Feeds:
Articles
Commentaires

Archive for the ‘Musique et Danse’ Category

Ma webcam préférée (BOB) à la vue élargie sur le champ de lave étant en panne, j’ai fait le tour des autres vues en suivant les comptes YT qui affichent les transmissions en direct…

Rien de nouveau sous le soleil, gros plan sur le cratère et comme je ne suis pas spécialiste en la matière je retiendrai cette vidéo dans l’historique du compte RÚV (l’acronyme de Ríkisútvarpið, l’entreprise de service public de radio et télévision islandaise).

… ou comment faire d’une pierre deux coups ! 😉

En effet, elle associe aux premières (et très belles) images du réveil du volcan de Geldingadalir, en mars dernier, à 10 Years, la chanson du groupe Daði & Gagnamagnið sélectionné pour représenter cette année encore (participation virtuelle en 2020) l’Islande au prochain concours de l’Eurovision à Rotterdam aux Pays-Bas entre les 18 et 22 mai 😉

Mise à jour du 10 mai :

Une nouvelle chaîne diffuse les images des webcams qui filment l’activité du Geldingadalir, ce qui, pour avoir une vue globale évite de jongler entre les onglets du navigateur, de plus une carte interactive situe les caméras par rapport au cratère principal du moment, elle est mise à jour au changement de diffusion d’une des caméras, bravo et merci !

Portez vous bien ! ♥

Read Full Post »

Alors que la France en était encore au début de sa révolution (prise de la Bastille 14 juillet 1789, fuite de Varennes 21 juin 1791, prise des Tuileries 10 août 1792, exécution de Louis XVI 21 janvier 1793), Stanislas II Auguste (Stanisław August Poniatowski), dernier roi de Pologne (alors unie à la Lituanie dans la République des Deux Nations) essaie de sauver son pays en adoptant la première Constitution en Europe… c’est jour de fête et une excellente occasion de réviser (un peu) l’hymne national « Mazurek Dąbrowskiego » avec le Chór Piast 😉

Meilleurs souhaits à nos amis Polonais ! 😉

Read Full Post »

2022… on parle de Michel Vivoux tout de même !

C’est en me demandant qui vient visiter mon blog à partir du billet que je lui avais consacré en son temps, que j’ai fait une recherche pour savoir comment il vivait la drôle d’époque actuelle, la réponse est là :

Adieu veau, vache, cochon, couvée… les rêves écroulés de Pérette et son pot au lait, ne doivent pas céder la place aux animaux malades de la peste… si tant est que l’on puisse espérer revivre un jour ceci :

Prenez-soin de vous ! ♥

Read Full Post »

C’est, chez moi, l’incontournable du jour, habituellement interprété par Fairuz, extrait de son album Good Friday, Eastern sacred songs et que je ne manque jamais d’écouter, mais cette année, petite nouveauté, je ferai une infidélité à cette grande dame (dont je passerai quand même le disque en privé) avec cette version à deux voix de la chanson traditionnelle arabe pour moitié en langue grecque.

Passez de bonnes fêtes de Pâques et prenez soin de vous ! ♥

Read Full Post »

C’est l’histoire de Grzegorz Szlapczyński, un étudiant en informatique né à Varsovie, arrivé de l’est fin des années 1980 avec un harmonica dans sa poche… devenu par la suite Greg Zlap, et, parmi d’autres collaborations musicales, l’harmoniciste préféré de l’idole des jeunes, Jean-Philippe Léo Smet, il a quand même croisé un autre musicien génial, lui aussi né à l’est (Bucarest) 31 ans plus tôt, spécialiste des musiques de films, Vladimir Cosma 😉

C’est juste pour dire à notre cher gouvernement, en ce 1er avril plutôt morose, qu’il y en a ras la casquette des attestations de sortie, des justificatifs de domicile à présenter et de l’assignation à résidence perpétuelle alors que personne n’est capable de nous présenter une solution valable à la crise sanitaire actuelle 😦

