Nos voisins vont encore…

… se moquer de nous, et ils auront, ô combien, raison ! 😉

Parce que, comment pouvons-nous être à ce point en manque de cette précieuse denrée, alors qu’il y a mille-et-une autres façons de donner du goût au contenu de notre assiette ?

Source de la copie d’écran : La Dépêche

Personnellement je n’ai pas un pot d’avance de celle que j’utilise le plus souvent (la moutarde forte), pour faire ma mayonnaise-maison, spéciale longue conservation (l’œuf utilisé en entier y est cuit), et celui en service, encore à moitié plein, j’ai vérifié, est périmé depuis un an. Il me faut aussi dire qu’à l’époque où je l’ai acheté, elle ne venait déjà plus de Dijon, puisque l’étiquette en est bilingue (français et espagnol) et la provenance des graines UE et non UE… Pour mes rares vinaigrettes, j’utilise un pot, à l’ancienne (avec des graines apparentes), qui est resté pratiquement vide pendant longtemps avant que je ne me décide à le terminer pour le remplacer par de la moutarde violette de Brive, au moût de raisin, périmée elle aussi, parce que, pour ma dernière salade composée, je n’en ai pas eu besoin : ail et concombres lactofermentés et autres herbes sauvageonnes fraîches du jardin m’ont dispensée du rajout de ce condiment, sans même avoir dû ouvrir mon pot de raifort (du jardin) râpé ! 😉

Pénurie, il y a, certes… mais peut-être uniquement chez ceux en manque total d’imagination (ou de curiosité) ou chez les puristes d’une tradition culinaire que je dois ignorer, honte sur moi !

Publicité

14 réflexions sur “Nos voisins vont encore…

    1. Allergie à la moutarde ou intolérance au vinaigre qui entre dans sa préparation ?
      Si tu es allergique (réaction quasi immédiate) il peut y avoir aussi allergie croisée avec d’autres plantes de la même famille genre brocoli, choux de Bruxelles… et le raifort pour lequel il me faut survivre à la troisième cuillère à café avant de pouvoir apprécier son haut pouvoir sur l’état de mes bronches… alors je ne te conseillerai pas de remplacer la moutarde par du raifort râpé ! 😉
      https://allergies-alimentaires.org/9-allergenes-prioritaires/allergie-a-la-moutarde/

      Aimé par 1 personne

        1. C’est aussi ce que fait la première cuillère de raifort, à la deuxième tu as encore les yeux qui veulent sortir de la tête et à la troisième c’est gagné !
          Fais attention au wasabi si tu vas dans un restaurant japonais, celui que l’on trouve en France n’est que de la pâte de raifort colorée en vert, l’original est très rare parce que classé « trésor national » et n’a pas le droit d’être exporté hors des frontières du pays ! 😉

          Aimé par 1 personne

  1. J’ai acheté un pot d’avance lorsque j’en ai trouvé de nouveau dans mon supermarché habituel…alors que je n’avais pas remarqué qu’il y en avait toujours eu à la petite épicerie du village…sans commentaire. Je m’en passerais fort bien sauf pour la mayonnaise maison et la vinaigrette (autre curiosité au passage: les rayons étaient vides de moutarde et d’huile mais pourtant bien garnis en vinaigrettes industrielles…je dis ça je dis rien!). Ta recette de mayonnaise à l’œuf cuit m’intrigue je dois dire.

    Aimé par 1 personne

    1. Les pas supermarkets nous roulent dans la farine depuis toujours et ont tué la plupart de nos petits producteurs…, je verrais bien tous ceux qui se font virer de leurs rayons parce que, malgré l’augmentation (pour diverses bonnes raisons) du coût de nombreuses matières premières, on leur demande de produire toujours moins cher, et qui ne peuvent pas s’aligner, se regrouper et monter un circuit parallèle pour écouler leurs produits à un juste prix directement chez les consommateurs… Pour les détails, voir le presque excellent documentaire => https://www.france.tv/france-2/complement-d-enquete/3815944-inflation-les-coups-bas-des-hypers.html
      Savais-tu que la portion de Kiri était passée de 20g à 18g, sûrement pour lutter contre le gaspillage alimentaire ? Euh, non, c’est juste pour contrer les tarifs toujours à la baisse demandés par les centrales d’achats, et nous nous payons !
      Ma recette de mayo, la recette est ici, réalisable à la main si on n’a pas un robot-cuiseur, une casserole, un fouet et un feu doux, avec, par moments, une 3ème main pour le thermomètre pour ne pas dépasser les 70°C, on arrête de chauffer dès qu’ils sont atteints et on continue de touiller énergiquement pour incorporer l’huile => https://www.espace-recettes.fr/sauces-dips-et-pates-a-tartiner-recettes/mayonnaise-longue-conservation-inratable/y8h7abeq-79496-873561-cfcd2-muj46gie
      Il n’est pas rare que le pot dure plus d’un mois chez moi, je remplace toujours le vinaigre par du jus de citron, et comme les œufs sont de poules anémiées, j’y rajoute un poil de curcuma en poudre ! 😉

      Aimé par 1 personne

      1. C’est vrai que les circuits courts c’est ce qu’il y a de mieux mais paradoxalement pas toujours facile à trouver en campagne (hormis les marchés mais ce ne sont pas toujours des producteurs locaux) tant les producteurs ont pris l’habitude de fournir les supermarchés, et le prix peut être un frein. Néanmoins, étant donné la spéculation et le jeu malsain des grandes surfaces, celles-ci pourraient bien se brûler les ailes à leur propre jeu, et la moutarde artisanale locale finira par être au même prix que l’industrielle artificiellement rationnée.
        Merci beaucoup pour la recette de la mayonnaise longue durée!

        Aimé par 1 personne

        1. Avec plaisir, c’est celle que je fais (avec quelques variantes selon l’humeur et la direction du vent) depuis août 2016, date de mon commentaire 😉
          Pour les circuits courts, il faut saluer et encourager les initiatives locales, mais il est sûr que nous avons perdu l’habitude de nous retrousser les manches, ainsi que beaucoup du savoir des anciens, et c’est pour cela que les grandes surfaces gagnent à tous les coups ! 😦

          J’aime

  2. Tu fais du raifort râpé du jardin? Il doit falloir des lunettes protectrices, c’est ce que mettait mon père pour en faire… 😉
    Il mélangeait avec de la betterave rouge râpée pour assaisonner le saucisson spécial qu’on mangeait à Pâques. Au début c’était terriblement fort mais au bout de quelques jours c’était à peine piquant. 😉

    Aimé par 1 personne

  3. memeyoyo

    On a terminé le pot que j’avais d’avance. Je m’en sers pour mes sauces pour mes salades, mon mari n’apprécie pas le vinaigre, et elle accompagne notre steack que je nous saurions manger sans.
    Les moutardes espagnoles ne sont vraiment pas bonnes.
    Bonne journée. Bisous

    Aimé par 1 personne

  4. Coucou !
    Cette semaine, j’ai fait la danse de la pluie devant le rayon moutarde. Il était plein de nos pots habituels : la bien forte qui pique sans mélange d’épices qui lui donne un goût bizarre et à la marque inconnue.
    La commerciale de la marque (qui était justement dans le rayon avec le directeur du magasin) m’a confirmé que la moutarde réapparaissait progressivement et que la pénurie était derrière nous. Info ou intox ?
    J’en ai pris deux pots.
    Jamais sans ma moutarde !!
    Bises et bon week-end 😉

    Aimé par 1 personne

Les commentaires sont fermés.