Promenons-nous dans les bois…

Cela fait des années que des cas suspects de brebis attaquées sont signalés, mais à chaque fois on nous répond que ce n’est pas possible, d’abord parce que les loups n’ont pas encore franchi le Rhône, puis parce qu’ils n’ont pas traversé le Massif Central, mais là, il semblerait bien qu’ils soient quand même enfin arrivés ! 😉

Après avoir entendu au printemps le grand duc en ouvrant ma fenêtre avant d’aller me coucher, dérangé un rapace diurne non identifié (je n’ai remarqué que son regard et son vol différent de celui des oiseaux qui fréquentent habituellement les lieux) en train d’occire un pigeon dans mon jardin et enfin observé une buse tournoyer dans mon ciel, aurais-je un jour le plaisir d’écouter les loups hurler à la lune ?

Tri Yann – La jument de Michao

J’entends le loup, le renard, et la belette
J’entends le loup et le renard chanter
J’entends le loup, le renard, et la belette
J’entends le loup et le renard chanter

25 réflexions sur “Promenons-nous dans les bois…

    1. Les forêts sont déjà occupées par les renards, chevreuils et sangliers, et il ne reste plus beaucoup de haies ! Reste à savoir comment ce petit monde va accueillir les nouveaux venus… parce que l’on ne va pas me faire croire que c’est juste un solitaire ! 😉

      J’aime

    1. Surtout que la tendance actuelle est de déplacer les troupeaux utilisés comme tondeuses écologiques et de les abandonner à leur triste sort tant que l’endroit n’est pas nettoyé et ce sont ces bêtes-là qui sont régulièrement la cible privilégiée de nos fameux chiens errants…

      J’aime

    1. Non, pas peur du loup, j’ai plus peur d’un sanglier en furie, un jour de battue, qui descend les ruelles du village et passe devant ma porte (suivi par une meute de chasseurs qui sentent leur proie leur échapper) pour traverser la rivière Lot à la nage et aller se réfugier au milieu du stade… je sors toujours quand il se passe quelque chose d’inhabituel dans ma rue, ce jour-là j’avais eu le nez de ne pas le faire ! 😉
      Belle journée à toi ! ♥

      Aimé par 1 personne

    1. Non, au cœur d’un village de moins de 2000 âmes, dans un vignoble au bord d’une rivière et tout autour nous avons des bois de feuillus habités de chevreuils et sangliers. Je connaissais les faucons crécerelle du clocher, les hulottes des cèdres mais depuis quelques années en plus des cormorans nous avons aussi des choucas et cette année j’ai entendu plusieurs fois le grand duc et vois tournoyer des buses (alors que je rêve d’autour des palombes qui nettoierait l’excédent de pigeons et me demande si on peut demander l’intervention d’un fauconnier pro pour faire un peu le ménage)… je ne sais pas qui m’a laissé un cadavre de pigeon, pas le faucon crécerelle qui préfère les rongeurs et pas les gros oiseaux, tout comme la buse… je n’ai pas entendu d’autour qui préfère les forêts au village ???

      J’aime

  1. Je pense qu’ils sont en région centre d’après les traces en orléanais .petit leu quitte sa meute seul silencieux toujours bien caché fait sa prédation en silence quelques centaines de km plus loin s’installe , vérifie les alentours les dangers potentiels et les issues pour la fuite inopinée , tout en silence .personne ne le voit , les chiens sont inquiets changent de comportement une fois la trace trouvée un ou deux ans après son départ il est en couple , une cache sûre est trouvée pour l’élevage de futurs louveteaux Leu et sa famille avancent éparpillés en journée se regroupant la nuit .Au bas des murs ceinturant le domaine de Chambord des carcasses sont trouvées tardivement

    Aimé par 1 personne

    1. Je crois qu’il y en a bien plus que l’on veut bien nous l’avouer pour ne pas nous affoler… mais comme c’est un animal relativement discret au rayon d’action important, ceux chassés par les déboisements intensifs, il faut bien qu’ils aillent quelque part… quand on voit comment cela se passe avec la réintroduction de l’ours dans les Pyrénées on ne va pas nous dire que les loups arrivent chez nous presque de leur plein gré ! 😉

      J’aime

      1. C’est un bon reportage, très bien documenté. Ce youtubeur est impressionnant d’érudition et de maîtrise de son sujet. La gestion de la population de loups est bien plus complexe que je ne l’aurais imaginé. Mais je persiste à croire que sa réintroduction n’est pas une bonne idée.

        Aimé par 1 personne

  2. Ping : Ni l’ours, ni le loup… – Accordéon et dentelles au jardin

Envie d'en parler ? Utilisez votre clavier ;)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.