Feeds:
Articles
Commentaires

Archive for the ‘Musique et Danse’ Category

Ce n’est pas encore l’automne, mais le poème Chanson d’automne de Paul Verlaine est de rigueur…

Électrocution confirmée pour la chanteuse aux pieds nus Barbara Weldens, en plein concert mercredi soir lors du festival Léo Ferré à l’église des Cordeliers de Gourdon, dans le Lot.

Suicide par pendaison pour Chester Bennington, chanteur et leader du groupe Linkin Park’s

Il n’est pas interdit de préférer Les feuilles mortes de Jacques Prévert.

Autre monstre sacré disparu, le comédien Claude Rich est parti apprendre aux anges à boire un cognac… avec modération bien sûr.

Read Full Post »

Alors que le célèbre chœur d’enfants Regensburger Domspatzen de Ratisbonne est dans la tourmente pour des sévices commis entre 1945 et le début des années 1990, j’ai retrouvé un joyau entendu il y a plus de 30 ans… et que je n’avais pas retrouvé depuis, parce que j’avais mal noté le nom latin de cette œuvre de Joseph Haydn : Missa in tempore belli pour soli, chœur et orchestre en ut majeur. 😆

Le hasard de l’actualité aura fait mon bonheur du jour 😉

Read Full Post »

😉  Un petit bijou que je viens de découvrir sur Leny Escudero, chanteur, auteur-compositeur-interprète et acteur, parti le 9 octobre 2015.

Read Full Post »

… dans un monde d’artifices, c’est ce que l’on peut dire de Amar pelos dois, la chanson de Salvador Sobral (écrite et composée par sa sœur Luísa) qui a remporté le titre pour le Portugal, hier à Kiev, devant la Bulgarie et la Moldavie.

C’est d’ailleurs presque ce qu’il a déclaré (Music is not fireworks, music is feeling) aux présentateurs de la soirée qui se sont empressés de passer à autre chose, pas mal pour un concours placé cette année sous le sigle : Celebrate Diversity, Diversity is beautiful.

Pas de souci donc pour notre budget consacré à la culture, nous sommes restés assez loin derrière et l’Eurovision sera à Lisbonne l’an prochain !

euro2017cl

Read Full Post »

C’est mon préféré, et hier se tenait la première demi-finale de l’Eurovision 2017 à Kiev (Ukraine) que je n’ai pas suivie.

Pour les pays sélectionnés et les commentaires en français voir => l’article de 20 minutes 😉  ou alors en anglais, directement le site => https://eurovision.tv/

Je viens de visionner la chanson polonaise…

… défendue par Katarzyna (Kasia) Moś qui a une solide formation musicale et donc… je m’interrogeais sur l’incidence possible d’une telle tenue de scène ? Non pas qu’elle ne soit agréable à regarder, mais le jeu en vaut-il la chandelle, à savoir devoir chanter dans une tenue passablement inconfortable, alors que les pays historiques font tout ou presque pour ne pas gagner et être dans l’obligation de sacrifier un pan non négligeable de leur budget culturel pour l’organisation du concours l’année suivante ?

Mise à jour du 11 mai :

La deuxième demi-finale a eu lieu hier au soir, mais je m’amusais en cuisine et je ne l’ai pas suivie.

Pour tout savoir voir => par ici 😉

La chanson d’Alma qui représente la France est par => ici 😆

 

Read Full Post »

… ou l’art se s’inventer une nouvelle vie, d’aimer les complications qui en découlent et accessoirement sombrer dans la folie ou se suicider ? Raisons et motivations sont propres à chaque menteur, nul ne peut prendre sa place et prétendre savoir la direction qu’il aurait prise. De tous temps, dans les familles, ces secrets inavoués ont fait de terribles ravages…

En littérature où le nom de plume est une pratique courante, le cas de l’unique double Prix Goncourt attribué en 1956 à Roman Kacew alias Romain Gary pour Les racines du ciel, puis en 1975 sous le pseudonyme Émile Ajar pour La vie devant soi, avait abouti à la création physique d’un faux incarné par Paul Pavlowitch.

