Feeds:
Articles
Commentaires

Archive for the ‘Musique et Danse’ Category

C’est le journal qui m’apprend que la jeune artiste Jain a besoin d’une pause dont la durée reste à définir, une véritable épidémie chez ceux qui ont la chance de réussir dans le domaine qui les passionne puisque Stromae, BigFlo et Oli, Angèle, Vianney et Lomepal sont aussi cités… Mais qu’elle se rassure et relativise, si la pression du succès lui est intolérable, il existe, sur cette Terre, une très grande majorité qui ne la connaît pas.

Pour preuve, son nom ne me disant rien, j’ai dû chercher des vidéos pour savoir qui avait craqué… j’ai déjà entendu les 2 titres que j’ai visionnés, mais si, par le plus grand des hasards, la radio que j’ai en fond sonore en diffusait un, je l’attribuerais à quelqu’un d’autre, et je ne dois pas être la seule à faire cette erreur 😉

Une pensée pour la sainte patronne des mineurs et artificiers que l’on fête aujourd’hui… Barbe, Barbary ou Barbara, c’est selon !

avent1

 

Read Full Post »

#jesc2019

Inutile de vous dire que vous avez raté la compétition dont le thème était Share the Joy, présentée par Ida Nowakowska et Aleksander Sikora accompagnés par la gagnante 2018 de l’Eurovision Junior Roksana Węgiel.

C’était hier à Gliwice (prononcer glivitsé) en Silésie (au sud de la Pologne), Carla la représentante française y a terminé 5ème sur 19 concurrents avec Bim Bam Toi, après avoir occupé la première place pendant 2 minutes, le temps d’ajouter 2 votes en ligne au classement du jury de chaque pays 😉

Le prochain concours sera donc encore organisé par la Pologne, puisque c’est Superhero de Viki Gabor qui devance Yerzhan Maxim du Kazakhstan avec Armanyńnan Qalma qui disputait aussi le haut du classement à l’Espagne représentée par Melani Garcia qui chantait Marte.

Je vous dispense de la découverte de la cuisine polonaise par quelques unes des demoiselles présentes 😉

 

 

Read Full Post »

L’Arkan était la danse d’initiation pour les jeunes hommes de la minorité ruthène houtsoule de l’ancienne Galicie, le rite de passage des garçons de douze ans qui entraient alors dans le monde masculin des guerriers et recevaient, après son exécution, le droit d’arborer la large ceinture traditionnelle et d’y glisser le bartka, la petite hache à long manche typique des montagnards.

Mais… plus je regarde cette danse (d’autres versions –celle de Halychyna– intègrent du chant masculin), interprétée en 1998 par l’ensemble de danse ukrainien Syzokryli, plus je lui trouve un air gracieux, presque féminin, puisque les pas sont généralement, pour la plupart d’entre eux, repris face au public et avec un tantinet plus de grâce, par les danseuses des ensembles folkloriques alors que les danseurs y sont plus dans la démonstration bondissante et virile… curieux n’est-il pas ?

 

Read Full Post »

Mes errances sur la toile me font croiser les Huun Huur Tu, originaires de la république de Touva. Ils n’interprètent, sur les scènes du vaste monde, que des airs chamaniques utilisant la technique du chant diphonique, dépaysement garanti 😉

Si vous aimez… le programme de la tournée 2017 est visible ici, et en couleurs !

 

Read Full Post »

Courant décembre il est prévu un repas-spectacle russe pour nous amuser… Pourquoi russe dans notre village, mystère ? Par contre ce n’est pas avec Valery Orlov, notre étoile chantante lotoise, qui s’était produit l’an passé, mais avec un couple issu du ballet des cosaques zaporogues de… Châlette-sur-Loing dans le Loiret (45)

… dont les solistes se sont parfois formés à la dure discipline de l’ensemble Virsky

La grâce des dames et la virtuosité des messieurs (chacun sa place et son rôle) ont le don de me donner le sourire mais je m’interroge sur l’aspect dérangeant d’un éventuel renouveau populaire cosaque où les fillettes se mettraient à danser comme les garçons…

 

Read Full Post »

Chanter en famille

Il y a eu quelques précédents… je vous convie à une soirée espagnole (un peu fantaisiste) avec la famille Kaczmarek qui se produisait au centre culturel Służewski de Varsovie, le 22 avril 2017, au bénéfice de la clinique de cardiologie Asklepios.

Iwona, soprano lyrique et Piotr, ténor dramatique, les parents, Adam, ténor et Wojtek, baryton, les enfants étaient accompagnés par l’orchestre de chambre Alla Vienna sous la direction du professeur Adam Manijak. Longue vie à cette famille talentueuse !

Read Full Post »

Requiem

… pour John Coltrane (23 septembre 1926-17 juillet 1967) ainsi que pour le 13 août suivant jamais oublié et pour le cousin de Ścinawa qui rejoint aujourd’hui sa dernière demeure, par Krzysztof Komeda (27 avril 1931-23 avril 1969) au piano et son quartet composé de Tomasz Stanko (11 juillet 1942-29 juillet 2018) à la trompette, Rune Carlsson (4 décembre 1940-9 mars 2013) à la batterie et Roman Dylag (22 février 1938, l’unique survivant de cette session) à la contrebasse.

De son vrai nom Krzysztof Trzcinski, le médecin devenu jazzman sous le nom de Komeda, a composé, entre autres, toutes les musiques des films de Roman Polanski (à l’exception de celle de celle de Répulsion signée Chico Hamilton) à partir du court métrage Deux hommes et une armoire (Dwaj Ludzie z Szafą) sorti en 1958, jusqu’à celle de Rosemary’s Baby, un an avant son décès accidentel en 1969.

Read Full Post »

Reprise

… ou l’heureuse surprise qui nous vient du monde du flamenco, la chanteuse Sílvia Pérez Cruz accompagnée par le contrebassiste Javier Colina dans The Sound of Silence

le premier succès, datant de 1966, du longtemps regretté duo folk américain (dissous en 1970 au sommet de sa gloire après la sortie de l’album Bridge over Troubled Water) Paul Simon et Arthur Garfunkel.

engourdie

Read Full Post »

Sawubona umculi!

… ou Salut l’artiste ! en zoulou selon le traducteur Google, puisque Jonathan Paul Clegg, alias Johnny Clegg le zoulou blanc est parti rejoindre Nelson Mandela…

Asimbonanga (We have not seen him / Him = Madiba, N. Mandela était incarcéré depuis 25 ans quand la chanson est sortie en 1987, libéré en 1990, il est devenu en 1994 le 1er président noir d’Afrique du Sud) par Johnny Clegg et son groupe Savuka (la voix féminine est celle de Mandisa Dlanga choriste du groupe), les paroles sont traduites sous le clip officiel.

Hamba kahle (Adieu). Ses amis interprètent The Crossing en septembre 2018.

Rest in Peace. Duo avec son fils Jesse : I’ve been looking, ou le passage du flambeau…

Read Full Post »

Le monde de la bossa nova est triste

Son fils a fait part du décès de la légende de ce style musical, l’autodidacte brésilien João Gilberto Prado Pereira de Oliveira n’est plus…

Il nous reste ses chansons et le regret de le savoir parti solitaire et ruiné…

RIP

Read Full Post »

Older Posts »