Feeds:
Articles
Commentaires

Archive for the ‘Littérature et BD’ Category

Le langage des arbres

… documentaire réalisé à partir des observations de l’ingénieur-forestier Peter Wohlleben présentées dans son livre La Vie Secrète des Arbres, qui ont été confirmées par les travaux des scientifiques de l’Université du « British Columbia » au Canada.

Pour information, il a aussi écrit un guide illustré qui raconte 250 espèces d’animaux et plantes intitulé La vie au cœur de la forêt.

Publicités

Read Full Post »

Située en Samtskhé-Djavakhétie, la Vichy du Caucase abrite, sept kilomètres vers l’ouest, au bout d’une mauvaise route étroite qui serpente dans la forêt, le palais Likani, au bord de la rivière Kura, résidence d’été du grand-duc Nicolas Mikhaïlovitch de Russie, devenue, à sa mort, propriété d’état fréquentée par les divanprincipaux responsables soviétiques, dont le Père des peuples Iossif Djougachvili, appelé Koba après son premier exil en Sibérie, puis Joseph Vissarionovitch dit Staline.

Lors d’un des réaménagements de la datcha, la salle de bal a été transformée en salle de cinéma pour l’amateur de cognac et de films américains qu’est l’homme d’acier, qui, sur la fin de sa vie, semble hanté par le suicide de Nadejda Allilouïeva, ne fume, dans sa pipe Dunhill qu’il ne nettoie jamais, que du tabac de Géorgie prélevé de la blague que lui a offerte Winston Churchill, et un mystérieux divan a fait son apparition dans le bureau, identique à celui de Freud, le charlatan décadent viennois, à Londres, recouvert des mêmes kilims aux motifs géométriques (sur le canapé et) sur le mur…

Ce qu’il a réclamé, ce sont des livres interdits : L’interprétation des rêves, Histoires de malades et le Conte du Tsar Saltan de Pouchkine…

Sur fond de guerre de Corée, que deviendra le projet de monument d’éternité du camarade-artiste Danilov ? Vous saurez tout en lisant le livre, je n’ai pas vu le film, pas sorti en salle dans ma campagne 😉

Read Full Post »

Alors que je viens d’achever la lecture des plus de mille pages (en version poche) du prix Pulitzer 2014, qu’il m’a fallu attendre plus de la moitié du conséquent pavé pour retrouver le chardonneret de Carel Fabritius, sujet évadé, malgré sa chaîne, de la fiction, que mésanges, moineaux et rouge-gorge volètent dans le jardin autour d’une boule de graines, je ne quitte pas la gent ailée puisque la saison des amours du plus petit des passereaux d’Europe a inspiré les paroles de cette chanson…

… que Wacław Zimpel et Jakub Ziołek ont enregistrée au Tonn Studio de Łódź, fin janvier 2017.

Wrens have been gorging on

Meadows blindly

Following the bride

We have failed to be

Much more distant than

The real is to night

All I ever knew is

How misguiding is

Hanging on to words

Under aspen tree

We will vibrate

Wiping out the birds

Read Full Post »

Faut-il y voir un signe ? Mystère ! Alors que mon seul stress ne devrait être que quelques rêves de pannes de réveil ou d’oublis de quelque chose d’important dans feu l’exercice de mes fonctions, réminiscences de mon subconscient non encore nettoyé de ce qui fut longtemps mon quotidien, curieusement, cette nuit j’ai mal dormi.

Comme tous les soirs, vaisselle qui sèche dans le panier, ablutions faites, j’ai pris le gros roman de 800 pages (1100 en édition de poche sans les remerciements), réputé sublime, sur ma table de chevet pour en lire quelques pages, j’ai éteint, me suis retournée et normalement, je dors en 5 minutes…

Mais il faisait vraiment trop chaud, puis l’orage a grondé et je me suis levée pour aller débrancher la box, la grosse mouche d’en bas m’a suivie à l’étage et a réveillé les instincts de prédateur du chat, j’ai donc pris, en attendant que la chasse soit terminée, le second livre présent à ma portée, celui qui amorti le tic-tac du réveil, mais s’il est plus léger pour mes mains…