J’attends aussi avec impatience le résultat des 2 jours de tests Covid sur la commune (j’ai hésité à y aller -mardi à cause du marché hebdomadaire, mercredi parce que c’était le jour des enfants, il y en avait des troupeaux dans ma rue et surtout pas envie de me faire tripatouiller le nez- puis j’ai renoncé à sortir, à quoi bon gréver le budget de la sécurité sociale alors que je vis dans ma bulle depuis plus d’un an et n’ai pas de symptômes ?), histoire de voir à quoi rime ce déploiement (à mes yeux inutile) des forces vives de la nation, alors qu’il y aurait sûrement d’autres façons de les utiliser intelligemment, ne serait-ce tout simplement qu’au rappel des gestes de base pleins de bon sens ?

Prenez soin de vous ! ♥

Mise à jour du 3 avril :

Pour tout savoir sur les attestations et la règle des 10 km de ce 4ème confinement généralisé, voir => ici, je ne vous cache pas que c’est à y perdre son latin, pour peu qu’il vous en reste encore un peu si vous l’aviez étudié à l’école dans votre jeunesse, Alea jacta est 😉

Pour info aussi, 10% de la population testée (en gardant ceux des communes avoisinantes qui ont profité de l’aubaine, ce qui ferait encore moins si on les retirait des statistiques), aucun cas positif à confirmer par l’ARS, une secrétaire de mairie occupée 2 jours durant à astiquer les cartes (vitale et d’identité) des sujets venus se faire tripoter le nez… une opération tape-à-l’oeil pour justifier l’utilisation de quelques deniers publics qui auraient pu être plus utiles ailleurs (ce n’est que mon opinion !).

Read Full Post »

En ces temps là, nous pouvions, partout dans le monde…

… nous rassembler où bon nous semblait…

… puis aller prendre un café au bistrot du coin de la rue ou se restaurer, mais c’était avant qu’un virus sorti on ne sait pas encore d’où ne colonise la planète entière… 😦

Maintenant, ce n’est pas plus de 6 personnes dans les rues ou tous masqués (c’est un très mauvais exemple où l’on voit que nous sommes très indisciplinés) et chacun chez soi après 19h, le pied !

Heureusement qu’il nous reste les vieilles histoires pour nous tenir chaud au coeur 😉

Un jour, une femme sort de sa maison et voit trois vieillards avec de longues barbes blanches, assis
devant chez elle. Elle ne les reconnaît pas.
 
Elle leur dit : Je ne pense pas vous connaître, mais vous devez avoir faim, s’il vous
plaît, entrez et je vous donnerai quelque chose à manger.

Est-ce que les enfants de la maison sont là ? demandent-ils.
Non, ils sont sortis leur répond-elle.
Alors nous ne pouvons pas entrer.

En fin d’après-midi, lorsque les enfants reviennent de
l’école, la femme leur raconte son aventure avec les trois hommes.

Va leur dire que nous sommes à la maison et invite-les à entrer !

disent-ils à leur mère.
La femme sort et invite les hommes à entrer dans la maison.

Nous n’entrons jamais ensemble dans une maison
répondent-ils. Un des vieillards explique :

Son nom est « Richesse », dit-il en indiquant un de ses amis et, en indiquant l’autre, lui c’est « Succès »,
et moi je suis « Amour' ».

Il ajoute alors :

Retourne à la maison et discute avec ta famille pour savoir lequel d’entre nous vous
voulez dans votre maison.

La femme retourne à la maison et rapporte à sa famille ce qui avait été dit.
Comme c’est étrange !

S’exclament les enfants.

Puisque c’est le cas, nous allons inviter « Richesse ».

La mère n’était pas d’accord.

Pourquoi n’inviterions-nous pas « Succès » ? Votre père en aurait bien besoin dans ses affaires.

