Avis de tempête…

… dans les rayons conserves et plats cuisinés de nos supermarchés, qui vont devoir s’adapter à la riposte de l’agro-alimentaire face aux hausses des matières premières et à celle de l’électricité et dont la seule solution sera un mois de janvier sans production ! Je me félicite de ne pas avoir jeté ni ma cocotte en fonte, ni mon couscoussier, pas plus que mon moulin à légumes ou mon batteur rotatif manuel (datant tous deux de mon émancipation), un jour de nettoyage par le vide et de ne pas avoir trop recours à leurs produits transformés !

Source de la copie d’écran : La Dépêche

Certainement une bonne nouvelle pour des fêtes sereines chez les employés de ces maisons dont les salaires, mirobolants (tout au plus un SMIC), vont être revus à la baisse juste au moment où la facture sera à son plus haut niveau chez eux aussi. Les projets de leurs congés 2023 seront sûrement à réviser parce qu’il faudra bien rattraper le retard. Le site de Capdenac en Aveyron, c’est dans la plaine de Capdenac-Gare, dans un méandre de la rivière Lot, la partie haute (Capdenac-le-Haut) elle, domine la gare toujours menacée par nos politiques, est située dans le Lot où d’autres entreprises, de taille plus modeste, ont prévu de mettre leurs employés en congés les jours de coupures d’électricité.

Nadletiła sywa pawa – Julia Doszna, Maciej Kudłacik, Ryszard Latecki

Pendant ce temps, dans le nord du département, on veut réveiller nos esprits en nous rappelant que l’on a échappé de peu à l’enfouissement des déchets du nucléaire à Latronquière (depuis ils sont stockés à deux pas de La Hague, en attente de l’ouverture du site de Bure dans la Meuse). Il est regrettable qu’il ait fallu les catastrophes de Tchernobyl (1986) et de Fukushima (2011) pour nous faire prendre conscience que nous jouions, à nos risques et périls, avec le feu, et combien plus encore regrettable, de ne pas avoir mis en place une gestion intelligente de notre ressource bois, qui ne va pas tarder à manquer, parce qu’en ce domaine, les bénéfices rapides l’ont aussi emporté sur la raison. La pénurie d’électricité commence à nous ouvrir les yeux sur les méfaits de la sempiternelle course aux profits et le non respect de la sagesse légendaire de nos anciens envoyés dans les Ehpads. Courage à nous, c’est bientôt Noël !

Publicité

13 réflexions sur “Avis de tempête…

      1. Nos anciens nés avant 1900 c’était une autre façon de voir le monde , pas de radio au fin fond des villages , saut peut être chez l’instituteur ou le maire , mes grands parents maternels , la ferme petite exploitation avec un tâcheron dormant dans l’étable sur son lit de pailles , le garde champêtre d’un roulement de tambour donnait de la voix pour les nouvelles du jour , les poules traversaient la route ,jamais écrasées Messe le dimanche hommes à droite , femmes recouvertes d’un fichu à gauche avec les enfants ces dernières reparties pour le repas de midi tandis que les hommes au bistrot ou caquetoire devisaient sur les soucis du monde agricole , certains parlaient en gavache .

        Aimé par 1 personne

  1. Les prix des produits surgelés s’envolent aussi.
    Pour la filière du bois, il faut savoir que la Chine vide le bois de nos forêts : « 10 août 2021 — La filière bois en a ras-le-bol. Les achats chinois de chênes français ont grimpé de 42 % à fin mai, par rapport à 2020 ».
    D’autre part l’ONF va être contraint par l’état de supprimer 500 postes (sur 4000 et quelque).
    On vit une époque formidable, non? 😉
    Bon après-midi
    Mo

    Aimé par 1 personne

    1. De mieux en mieux ! Je savais que les chênes partaient en Chine pour nous être revendus très chers une fois transformés (mais bon, c’est bien nous qui avons supprimé toutes les petites scieries au profit des plus grandes loin des forêts en question), dans le sud, ce sont les Espagnols qui rasent de nuit les forêts des Pyrénées françaises, alors, si on supprime aussi des postes à l’ONF, à moins que ce ne soient seulement les incompétents, nous sommes cuits ! 😦

      J’aime

    2. La Chine achète les arbres tors , les malformés , à un bon prix ne touchant pas pour l’instant aux fûts droits , contraignant la filière bois hexagonale et européenne à monter les prix Il y a longtemps que O-N-F. et ses employés ne font que du travail de marquage laissant le gros oeuvre aux entreprises du secteur bois .
      les travailleurs viennent de divers horizons avec des journées à tâche vivant sur le chantier , puis c’est la ronde des grumiers traversant le pont de L’Aujon qui n’est pas large

      Aimé par 1 personne

        1. Certainement je me suis intéressé à ce sujet lorsque j’étais en Haute Marne au moment des premiers achats chinois DPT 52 pays de bois d’entendre dire par les exploitants forestiers locaux que ces nouveaux arrivants achetaient à prix fort des parcelles de bois sur pieds , qu’eux ne pourraient plus suivre

          Aimé par 1 personne

          1. … et bien on y est ! 😉
            On a aussi inventé les pellets, moins pénibles et salissants que la bonne vieille bûche au feu, faits au départ avec des déchets de bois, maintenant pour satisfaire la demande, on abat des forêts entières… 😦

            J’aime

    1. Il serait grand temps ! La France avait de l’avenir, mais on a préféré tuer notre agriculture sous prétexte que les petites exploitations n’étaient pas rentables, exporter nos industries (outils compris) parce qu’ailleurs les salaires et charges étaient moindres, et brader notre savoir-faire par la même occasion. Cela fait, on a indemnisé les travailleurs laissés sur le carreau et lancé la machine à faire des fainéants (au bas de l’échelle, on vit mieux avec des aides qu’en allant travailler), et depuis quand sommes-nous obligés de voter contre quelqu’un plutôt que pour un programme qui n’existe pas ? 😦

      J’aime

Envie d'en parler ? Utilisez votre clavier ;)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.