Kościół pw. św. Stanisława Biskupa i św. Wojciecha

Fête de tous les Saints, j’ai choisi aujourd’hui de vous emmener en visite chez St. Stanislas l’Évêque et St. Wojciech (Adalbert en français) dans l’église en bois d’un village des Basses-Carpates. Pour ce faire, nous partons en drone ! 😉

Le village actuel, à vocation agricole et forestière, au bord de quelques ruisseaux capricieux, résulte de la combinaison des noms de deux de ses hameaux qui regroupaient pour l’un, une industrie métallurgique disparue, et pour l’autre, les artisans des métiers dérivés.

Zabytkowy kościół pw. św. Stanisława Biskupa i św. Wojciecha | Poręby Dymarskie

Aucun d’eux n’avait d’église sur son territoire, si ce n’est une minuscule chapelle dans une habitation privée. Ils ont réussi à faire venir à eux la vieille (quelques 350 ans, soit du XVIIème siècle) église désaffectée (depuis 1960) du village voisin où ils ne voulaient plus être obligés de se déplacer le dimanche.

En la démontant pour la reconstruire sur son nouvel emplacement, ils ont découvert, cachée sous du plâtre, la superbe polychromie d’un sympathique diablotin lettré (qui m’a beaucoup étonnée quand je l’ai vu, dans l’église, en 2006) nommé Tutivillus (déjà évoqué => ici), aussi appelé le diable des coquilles et la terreur des scribes, des copistes et autres moines étourdis, le hasard fait parfois bien les choses, et que Dieu nous pardonne nos mouvements d’humeur ! 😉

Le village voisin dispose aujourd’hui d’une église en dur (celle utilisée pour le culte) et d’une église en bois que je n’ai jamais vue ouverte (mais dont j’avais parlé dans les commentaires => ici), avec son propre diablotin, intéressé lui, par le péché de la luxure… situé hors des murs de l’église, dans une crypte. Belle journée à vous ! ♥

Publicité