Feeds:
Articles
Commentaires

Archive for the ‘Nourritures’ Category

kon03

La webcam => Suur-konnakotkas, à l’ouest de l’Estonie, est en service depuis début avril 2017, mais le nid n’avait pas séduit et les visiteurs ne s’étaient pas installés.

Avril 2018 a vu revenir Tõnn, le mâle équipé de son transmetteur, immédiatement rejoint par une femelle inconnue qui a été appelée Tiiu en mai…

… où il y avait 2 œufs dans le nid, avec une première éclosion le 1er juin (le deuxième n’a rien donné), et l’aiglon en est à muscler ses ailes…

Belles observations !

Publicités

Read Full Post »

Retour aux fondamentaux, à savoir la prévention ?… je n’y crois toujours pas vraiment tellement l’industrie pharmaceutique a de poids dans la vie économique, mais cela restera pour moi un vœu pieux et quasi secret 😉

Alors que nous sommes sans cesse sollicités par des propositions de newsletters gratuites pour préserver (moyennant quand même finances, poudres de perlimpinpin et régimes encore plus saugrenus) notre capital santé, émanant d’officines douteuses qui appliquent pour la plupart la même façon de ratisser large (mais il n’y en aura pas pour tout le monde… alors commandez tout de suite), à croire que ce ne sont que les tentacules d’une même hydre qui se régénère rapidement dès qu’on lui coupe une tête, j’ose vous proposer cette vidéo concernant notre deuxième cerveau et dont les dysfonctionnements induits par notre mode de vie actuel seraient responsables de pathologies diverses et surprenantes :

Monsieur Dimitri Jacques exerce en cabinet et a écrit un livre sur le sujet, qui arrive certes après Darm mit Charme – en français Le charme discret de l’intestin  (Tout sur un organe mal aimé) – paru en mars 2014, de Fraülein Giulia Enders, et qu’il serait bon de comparer à la version augmentée (parue en novembre 2017 chez Actes Sud) du précurseur.

En pratique, je suis plus sensible aux conseils de bon sens, par exemple sur nos erreurs alimentaires, qu’aux promesses fumeuses du dernier régime à la mode ou aux miracles de la chimie lourde 😉

intestin

 

 

Read Full Post »

… ou les chaises musicales, alors que Dom Robert s’est invité pour l’été sur les hauteurs de Saint-Céré, c’est le canevas « Les hommes bleus » dont le thème est le retour de la chasse, brodé par Marthe Hennebert, la première épouse de Jean Lurçat, qui a été prêté par l’atelier-musée des Tours de Saint-Laurent au Centre culturel et artistique Jean Lurçat d’Aubusson dont l’entrée est couplée à celle de la Cité internationale de la tapisserie pour l’exposition inédite Premières de cordée

lurcat

(source de l’image : La Dépêche)

… consacrée aux tapisseries brodées par les femmes du premier cercle (mère, épouse, sœur) d’artistes séduits par l’esthétique de la tapisserie médiévale mais n’ayant pas les moyens de s’offrir les services des lissiers, héritage royal, des manufactures d’État ou des ateliers privés, entre 1880 et 1950, dames intimes qui ont été les petites mains à l’origine du renouveau de la tapisserie de lisse au XXème siècle (souvent haute pour les tapis et basse pour les tapisseries).

L’interview de Bruno Ythier, Conservateur de la Cité de la tapisserie.

premierescordée

Sachez-le : Vacances dans la Creuse = vacances heureuses ! 😉

Read Full Post »

drobertUne rencontre improbable suivie d’une amitié durable, ces deux grands ont eu en commun l’usage du pinceau, la tapisserie tissée d’après des cartons numérotés, des expositions, un solide enracinement dans leur terroir et sûrement plein d’autres choses encore, qu’au mieux, seuls leurs intimes ont partagé…

En partenariat avec l’Abbaye-école de Sorèze (81), dans le cadre de l’exposition thématique «Plantes et compagnie» initiée par l’écomusée de Cuzals, les herbes folles, oiseaux, papillons et autres animaux du moine bénédictin de l’abbaye d’En Calcat sont exposés à l’Atelier Musée Jean Lurçat, lieu qu’il a fréquenté du vivant du maître des lieux. Pour l’occasion on découvrira aussi le portrait de Suzanne Goubely (de l’atelier de tissage du même nom à Aubusson) peint par Rossane Timotheeff-Lurçat, la deuxième épouse de Jean, décédée en 1954 aux Tours, condamnée à l’oubli par la jalousie de Simone épousée en 1956.

L’hymne à la nature des tapisseries de Dom Robert, vidéo, cliquer sur le lien ou sur l’image ci-dessous :

vidéo

Les sites officiels : Atelier musée Jean Lurçat, Dom Robert, semeur de joies, l’Abbaye-école de Sorèze, bonnes visites !

