Que des bonnes nouvelles !

Pour bien commencer la semaine, celle qui me plaît le plus (les bonnes nouvelles sont légion), attention, elle est gratinée ! Je déplore depuis quelques temps les odeurs de gaz d’échappement qui entrent chez moi quand j’aère (jusqu’à présent je ne les remarquais pas trop), et ce, alors que je ne viens pas de, subitement, retrouver un odorat après avoir arrêté de fumer (dernières cigarettes en 1986) ou survécu à un coronavirus croisé accidentellement…

Le déménagement vers des lieux plus sains va s’imposer… mais où aller quand la forêt brûle et que l’eau manque ? Nos députés, eux, vivent certainement dans des demeures au milieu de parcs arborés, à l’abri des miasmes de la civilisation et du doux parfum des huiles de friture…

Ensuite, les dernières arnaques au CPF dans ma boîte aux lettres électroniques officielle… il semblerait que les truands aient envie de partir en vacances et que pour cela, dans l’urgence, ils ratissent très large. Il est plaisant pour un retraité qui avait vérifié son compte avant de ranger ses outils (et décidé qu’il ne pourrait rien en faire et sait qu’un an après le dossier est clos), de recevoir ces en-têtes prestigieuses, cachant des adresses pour le moins exotiques auxquelles il ne faut pas faire confiance, pas plus qu’il ne faut avoir de curiosité pour la (ou les, puisqu’ils en mettent parfois 2, cela doit faire plus sérieux !) pièce jointe sur laquelle il ne faut surtout pas cliquer…

Même si j’aime assez l’idée qu’un ministre m’écrive, ces mails ont été transférés aux services compétents de mon FAI qui les décortique et classés Indésirables, bien qu’il y ait à chaque fois une nouvelle adresse et que ce soit donc inutile.

La plus croustillante des arnaques est, cette fois, arrivée sur ce blog, et me vient tout droit du Bénin. Elle ne concerne pas un des innombrables mages de la capitale qui hantent les cybercafés où ils ouvrent des blogs WP et tapent l’incruste pour récupérer un maximum de victimes potentielles parmi nos rares lecteurs…

Un coach en je ne sais quoi, doté d’un pseudo à consonnance italienne, un blog WP dédié à son affaire douteuse et un commentaire rédigé en espagnol pour me proposer un prêt avec un taux d’intérêt à 3%… rien que cela m’a mis la puce à l’oreille, une recherche sur l’adresse IP m’a confirmé la source béninoise intarissable (mais pas de la capitale comme tous les autres) et j’ai sévi car… si j’ai besoin d’argent, je vais d’abord à la banque, pas sur internet !

Méfiance, ne vous laissez pas abuser ! Mais il faut reconnaître qu’en cette fin de mois, on n’a pas le temps de s’ennuyer puisque une secte bien connue prospecte encore à l’ancienne et sonne à votre porte sous un soleil de plomb !

Belle semaine à vous ! 😉