Feeds:
Articles
Commentaires

Archive for the ‘Actualités’ Category

Ceci n’est pas un canular, l’humoriste Jean-Yves Lafesse (né J-Y Lambert) qui a connu son heure de gloire dans les années 80 avec l’avènement des radios dites libres et sa spécialité franchement désopilante (sauf si on en était la victime) de l’imposture téléphonique, a raccroché définitivement le micro, son personnage fétiche, Mme Germaine Ledoux, doit se sentir bien seule ce soir.

Il fut animateur en 1981 sur Radio Carbone 14, avant de partir chez Radio Nova pour laquelle il a réalisé près de 2000 canulars.

Si, de nos jours, on en arrive à ne plus répondre à son téléphone pour éviter les palabres des arnaqueurs de type isolation à 1€ et autres pompes à chaleur, à l’époque, les autres radios locales, les administrations et même les particuliers redoutaient ses mystifications jusqu’à ce qu’il soit recruté par la télévision (et que, pour ma part, je ne l’oublie -un peu- en quittant d’abord le milieu des radios associatives, puis la région).

Une pensée pour sa famille.

Read Full Post »

Nous sommes en juillet et je vais presque croire que le monde entier est en vacances, c’est du moins ce que mes statistiques en berne depuis le 23 juin donnent comme impression ce matin… nn seul visiteur des Etats-Unis, alors que du temps de Donald, le canard, ils surveillaient en grand nombre mes faits et gestes, je ne sais pas si je vais m’en remettre ! 😉

Heureusement que je n’écris pas sur les blogs pour être lue mais plutôt pour ne pas inquiéter le chat en me racontant des histoires à haute voix, il pense que je fais quelque chose d’important quand il entend mes doigts sur le clavier… et qu’il reste mon journal régional sur l’écran pour retrouver le sourire : aujourd’hui j’y ai appris => que l’A20 avait changé de statut en passant de celui d’autoroute à voie navigable !!!

Passionnant aussi, pour moi l’A20, dite l’Occitane, permettait d’aller de Paris à Toulouse et vice versa… que nenni ! L’autoroute va de Vierzon à Montauban seulement, Vierzon-Paris se fera en rejoignant l’A10 ou l’A71, au choix et vous irez de Montauban à Toulouse par l’A62.

Et la seule voix navigable longeant la nationale 20 de mon enfance, avant l’autoroute, que je connaissais était le canal latéral à la Garonne, entre Toulouse, Montauban et Agen, mais il ne passait pas à Cahors (oui, je sais, je faisais mes devoirs de mathématiques en cours de philosophie, j’ai dû rater quelques informations essentielles à ce moment précis) !

Toutefois, j’en déduis que les plaisanciers du dimanche ont des vacances très courtes pour emprunter les routes et leurs dangers avec un bateau à roulettes plutôt que de faire du cabotage le long des côtes, ou alors, ils aiment naviguer au soleil mais n’aiment pas vraiment l’eau ? Mystère, l’histoire ne le dit pas !

Prenez soin de vous, le coronavirus veille !

Read Full Post »

Un énorme titre choc dans La Dépêche de ce matin :

Certes, beaucoup de voix s’élèvent pour nous alerter sur le fait que le sucre est une drogue dure et un véritable poison… mais qu’il soit en plus cancérigène (ce serait, en fait, juste l’additif du sucre spécial pour confitures et gelées), alors là, c’est carton plein !

Mais c’est limiter à un mono-produit les risques réels encourus en faisant ses courses au supermarché, où, d’une manière générale, tout ce qui est produit sur les chaînes industrielles de l’agroalimentaire est susceptible, un jour ou l’autre, d’être nocif pour l’acheteur.

Un petit tour sur le site officiel => Rappel consommateur, et vous serez édifiés par la variété des motifs des retraits de multiples produits !

Méfiance donc, aussi pour les circuits courts que l’on essaie de privilégier pour contrer les dangereuses dérives de la grande distribution, car s’il faut bien manger pour vivre, il peut arriver n’importe quel incident (sans aller jusqu’à l’accident) dans le processus de fabrication de la bonne idée commercialisée, et ce, même en vrai bio (on ne parle pas, bien sûr, du « bio » suspect de la grande surface traditionnelle) !