La plus petite, Elfie, qui suçait encore son pouce,  s’exprime à son tour :
Veux mamours, veux mamours…

Les parents fondent devant tant de câlinerie enfantine et la mère sort inviter « Amour » à entrer.

« Amour » se lève et commence à marcher vers la maison.
Les deux autres se lèvent aussi et le suivent.
Etonnée, la femme demande à « Richesse » et à « Succès » :

J’ai seulement invité « Amour » pourquoi venez-vous aussi ?

Les vieillards lui répondent ensemble :

Si vous aviez invité « Richesse » ou « Succès », les deux autres d’entre nous seraient restés dehors, mais
vous avez invité « Amour » et partout où il va, nous allons avec lui, puisque partout où il y a de l’Amour,
il y a aussi de la Richesse et du Succès
😉

Mon souhait, pour qui lira le conte jusqu’à sa fin, est celui-ci :

Où il y a de la douleur, je te souhaite la paix,
Où il y a le doute en toi, je te souhaite une confiance renouvelée,
Où il y a la fatigue ou l’épuisement, je te souhaite
la compréhension, la patience et la force…
Où il y a la crainte, je te souhaite l’amour et le courage.

Read Full Post »

C’est celui du rappeur girondin A’Rieka…

… qui est aussi professeur de mathématiques au collège de Blanquefort 😉

Pour qui enfant rêvait d’être institutrice, peut-être que le vent contraire n’était pas une si mauvaise chose, dans le privé, le retour de bâton de la direction en cas d’incartade était certes direct, mais j’ai toujours eu la possibilité (et ne m’en suis pas privée) de partir quand ça ne me convenait plus 😉

Pour le plaisir, son bilan du confinement…

Prenez soin de vous, ce n’est pas fini ! ♥

Read Full Post »

Il ne faudrait jamais lire le journal, on y apprend presque toujours le départ de quelqu’un, connu ou pas 😦

Je sais, ça date un peu et le reggae comme moyen d’expression de ce que pense la base laborieuse de notre société de consommation a été largement dépassé par le rap…

Il fut un temps j’écoutais cette radio et j’y copinais parfois pour des émissions mémorables 😉

Je n’étais plus à Toulouse depuis longtemps, et non, ce n’est pas la covid… RIP

Prenez soin de vous, comme hier c’était Mardi-Gras, pour la route ♥ !

Read Full Post »

Optimisme

Il en faut une bonne dose pour ne pas sombrer dans une déprime morbide entre virus, couvre-feu, pénurie du vaccin dont on nous a rabattu les oreilles, 3ème confinement (ou pas) et météo hivernale avec pluie persistante qui n’arrange pas mes douleurs articulaires… bref il est temps que ce mois de janvier se termine !

La bonne surprise du jour s’appelle Barbara Pravi, et c’est la gagnante de la sélection française de 12 chansons pour le futur prochain concours de l’Eurovision… si tant est que l’évolution de la crise sanitaire mondiale nous permette une telle fantaisie.

Un peu différent du son habituel du concours, aurait-elle plus de chance que ses illustres prédécesseurs qui ont brillé par une place en fin de classement, seul l’avenir nous le dira, elle dénote un peu comme Salvador Sobral dans l’édition 2017…

Read Full Post »

… pour Piotr Banach et Marcin Żabiełowicz qui, plus de 20 ans après leurs débuts avec Hey, jouent encore un titre extrait de leur 1er album Fire, dans leur formation actuelle BAiKA (abréviation de Banach et Kafi) avec une nouvelle Katarzyna (K. Sondej née Figaj, dite Kafi), mais plus jeune…

… dont la voix et la façon de chanter ne sont pas sans rappeler celle de Katarzyna Nosowska, son aînée, avec qui elle faisait ses classes lors de la tournée d’adieu du groupe Hey en 2017 😉

Pour mémoire, le groupe lors de la sortie de leur premier album « Fire » (1993)

Sto lat! ♥

Read Full Post »

Older Posts »