Rayonnement des arts et des lettres

Cadeau de la St Nicolas ? Mon journal m’a appris cette nouvelle qui m’amène à me poser la question de ce que représente la chevalerie de nos jours…

Source de la copie d’écran : La Dépêche

Que l’Ordre des Arts et des Lettres récompense Francky Vincent pour sa bonne humeur et sa grivoiserie à la Pierre Perret (Officier de l’Ordre national du Mérite 1994 et Commandeur de l’Ordre des Arts et des Lettres 2014) prouverait-il que la Culture se démocratise et ne serait plus réservée à une élite ? J’ai dû rater quelques épisodes parce que le seul succès qui me vienne à l’esprit c’est Fruit de la passion…

… plus connu par son refrain que pour son titre. Il faut préciser que dans ma campagne, le zouk est plus rare que la musique gipsy… 😉

Une chose est sûre, n’ayant pas été décoré par le tsar, il ne tombera pas de son piédestal comme l’a fait un célèbre barde tchèque qui s’est commis, en plus, d’une chanson ironique sur les deux missiles tombés en Pologne. Nos vedettes qui avaient aussi leurs entrées à Moscou semblent plus discrètes…

Faut-il toujours tout contester pour rester sur la vague ou faire dans la bonne humeur, nul ne le sait !

Publicité

15 réflexions sur “Rayonnement des arts et des lettres

    1. Primo, parce que je ne le connais même pas pour une chanson…
      Ensuite, il a déjà une monture qu’il semble maîtriser, il serait aussi de Marseille et ces institutions sont parisiennes (conflit OM-PSG) et troisièmement il faudra attendre 20 ou 30 ans de plus (si le tsar nous prête vie ou si nous ne sommes pas transformés en lézards des sables avant) pour que les vénérables de ces institutions en soient arrivés à ce genre musical, le lascar lui fera peut-être autre chose ! 😉

      J’aime

  1. lizagrece

    Je reste dubitatuve devant cette distinction donnée à l’auteur de « Vas-y Francky c’est bon  » et ‘Alice ça glisse  » …. Ce n’est pas démocratiser la culture – inexistante dans les 2 cas – c’est nier la culture

    Aimé par 1 personne

    1. Chut ! Je ne voudrais pas avoir de problème avec mon voisin qui, d’abord n’écoute pas de zouk, au mieux de la guitare classique (je n’ai rien entendu d’autre et ils sont couchés bien avant moi parce qu’ils se lèvent plus tôt qu’une retraitée), et tous les Guadeloupéens que je connais sont avocats… 😉

      J’aime

  2. Jigs

    Eh non mais quand même, après avoir lu tous les commentaires, je m’interroge : je suis donc la seule à avoir fréquenté les boîtes de zouk dans ma folle jeunesse ???
    🙂
    (pour autant, je ne l’aurais quand même pas proposé pour la chevalerie Art et Lettres, le père Francky, mais je dois tout de même reconnaître que je ne connais pas le reste de son œuvre – cela dit, il faut toujours comprendre la distinction au regard du motif qui sous-tend l’attribution, et qui n’est pas toujours en lien direct avec le motif officiel. J’dis ça, j’dis rien.)

    Aimé par 1 personne

    1. Tu es donc plus jeune que tous ceux qui ne connaissent pas FV. Dans ma jeunesse toulousaine, il n’y avait pas de boîte de zouk, mais du bof (j’y dormais paisiblement en attendant la fermeture) ou du rock… et j’animais une émission de poésie sur une radio locale ! Arrivée à Paris je n’allais plus du tout en boîte, j’étais plus attirée par les relations compliquées du Proche-Orient et sa culture, donc j’ai de la chance, je connais quand même Fruit de la passion ! 😉

      J’aime

      1. Jigs

        La boîte de zouk était la seule que je fréquentais, nous y allions avec nos amis martiniquais et réunionnais. Honnêtement, c’était plus une salle aménagée qu’une réelle boîte, mais quand on aime danser… 🙂
        (j’ai très peu fréquenté les boîtes traditionnelles, sinon) (mais n’ai pas pour autant animé d’émissions de poésie… ^^) (et au passage, plus je découvre ton parcours plus je le trouve intéressant)

        Aimé par 1 personne

        1. J’étais la seule à roupiller en boîte alors que les copines s’amusaient (elles avaient eu la journée pour se pomponner et je sortais du boulot). J’écrivais de la poésie enfant, j’ai cessé de le faire à la mort de mon père en me jurant de ne pas y retoucher, l’exception était ces émissions que l’on m’avait demandé de faire pour occuper une plage horaire sur les ondes (où je disais les mots des autres) et j’étais très étonnée qu’elles aient eu un auditoire que je ne soupçonnais pas du tout, et là je ne dormais pas puisque j’assurais aussi ma propre régie ! 😉

          J’aime

          1. Jigs

            C’est un truc frustrant, d’une manière générale, que les choses les plus intéressantes soient si souvent reléguées au cœur de la nuit.
            Sinon, je trouve vraiment remarquable de réussir à dormir en boîte de nuit… ^^

            Aimé par 1 personne

            1. Mes semaines de boulot étaient longues, et la musique (les débuts du disco) sûrement nulle à mon oreille, posée et consommation bue, dans mon coin préféré… on me réveillait quand il fallait partir ! Je ne sais pas si je pourrais dormir avec les musiques actuelles ! 😉

              J’aime

  3. Ping : Soirée anniversaire – Accordéon et dentelles au jardin

Envie d'en parler ? Utilisez votre clavier ;)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.