtenu le droit qu’ils réclamaient pour voir mes filles.
                La maltraitance…..qui perdure dans le temps, peu importe l’époque

                Aimé par 1 personne

                1. Les cas pathologiques devraient éviter de se multiplier, je te l’accorde, mes parents étaient sévères et il fallait bien connaître les limites à ne pas franchir sous peine de voir remonter en surface les diables de leur propre enfance ! ♥

                  J’aime

    1. … et pas que par Blek le rat, par Nemo aussi ! 😉
      Voici mon original moche de ce mur trop vite disparu…

      J’avais recadré le sujet en faisant un tirage en N&B à partir du négatif couleur, à l’époque où je m’amusais en laboratoire photo à domicile ! 😉

      J’aime

Les commentaires sont fermés.