… il s’est avéré que les quelques 140 pages qui reprennent  l’histoire tragique du charismatique  Père Jerzy Popieluszko, aumônier historique de Solidarność (aux aciéries de Huta Warszawa), en poste à l’église Saint Stanislas Kostka de Varsovie (Kościół św. Stanisława Kostki) sauvagement assassiné en 1984 par la police communiste et jeté dans les eaux de la Vistule sous le pont du lac de Włocławek, ne sont pas soporifiques, et m’ont ramenée, entre autres, au 15 août 2006, où nous avions terminé notre tout premier tour de Pologne, avions quitté les cousins paternels tout juste découverts, avions testé notre capacité à trouver un endroit pour dormir, et nous étions offert un bain de pieds dans la Baltique. Pas de souci pour les repas ou les courses, nous avions déjà une petite expérience et nous nous apprêtions à regagner la France à l’aide d’une carte de l’Allemagne achetée à la dernière station-service polonaise trouvée sur le chemin du retour de cette escapade imprévue…

En ce jour de l’Assomption de Marie j’ai donc eu envie d’entendre un des chants entonnés par les ouvriers lors des Messes pour la Patrie qu’il célébrait, en voici une avec des images de la répression de 1981  😉

 

Read Full Post »

Ce n’est pas encore l’automne, mais le poème Chanson d’automne de Paul Verlaine est de rigueur…

Électrocution confirmée pour la chanteuse aux pieds nus Barbara Weldens, en plein concert mercredi soir lors du festival Léo Ferré à l’église des Cordeliers de Gourdon, dans le Lot.

Suicide par pendaison pour Chester Bennington, chanteur et leader du groupe Linkin Park’s

Il n’est pas interdit de préférer Les feuilles mortes de Jacques Prévert.

Autre monstre sacré disparu, le comédien Claude Rich est parti apprendre aux anges à boire un cognac… avec modération bien sûr.

Read Full Post »

… ou l’art se s’inventer une nouvelle vie, d’aimer les complications qui en découlent et accessoirement sombrer dans la folie ou se suicider ? Raisons et motivations sont propres à chaque menteur, nul ne peut prendre sa place et prétendre savoir la direction qu’il aurait prise. De tous temps, dans les familles, ces secrets inavoués ont fait de terribles ravages…

En littérature où le nom de plume est une pratique courante, le cas de l’unique double Prix Goncourt attribué en 1956 à Roman Kacew alias Romain Gary pour Les racines du ciel, puis en 1975 sous le pseudonyme Émile Ajar pour La vie devant soi, avait abouti à la création physique d’un faux incarné par Paul Pavlowitch.

En musique, je viens de découvrir, (après l’adagio d’Albinoni écrit en 1945 et le faux Beethoven japonais ni sourd, ni compositeur), le faux compositeur néerlandais du XVIIIème siècle : H. Van den Budenmayer, dont le Concerto en mi mineur, SBI 152 – Version de 1798 est au générique du film La double vie de Véronique, Funeral music à celui de Trois couleurs : Bleu, et Do not take another man’s wife dans le dernier film de la trilogie Trois couleurs : Rouge. Le concerto était déjà évoqué dans le 9ème film du Décalogue de Krzysztof Kieślowski : Tu ne convoiteras pas la femme d’autrui.

Il est le fruit de l’imagination et de la complicité entre le cinéaste décédé en 1996 et le véritable compositeur des musiques de ses films Zbigniew Preisner qui œuvre toujours de concert avec la soprano Elżbieta Towarnicka.

Le Concerto en si de Van den Budenmayer, lui, est au générique du court-métrage d’animation Migrations de Constantin Chamski décédé en 2006, mais s’il précise dans une interview que l’inspiration lui en est venue chez le dentiste, il ne nous révèle pas où il a trouvé ce concerto 😉

Ce film a été Second Prix de la meilleure utilisation des techniques numériques à Manchester (Royaume-Uni), Prix de la meilleure animation à Montecatini (Italie) et Lutin des meilleurs effets spéciaux en France, le tout en 1999.

 

 

 

 

Read Full Post »

Le genre est officiellement reconnu avec le Nobel de littérature attribué hier à Robert Zimmerman plus connu sous le nom de Bob Dylan 😆

… mais pourquoi ?

La réponse, mon ami, est soufflée par le vent
La réponse est soufflée par le vent

Quelques autres chansons qui ont marqué les esprits et leur époque selon le magazine Rolling Stone => The 10 Best Protest Songs of All Time

Read Full Post »

Les plus de 600 pages du livre de Philip Kerr, Les ombres de Katyn, un roman policier pseudo-historique en marge d’un massacre toujours inacceptable ont occupé mes fins de soirées pendant tout l’été…

kat1… et si certains livres sont d’excellents soporifiques, j’avais beaucoup de mal à le poser au bout des 4 pages nécessaires en général à mon endormissement, et ce, malgré les très nombreuses références à la période sombre de l’histoire de l’Allemagne dont le détective Bernie Gunther agrémentait ses réflexions philosophiques.

