Médiévales bis…

Ambiance d’inspiration celtique prévue en Occitanie… il est vrai que l’élue qui veut les relancer s’est acoquinée avec un festoyeur d’au-dessus de la Loire ! 😉

Tanneurs De Drac – Médiévales du Malzieu

Le reste de l’affiche comprendrait, si confirmation, un spectacle tout nouveau qui amusera sûrement les enfants et des artistes toulousains truculents (ouf, nous sommes sauvés !) dont il me semble avoir déjà parlé (question, échapperons-nous au traditionnel russe ?) quelque part… mais point de troubadour prévu… 😉

Bonne semaine à vous ! ♥

Promenons-nous dans les bois…

Cela fait des années que des cas suspects de brebis attaquées sont signalés, mais à chaque fois on nous répond que ce n’est pas possible, d’abord parce que les loups n’ont pas encore franchi le Rhône, puis parce qu’ils n’ont pas traversé le Massif Central, mais là, il semblerait bien qu’ils soient quand même enfin arrivés ! 😉

Après avoir entendu au printemps le grand duc en ouvrant ma fenêtre avant d’aller me coucher, dérangé un rapace diurne non identifié (je n’ai remarqué que son regard et son vol différent de celui des oiseaux qui fréquentent habituellement les lieux) en train d’occire un pigeon dans mon jardin et enfin observé une buse tournoyer dans mon ciel, aurais-je un jour le plaisir d’écouter les loups hurler à la lune ?

Tri Yann – La jument de Michao

J’entends le loup, le renard, et la belette
J’entends le loup et le renard chanter
J’entends le loup, le renard, et la belette
J’entends le loup et le renard chanter

Question existentielle

La truie qui doute, cela vous dit quelque chose ? C’est mon cas ce jour, et Kafka, habituellement mon grand copain, ne peut rien pour m’aider à résoudre le dilemme qui m’agace prodigieusement !

DON QUICHOTTE par GÉRARD PHILIPE

C’est ce grand classique qui me permettra de ne pas prendre de décision intempestive que je pourrais regretter en ce qui concerne mon loisir menacé par quelques arnaqueurs, patentés ou pas et autres manipulateurs plus ou moins déguisés, le temps de prendre un peu de distance et de retrouver ma pleine liberté de penser !

Les bonnes manières

Quelle est la bonne façon d’éduquer son singe de salon ?

Il doit y avoir une question de goût et d’époque, parce qu’après les enfants contraints de fournir du contenu pour alimenter la chaîne de leurs parents (lire l’excellent Les enfants sont rois de Delphine de Vigan), voilà que les animaux sont aussi mis à contribution (officiellement, un Dieu local imposerait aux humains de sauver toute forme de vie sur Terre ?)… mais qui prendra leur défense quand ils seront ainsi exploités ?

That’s Together Dinner Before Shower To Bed

Je vous rassure, mon félin n’est pas une star, il fait des câlins (ou pas) à sa guise mais s’il lui arrive de dormir sur mon lit, il boit quand il a soif, dans son bol dont la place est dans un des bacs de l’évier, il mange quand il a un petit creux, dans sa gamelle au sol et adore prendre le soleil bien caché dans la végétation du jardin avant d’aller roupiller dans la chaise longue à l’ombre, il sait très bien que je n’irai pas le déranger ! 😉

Vieilles mécaniques

Nostalgique, moi ? Qui l’eût cru ? Mais j’ai visionné cette vidéo avec un sourire béat, à cause de l’accordéon du programme-radio-nationale du dimanche matin que je haïssais à l’époque, des vieilles publicités de marques disparues et de certains de ces véhicules qui me rappellent leurs conducteurs respectifs dans leur truculence bon enfant !

Les voitures françaises d’autrefois 1950 / 1960

Tout d’abord l’Aronde Simca, fut la seule voiture familiale paternelle, achetée de seconde main au début des années 60, qui, arrivée dans le Lot, aurait mérité le surnom marchoucreuse lu sur une plaque d’immatriculation (minute 7.40) pour n’avoir pu, un soir, démarrer en côte dans la neige, parce que moteur à l’avant et roues motrices à l’arrière entre les mains d’un impatient pressé de rentrer… les pneus avaient perdu de la gomme !

Notre mère, devenue veuve, l’a conduite ensuite quelques années (je n’ai pas eu ce plaisir parce que mes frères l’avaient cassée avant que j’ai mon permis). Le garagiste local lui avait, auparavant, vendu une 4L plus récente, après avoir déclaré qu’il ne trouverait plus les pièces pour la réparer…

Souvenirs aussi de la 203 du mari de ma marraine, d’une 4CV d’un voisin ou ami dont je ne me souviens plus, petite voiture mais grande capacité (3 devant et 4 derrière !), de la 2CV de mon parrain qu’il me faisait conduire à 14 ans… les acteurs adultes de l’époque ne sont plus là depuis longtemps ! 😉

Au jardin

En cette dernière semaine de février, première fleur de muscaris, promesse de jonquille et de jacinthe, sortie de terre des cœurs de Marie, premières primevères spontanées, quelques sauvageonnes, les boutures de chou kale qui se portent bien, des champignons coquille d’huître spontanés, les premiers bourgeons ici et là…

… et même une aleurode qui a résisté à l’hiver, j’avais déjà vu un bourdon et il m’a semblé voir passer une abeille charpentière à moins que ce ne soit une reine de frelon asiatique (j’étais à l’intérieur et à contre-jour). La vie continue ! 😉