Mise à jour de 24 juin :

Aujourd’hui retrait de fromages Rocamadour, AOP typique du département (pour une contamination à la bactérie Escherichia coli) dont les enseignes utilisent la production d’une laiterie au nom local mais industrielle (que les Lotois évitent généralement en lisant l’étiquette) qui ne produit que pour eux, vendus par 3 dans une barquette en bois filmée à la machine, en voulant nous faire croire qu’il s’agit de fromages artisanaux (cible visée, les touristes qui ne fréquentent pas les marchés), les méchantes langues pensent tout de suite à l’épandage sur la zone de production des lisiers résiduels de nos méthaniseurs neufs et déjà défaillants et j’ajouterai aussi quelques modifications à la baisse du cahier des charges comme l’autorisation d’utiliser du fourrage non produit sur la zone AOP, peut-être ?

Les commentaires de l’article de La Dépêche volent très bas mais disent bien que notre société de consommation est vraiment malade !

Read Full Post »

Chez nous, la Fête de la Musique, instaurée par Jack Lang en 1982 (lors de la 2ème année du premier septennat du président François Mitterrand) c’est traditionnellement le samedi précédant le solstice d’été, pour laisser le loisir aux fous de musique d’aller à des prestations plus conséquentes le jour J, mais Covid oblige, les festivités n’étaient peut-être pas autorisées dans les rues, et surtout, nous étions en « alerte orages » et samedi à 17h il valait mieux être aux abris (40 millimètres d’eau en 1/4 d’heure).

Petite accalmie hier pour les élections (participation : 37,34%) départementales (Lot) et régionales (Occitanie), avec juste 5 mm d’eau dans la matinée, Mr le Maire nous avait, lui-même (il me l’a dit devant témoins) déroulé le tapis rouge pour cacher l’accès défoncé par les travaux en cours dans le village, à son programme de visite en sens unique du bâtiment municipal… j’ai adoré (beaucoup moins la présence de la liste d’extrême-droite aux départementales : 16,94% des votes pour le canton et 17,61% pour la commune, celle des élections régionales arrivée 3ème avec 12,39% des voix me suffisant amplement) !

La nuit fut encore agitée, le chat m’a réveillée vers 5h pour que je ferme les fenêtres laissées ouvertes derrière les volets pour faire rentrer un peu de la fraîcheur nocturne, le tonnerre qui grondait en continu (solo de batterie ?), les éclairs diffus et l’averse de grêlons le perturbant grandement, et à 8h30, il faisait à nouveau trop sombre, je n’ai pas encore été voir au pluviomètre ce qu’il faudra que je rajoute aux 26 mm déjà vidés !

Si le début de l’été est un peu agité, les bestioles du jardin elles, s’en donnaient hier à cœur joie, et je vous fait grâce des dégâts de la grêle 😉

Portez-vous bien, fêtez dignement la musique et bel été à vous ! ♥

Read Full Post »

Lointaine époque que celle de mon baccalauréat à Cahors… l’histoire familiale personnelle avait fait, qu’avec d’autres lycéens non accompagnés par leurs parents le jour J, j’avais dû rejoindre un hébergement religieux la veille (peut-être avec un trajet commun en bus ?), passer les épreuves écrites le lendemain, je ne sais plus à quel endroit dans la ville, puis devoir y retourner pour les oraux par mes propres moyens, et rentrer seule après, en train cette fois, un jour de grève SNCF, alors que nous n’utilisions plus qu’occasionnellement ce mode de transport !