Toutefois, bien qu’ayant suivi, avec mes minimes connaissances culturelles de ces pays, et sans en rater une miette, les péripéties de l’enquête précédant la révélation au monde dit civilisé (et l’exploitation qu’en ont fait en 1943 les services de la propagande allemande) de l’élimination, au printemps 1940, de l’élite militaire et civile polonaise dans une forêt près de Smolensk, je ne peux recommander cette lecture qu’à celles ou ceux qui ont une certaine idée de ce qui s’est passé pendant et après ce conflit mondial.

kat2Pour les spécialistes de cette époque, qui fouilleraient dans ce blog, j’y ai consigné, à l’occasion, quelques documents concernant le massacre de Katyń et la plus récente catastrophe de Smolensk.

Read Full Post »

Solidarność

Nous ne devons pas lutter contre la violence par la violence…

Tous les ans, l’été voit fleurir maints festivals musicaux en plein air, que ce soit ici ou ailleurs. L’un des plus grands en Europe est le Przystanek Woodstock (ou Haltestelle Woodstock) qui existe depuis 1995 et se déroule à Kostrzyn nad Odrą (en Pologne, à la frontière avec l’Allemagne) depuis 2004 avec comme slogan : de l’amour, de l’amitié et de la musique. La 22ème édition s’est déroulée les 14, 15 et 16 juillet.

Jurek Owsiak, le responsable du festival a tenu à honorer la mémoire des victimes de la tragédie qui a eu lieu à Nice et a fait distribuer des feuilles de papier aux couleurs françaises pour figurer notre drapeau (pendant un extrait de la chanson Moja i Twoja nadzieja de Katarzyna Nosowska -du groupe Hey qui passait sur la grande scène) et prononcé une brève allocution.

Chcemy odnieść się do tego, co wydarzyło się w Nicei. Nie odgrodzimy sie od siebie, nie wykopiemy rowów, nie zrobimy zasieków. Musimy coś zmienić w głowach. Na całym świecie. Przede wszystkim u polityków. To oni muszą coś zmienić. Reagując przemocą na przemoc nie uda się nigdy osiągnąć nic dobrego. Musimy inaczej patrzeć na ludzi, na religię, na ich przekonania. Musimy szanować się nawzajem.

Dziś solidaryzujemy się z tymi, którzy mają ogromny ból w swoich sercach, solidaryzujemy się z tymi, którzy stracili najbliższych, przez przemoc, przez nietolerancje, przez nienawiść – mówił Jurek ze sceny.

Nie może przemoc walczyć z przemocą! Bądźcie pokojowo nastawieni do życia i do świata. Pokażcie, że to miejsce jest również pokojowo nastawione, że jesteście na Najpiękniejszym Festiwalu Świata. 

Même si la presse ne les a pas mentionnées deux des quatre jeunes filles polonaises d’une même fratrie ont péri à Nice, un bébé a été recueilli par des riverains et récupéré plus tard par sa tante alors que les parents blessés étaient évacués vers l’hôpital… et il doit y en avoir d’autres histoires de ce genre tellement notre Côte d’Azur plaît aux voyageurs du monde entier.

woodstockNous devons nous respecter les uns les autres...

Moja i Twoja nadzieja
uczyni realnym krok w chmurach
Moja i Twoja nadzieja
pozwoli uwierzyć dziś w cuda

(Nic, naprawdę nic nie pomoże
jeśli Ty nie pomożesz dziś miłości)

Mine and your hope
will make step in the clouds real
Mine and your hope
will let us make miracles today

(Nothing, really nothing will help
if you do not help love today)

Dziękuję bardzo.

 

 

Read Full Post »

Cassius Clay, plus connu sous le nom de Mohamed Ali a perdu son dernier combat, celui que nous perdrons tous…

KOLire la suite => ici.

Connu aussi pour ses déclarations musclées, je ne peux que lui rendre hommage avec The Boxer Letterman, cette bonne vieille chanson de Paul Simon et Art Garfunkel.

 Mise à jour du 10 juin :

Des milliers de musulmans venus du monde entier ont prié jeudi devant la dépouille de Mohamed Ali, lors d’une cérémonie funéraire traditionnelle dans sa ville natale au coeur des Etats-Unis.

Read Full Post »

Older Posts »