Projet 52-2022 / 41- Automne

Nous y sommes, et là, le calendrier des thèmes de Ma’ correspond bien à la réalité météorologique du moment, bien que l’on puisse regretter que les belles couleurs de la saison ne soient pas encore toutes au rendez-vous ! 😉

Par contre, comment vais-je traiter le sujet, car dans mes dernières images, je n’ai pas la palette que je voudrais vous offrir et même pas une tarte au potiron pour échapper aux sanglots longs des violons de l’automne ? Puisqu’il me faut trancher dans le lard et que nous risquons de voir de très belles couleurs, je vais choisir cette image faite au saut du lit (fait d’une manière assez bizarre, j’avais les pieds à l’air, ce qui finalement m’arrangeait un peu), après une nuit chaotique dans un motel inconnu, en marge de la cité où je vous ai amenés au parc la semaine dernière ! 😉

La nuit avait été fraîche, la couverture trop courte et trop fine (il n’y avait rien d’autre dans le placard), le voyage en avion éprouvant pour mes jambes qui malgré les pieds à l’air et l’oreiller sous le matelas rechignaient à reprendre leur aspect normal, mais cette vue sur la gelée blanche dans un reste de brume d’un petit matin d’octobre contrastait agréablement avec l’aspect nocturne peu engageant du lieu où l’on accédait par le parking de la station-service. De plus il me tardait de voir ce qui m’attendait au petit déjeuner… dommage je n’ai aucune photo de ce moment, mais j’ai la musique d’ambiance qui va bien ! 😉

Czesław Niemen ,,Jesień,,

Chaussons nos croquenots (et non nos chaussures à talons pour danser un vieux tango automnal, mais il est si beau !) et mettons un gilet fluorescent (la chasse est ouverte et nous ne sommes pas des sangliers), pour aller, d’un pas allègre traquer les jolies couleurs de la saison dans les commentaires laissés par les autres participants en-dessous du billet de Ma’ du jour !

Bon samedi à vous qui passerez par-là ! ♥

Publicité

38 réflexions sur “Projet 52-2022 / 41- Automne

    1. Mais tous les chasseurs ne le savent pas, alors il vaut mieux se faire remarquer plutôt que se ramasser des plombs perdus dans les fesses ! 😉
      Il y a des progrès, ici les battues sont signalées et les troupes nombreuses, alors quand tu vois un rassemblement armé au bord d’une route, tu te dépêches de passer sans t’arrêter ! 😉

      J’aime

    1. C’était en octobre 2013, après un vol avec escale et changement d’avion, depuis mes jambes n’ont pas repris l’avion sans chaussettes de contention et mon lit est équipé de cales de 2 cm au niveau des pieds, donc mes jambes après une vie active à piétiner debout vont très bien, merci ! 😉
      J’ai aussi adoré cette vue au petit matin… ♥

      J’aime

    1. Merci… quand j’écoute ces vieux succès d’avant-guerre (la société était imparfaite mais ouverte) et que je vois ce qui en a résulté (c’est toujours aussi imparfait mais les classes sociales sont fermées)… je crains le pire pour le conflit en cours, on laissera à nos petits-enfants un monde apocalyptique…
      Bon samedi à toi ! ♥

      Aimé par 1 personne

  1. Hello Agathe
    J’ai cherché à situer la destination de ton séjour mais n’y arrive pas 🙄
    A priori, la rosée matinale avait recouvert les pelouses ?
    Bravo pour la photo, tu n’as pas été déstabilisée même les pieds en l’air !
    Bon we
    Bises d’O.

    Aimé par 1 personne

    1. Pourtant, c’est très facile, il te suffit de remonter les indices (qui amènent à deux billets déjà publiés) et le nom du patelin est bien écrit dans les commentaires du premier billet (même s’il n’est pas celui où j’ai publiée la première photo de ce voyage, il y en avait déjà eu d’autres où je ne m’étais pas attardée sur l’histoire).
      Les pieds n’étaient pas en l’air, mais à l’air, couverture trop courte… je savais qu’ils ne faisaient pas les lits comme en France, mais là je n’ai rien compris parce que je n’avais pas eu ce problème en dormant chez des cousins ! 😉

      J’aime

    1. Mais je te rassure, il y a du très bon là-bas aussi, j’ai adoré pouvoir tartiner les saucisses du petit déjeuner de confiture avant de les tremper dans le café, sans que qui que ce soit ne me fasse une réflexion ! 😉

      J’aime

        1. Non, j’exagère un peu, pas le matin et dans de la restauration collective, mais le soir en privé après le cocktail patriotique tout est permis et j’avais tartiné du sucré sur du salé personne n’a rien vu et rien dit ! 😉
          Bon après, ils ont dû se dire, « ces français ils ne savent pas vivre »… comme ils le font quand il te sortent la bouteille de vodka au petit déjeuner et que tu acceptes de goûter (il faut refuser gentiment et fermement. De même le soir, il te faut retourner ton verre vidé si tu ne veux plus boire, ils n’insisteront pas)

          J’aime

Envie d'en parler ? Utilisez votre clavier ;)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.