Cela avait voulu dire, aller à Brive-la-Gaillarde, par le train de 6h en provenance d’Aurillac (ligne actuellement en travaux), prendre la correspondance pour Toulouse et descendre à Cahors, me présenter aux épreuves orales en croisant les doigts pour avoir tout terminé à temps pour que je puisse prendre le train-retour et rentrer chez moi avant minuit… mais, suite à la grève des cheminots, j’avais dû prendre, sur les injonctions d’un guichetier excédé, un train pour une autre direction que la mienne, dont je ne connaissais pas le trajet, ne sachant pas qu’il y avait 2 gares St Denis différentes (-Catus et -près-Martel), aucun préposé à casquette pour me renseigner, ni de plan pour visualiser le trajet, et c’est ainsi que j’avais passé la moitié de la nuit sur un banc sur le quai (salle d’attente fermée) à St Denis-Catus, puis pris le 1er train qui s’était arrêté sans savoir où il allait, pour échapper à un rôdeur qui m’importunait, descendre dès que possible, et, avec un peu de chance, dans un endroit que je connaissais (St Denis-près-Martel ou Brive) et y attendre le train pour Aurillac qui me laisserait à 5h du matin dans mon village de l’époque (l’angoisse de ma mère quand on sait que l’on vivait encore au rythme des échanges par courrier et que téléphones privés et cabines publiques étaient très rares dans nos campagnes)…

(Source de l’image QuercyRail)

Cette gare est aujourd’hui devenue faussement célèbre (selon La Dépêche du Midi) car les lycéens qui n’ont pas été séduits par l’un des 3 sujets de dissertation proposés, ont dû plancher pendant 4 heures lors de l’épreuve anticipée de français, sur un poème de Valéry Larbaud (1881-1957) publié en 1913 qui immortalisait l’ancienne gare (désaffectée et transformée ensuite en logements, puis en médiathèque) en service entre 1869 et 1884 sur la ligne Libos-Cahors (extension vers Agen, puis Bordeaux), avant la construction en 1884 du bâtiment actuel pour la ligne Montauban-Brive (devenue POLT, soit Paris-Orléans-Limoges-Toulouse, à l’évolution toujours passablement incertaine puisque non TGV).

Pour moi, un siècle plus tard et toujours un air de déjà vu, l’avenir de la ligne POLT est un sujet sensible, malgré les belles promesses de nos politiques, on veut absolument nous faire passer par Bordeaux ou par Lyon selon notre destination dans le département du Lot, alors qu’elle fonctionnait très bien à l’heure du train Le Capitole…

… oui, je sais, je vous parle d’un temps que les moins de 20 ans ne peuvent pas connaître !

Par contre, il ne faut pas croire que l’Occitanie soit la seule région concernée, essayez d’aller de Cahors à Saumur, par la POLT en descendant à Orléans (à défaut de Vierzon où il n’y avait pas la correspondance)…

… sans passer par Bordeaux, Paris, Le Mans et Angers, c’est passionnant, autant dans un sens que dans l’autre pour le retour (pour ne pas dire usant et même franchement désespérant !) 😉

Read Full Post »

C’est avec une grande curiosité que j’ai visionné cette vidéo surprenante du 23 mai, où l’on voit un humain nourrir (pour la deuxième fois) des cigogneaux orphelins au nid…

J’ignore absolument si les 2 humains qui se relaient auront la constance de grimper plusieurs fois (au moins 2 fois) par jour pour pallier à l’absence de la mère qui s’est électrocutée sur une ligne à haute tension, et leur apporter les soins attentifs nécessaires sur le long terme avec l’aide du seul père dont je me demande quelle sera la réaction (elle pourrait bien nous surprendre).

La présence des 2 parents est normalement indispensable pour nourrir et éduquer les oisillons. En général si l’un des parents disparaît, la couvée se solde par un échec, le parent survivant ne pouvant assumer seul la protection des petits au nid et la quête de la nourriture adéquate, dans le cas des cigognes ils sont euthanasiés par précipitation hors de la plateforme (ce qui arrive souvent au plus petit même si les 2 parents sont présents quand la nourriture se fait rare si la météo est trop mauvaise)… wait and see !

La webcam live de ce nid (à Mladé Buky, en Tchéquie) est => ici.

Le plus jeune (et donc malingre) a été précipité hors du nid le 28 mai pour donner aux plus grands toutes leurs chances d’arriver à être prêts pour une migration début août prochain ?

Read Full Post »

Le retournement du lac ?