En musique, je viens de découvrir, (après l’adagio d’Albinoni écrit en 1945 et le faux Beethoven japonais ni sourd, ni compositeur), le faux compositeur néerlandais du XVIIIème siècle : H. Van den Budenmayer, dont le Concerto en mi mineur, SBI 152 – Version de 1798 est au générique du film La double vie de Véronique, Funeral music à celui de Trois couleurs : Bleu, et Do not take another man’s wife dans le dernier film de la trilogie Trois couleurs : Rouge. Le concerto était déjà évoqué dans le 9ème film du Décalogue de Krzysztof Kieślowski : Tu ne convoiteras pas la femme d’autrui.

Il est le fruit de l’imagination et de la complicité entre le cinéaste décédé en 1996 et le véritable compositeur des musiques de ses films Zbigniew Preisner qui œuvre toujours de concert avec la soprano Elżbieta Towarnicka.

Le Concerto en si de Van den Budenmayer, lui, est au générique du court-métrage d’animation Migrations de Constantin Chamski décédé en 2006, mais s’il précise dans une interview que l’inspiration lui en est venue chez le dentiste, il ne nous révèle pas où il a trouvé ce concerto 😉

Ce film a été Second Prix de la meilleure utilisation des techniques numériques à Manchester (Royaume-Uni), Prix de la meilleure animation à Montecatini (Italie) et Lutin des meilleurs effets spéciaux en France, le tout en 1999.

 

 

 

 

Read Full Post »

… entre Saint-Jean-Pied-de-Port et le Cabo Fisterra sur le chemin de Saint-Jacques, avec en fond sonore Lau Haizetara, le premier single du dernier album d’Anne Etchegoyen avec le Chœur d’enfants de l’Ikastola Paz de Ziganda.

… ou avec le presque traditionnel chant basque Xalbadorren Heriotzean toujours par Anne Etchegoyen et cette fois le chœur Aizkoa, extrait d’un précédent album.

Bon dimanche !

Read Full Post »

Quelques larmes…

Depuis Baudelaire et son spleen, on pourrait penser que le mal de vivre était une de nos spécificités mais rassurez vous on pleure beaucoup aussi dans d’autres cultures 😉

La Pandilla (de Ecuador), pour ne pas la confondre avec le groupe espagnol des années 70 très connu en Amérique latine à cause du régime politique de l’époqueMaldición estoy llorando

Au Mexique, une très vieille légende se décline en films, livres, série américaine et chansons, La Llorona  dont la plus bouleversante version serait celle de Chavela Vargas, la célèbre chanteuse qui s’habillait en homme, portait le cheveu court et une arme…

Elle avait fait une magnifique apparition dans Frida, le film de Julie Taymor sur la vie de l’artiste peintre Frida Kahlo.

Une pensée à une collègue dans la peine…

Read Full Post »

Une chanson douce

… que ne me chantait pas ma maman, Lau teilatu par le groupe Itoiz, juste pour la singularité de la voix de Juan Carlos Perez, la beauté de la langue et les paroles qui défilent si vous voulez fredonner le refrain 😆

Pour la traduction, c’est => par ici.

Si l’exercice vous a plu, voici Maria Solt, la chanson citée dans la précédente…

 

Read Full Post »

Yidaki & Hang

L’alliance curieuse et heureuse de deux instruments de musique acoustique on ne peut plus dissemblables : l’un aborigène traditionnel, de la famille des cuivres (aérophones) bien qu’en bois et long, l’autre moderne (créé en Suisse vers 2000-2001, sa fabrication par PANArt est définitivement arrêtée), percussion de la famille des idiophones, en métal et tout en rondeurs ; joués par Morteza Esmaili et Golshifteh Farahani

… un moment de pur bonheur ! 😆

Read Full Post »

Older Posts »