Vendre du rêve…

Arrivée par le hasard de l’algorithme YT sur cette vidéo, je l’ai regardée de bout en bout avec un peu d’admiration et beaucoup de crainte quant à la durabilité effective de cet habitat qui se voudrait peut-être vertueux du point de vue écologique, même si je me doute que ce ne soit pas la préoccupation réelle, ni même actuelle du titulaire de la chaîne basée en Ukraine.

Il semblerait aussi que ce soit un élément d’un projet plus ambitieux que les circonstances auraient mis à mal (tous les liens sous la vidéo pointant vers des erreurs 404 Not Found, sauf celui du compte Instagram).

House for yourself. With my own hands. Start to finish (Lesnoy_Near the fire)

J’y vois aussi un mélange d’une ancienne tradition mâtinée d’apports irréfléchis de notre société de consommation qui privilégie le jetable plutôt que le durable, mais le fait est, que cette expérience mise en ligne le 9 juillet, affiche à l’heure où j’écris ce billet 1 630 316 vues…

Pour celles et ceux qui comme moi ont trop chaud, il existe une réjouissante version bivouac hivernal des plus rafraîchissante, dans le style 48h de camping grand luxe pour ermite, tout est dans le sac à dos ! Je partagerais bien volontiers son repas… 😉

Bon courage aux juillettistes rentrés et bonnes vacances aux aoûtiens, soyez sages sur les routes et évitez de jouer avec le feu !