Les habitants de Goma (RD Congo) ont été priés jeudi d’évacuer la ville, évacuation obligatoire vers => Sake (ou même le Rwanda voisin) à une vingtaine de kilomètres à l’ouest, en raison d’un risque d’éruption sous le lac Kivu, parce que, si l’écoulement de lave en surface semble stoppé, les tremblements de terre continuent, ce qui laisse supposer que la lave s’écoulerait vers le lac, par une faille passant sous la ville.

L’éruption magmatique dans le lac provoquerait le dégazage massif des poches de méthane CH₄ et de gaz carbonique CO₂ qui s’y sont déposées et accumulées au fond, et leur remontée en surface (appelée « retournement ») pourrait s’avérer encore plus meurtrière que celle de 1986 au lac Lwi (Cameroun) où l’éruption limnique aurait décimé la population (humains et bétail) du village de Nyos (et ceux des environs dans la vallée) pendant leur sommeil.

Si les scientifiques ne sont pas d’accord sur ce (chute d’une falaise ou éruption phréatique ?) qui s’est réellement passé à Nyos, d’autres (Michel Halbwachs), pour éviter que cela ne se reproduise, ont imaginé un dégazage artificiel du lac selon l’expérience de 1995 présentée par Antoine de Maximy, devenue permanente en 2001 avant d’être complétée par l’installation de 2 orgues supplémentaires en 2011.

Les risques encourus par la population de la région de Goma rendraient l’éruption en Islande (retransmise par webcams) presque récréative…

Read Full Post »

… en passant par le visa Schengen, ce n’est pas encore demain la veille que nous retrouverons une certaine liberté qui, après l’ouverture de l’Europe aux Européens, n’aura duré que très peu de temps avant que nous nous trouvions, de fait, en état de troisième guerre mondiale contre le coronavirus…

Fracture de la société et discrimination résultent sûrement des mesures prises par nos gouvernants, mais sachez que pour voyager à l’autre bout de l’Europe,

Bon courage et bons voyages les amis, personnellement ma carte d’identité est largement périmée et je n’ai pas prévu de la renouveler avant la date d’instauration obligatoire de => celle à puce, dans cette attente, je ne dépasserai que rarement les limites de mon jardin où je peux encore aller sans pass et sans téléphone… 😉

Read Full Post »

Belle question, ou verrons-nous Raymond Poulidor (éternel second du Tour de France) la représentante de la France au Concours de l’Eurovision 2021, rafler la mise à Jacques Anquetil (vainqueur du Tour de France) la représentation italienne du concours, suspectée du pire après la vision (par quelques spécialistes de la chose) d’une position probablement équivoque du chanteur que le discret coup de coude de son batteur semblerait confirmer ? Mystère ! Les médias confirmeront ou non la rumeur… sachant que nous devons déjà organiser le concours Juniors à l’automne 2021 😉

Fin de vote du jury, copie d’écran eurovision.tv

Les votes du public ont propulsé le groupe Måneskin de la 4ème (206 points) à la première place du classement occupée par Gjon Muharremaj (267 points) pour la Suisse devant Barbara Pravi (248 points) pour la France, après addition des votes des professionnels des 39 pays participant à l’aventure !

Après ajout des votes du public, copie d’écran eurovision.tv

Prestation singulière des Italiens certes, mais j’avais un gros faible pour la Bulgarie (11ème) avec le charme discret de Victoria, l’Ukraine (5ème) dont l’univers folklorique singulier de Go_A a piqué ma curiosité, et bien sûr la vision d’une certaine France selon Barbara Pravi.

Mention spéciale pour la prestation décalée de l’Allemagne, c’est sûr ils ne voulaient pas gagner, et pour la représentante de la Russie qui a peut-être (?) dévoilé dans son show le secret des petits pas flottés des ballets russes.

Rafał Brzozowski (co-présentateur du 2020 Junior Eurovision Song Contest le 29 novembre dernier à Varsovie, gagné par Valentina), n’a pas convaincu le jury avec sa prestation en tant que représentant de la Pologne, sa 14ème place lors de la 2ème demi-finale n’était pas suffisante pour se présenter en finale, même classement et même punition lors de la 1ère demi-finale pour la chanteuse Montaigne venant du Commonwealth d’Australie, qui, comme chacun le sait, est en Europe… un peu excentrée quand même, surtout depuis que la mère Grande-Bretagne l’a quittée ! 😉

En géopolitique, ce concours est toujours un beau panier de crabes, qui a vu, entre autres, la Moldavie recevoir 12 points de la Bulgarie et de la Russie, l’Ukraine 12 points de la Lituanie, l’Italie 12 points de la Slovénie et de la Croatie (ainsi que de la Géorgie et de l’Ukraine), Chypre 12 points de la Grèce, l’Albanie 12 points de Malte, la Serbie 12 points de la Macédoine du Nord, la Grèce 12 points de Chypre (et de la France), la Russie 12 points de l’Azerbaïdjan… surtout quand on sait que Manizha est née au Tadjikistan… en résumé, la soupe était égale à elle même, mais les plats suivants toujours immuablement surprenants !!!

Pendant ce temps, alors que le représentant du jury à Reykjavik s’essayait à l’humour (noir) et que je pensais aux nuits que passent les Islandais de la capitale sur les collines autour du volcan en éruption chez eux depuis mi-mars, les habitants de Goma (ville touristique bâtie sur d’anciennes coulées de lave, à l’est de la République démocratique du Congo) fuient vers le Rwanda, la colère de leur volcan Nyiragongo distant d’une vingtaine de kilomètres qui s’est réveillé dans la nuit (dont la dernière éruption en 2002 avait tué environ 250 personnes et détruit 20% de la ville), et dont la coulée se serait, pour l’instant, arrêtée aux portes de la ville.

(Vidéo à regarder sur YouTube)

Je n’arrive pas à retrouver les images d’une exploration scientifique rare (vues récemment) près du lac de lave du cratère… celles-ci datent du mois de mars dernier, date à laquelle le Piton de la Fournaise à La Réunion et le volcan islandais se sont réveillés.

Déjà, à cette époque les observateurs étaient inquiets… pour un certain nombre de raisons !

Mise à jour du 24 mai :

La France n’a pas du tout envie d’organiser le prochain concours de l’Eurovision et ne portera donc pas plainte contre l’Italie si la polémique était confirmée, ouf, la patate chaude est passée et on a jeté le bébé avec l’eau du bain ! 😉

En RDC, l’éruption du volcan serait terminée mais la terre continue d’y trembler, bilan provisoire au moins 20 morts et de nombreux dégâts…

Mise à jour du 25 mai :

Les résultats des tests aux stupéfiants du chanteur du groupe Måneskin sont négatifs et il y a bien eu un verre cassé à leur table, va tutto bene

En RDC, les pertes en vies humaines et dégâts matériels seraient imputables à une défaillance de fonctionnement de l’Observatoire volcanologique de Goma au personnel grandement fictif (de l’ordre de 6 employés sur 7) qui ne serait plus rémunéré et ne disposerait d’aucun budget de fonctionnement, une équipe gouvernementale serait à Goma pour y remédier.

Read Full Post »

C’est la question que se pose tout bon enquêteur, non que le journal soit un spécialiste en la matière, mais pour une surprise, cette pseudo révélation fait un peu pétard mouillé ! 😉

Copie d’écran de l’article de La Dépêche du jour.

Désolée, j’ai fait un peu de ménage (j’ai gardé quelques toiles d’araignées pour demain) entre le billet précédent et celui-ci, sans même avoir fini de survoler les titres de la version numérique du quotidien régional, et donc, j’avais raté cette épineuse question que tout un chacun, avec bien sûr un minimum de jugeote, s’était déjà posée maintes fois tout au long de la pandémie en cours…

Alors, après les chiffres truqués à la hausse, l’absence d’appels d’offres (encore qu’il doit bien y avoir moyen de « moyenner » quand on en fait, il ne faut pas se leurrer), quelle sera la prochaine non-surprise dans la gestion de la crise, dont le bilan se résume pour l’instant à rayer tous les « vieux » du paysage urbain (dans les campagnes ils sortent encore) et quelques économies budgétaires sur les retraites de ceux qui en ont payé de leur vie les pots cassés ?

Read Full Post »

Older Posts »