Read Full Post »

Alors que je venais de croquer, nature, au jardin, mes premiers petits pois semés en avril, poussés par les pétales d’une fleur d’hémérocalle, un appel d’un numéro inconnu avec personne à l’autre bout a induit une recherche, et, pour qui me connaît, quelques digressions 😉

Ainsi, à partir d’une erreur de Chamalières, je me suis retrouvée sur le site d’une coach Nutri-Life de Belgique qui affichait la vidéo Alerte à Babylone de Claude Bourguignon, dont je vous présente cette conférence (à partir de la minute 15) ainsi que celle de son épouse Lydia (minute 38) qui nous expliquent comment nous avons dégradé nos sols, exposés suivis d’une table ronde (1h10) à l’Université de Lausanne.

La rivière Lot, dans mon secteur, n’a plus, après les pluies de ces derniers jours la belle couleur vue sur la diapositive (minute 48) sûrement près de la source en Lozère… à méditer absolument !

 

 

Read Full Post »

… le très célèbre « J’accuse », lettre ouverte au président de la République française Félix Faure, publiée dans L’Aurore du 13 janvier 1898 en pleine affaire Dreyfus.

La formule est reprise par un apiculteur lotois…

jaccuse

Lire dans La Dépêche la => suite de sa lettre.

Ce n’est pas mon fournisseur de miel, mais je n’ai aucune illusion, les tarifs évoqués dans les commentaires du billet de Jean-Claude sur les abeilles, vont encore prendre de la hauteur…

 

 

Read Full Post »

La raison a parlé, le députés ont tranché en ne perdant pas de temps, à nos frais, sur un faux débat…

chocolatine

Lire la suite => dans La Dépêche.

Au-dessus de la Loire, ils continueront à consommer leur pain au chocolat et en-dessous de cette même Loire nous nous délecterons de nos chocolatines bien dodues, dorées et croustillantes à souhait, enfin, tant qu’elles seront confectionnées avec du vrai beurre !

Read Full Post »

Nous n’avons plus, depuis février, de boucher sur la commune, il n’est plus recommandé non plus de manger de la viande rouge tous les jours et cela fait des années que l’on nous dit de nous convertir à la spiruline, une micro-algue qui pourrait équitablement remplacer notre steak quotidien… oui, mais à qui se fier au vu de la pléthore d’offres plus convaincantes les unes que les autres ?

Une solution : la faire soi-même, des petits malins y ont pensé très sérieusement pendant 3 ans et ça donne ceci :

Mais… la start-up toulousaine Alg & You a grand besoin de vos espèces sonnantes et trébuchantes pour continuer à développer pleinement sa production du cultivateur design Bloom (480€ les 3 bacs en promotion, hors consommables indispensables : inoculum et solution nutritive non encore disponibles et dont on n’aura donc pas les tarifs pour l’instant… vous avez déjà vu une imprimante sans les cartouches d’encre ?).

La Dépêche du Midi nous a même donné une recette des pancakes de l’espace : il vous faudra 250 g de farine, 80 g de spiruline fraîche (ou 2 càs de spiruline sèche), 300 ml de lait, 2 œufs, 1 sachet de levure chimique, 1 pincée de sel, 30 g de sucre. Mélanger la farine, les œufs, le lait, le sucre et la spiruline fraîche jusqu’à obtention d’une pâte homogène, laisser reposer 30 minutes à température ambiante puis graisser une poêle et y déposer une petite louche de pâte. Cuire à feu moyen environ 1 minute de chaque côté.

C’est bien beau ce super-aliment, mais dans la pièce de bœuf (je suis quand même végétarienne en moyenne 2 jours sur 3), outre sa saveur, ce que je préfèrerais presque ce sont les échalotes qui l’accompagnent, et là, mes papilles ne retrouveront pas ce si délicieux contraste !

 

 

 

Read Full Post »

Boisson on ne peut plus populaire, la préparation du thé fait l’objet de bon nombre de rituels selon l’endroit dans le monde où nous nous situons : tea time anglais rondelle de citron et petit doigt levé, thé à la menthe que l’on verse dans la tasse d’une bonne hauteur, thé au beurre salé baratté, cérémonie japonaise traditionnelle codifiée et immuable, cérémonie du thé à la chinoise… et la vôtre 😉

La dernière en date arrivée chez nous est celle concernant le thé matcha, la poudre verte miraculeuse qui a envahi nos cuisines, entre autres pour la pâtisserie, mais dont on a oublié en Occident que c’était d’abord une boisson que l’on doit faire mousser dans sa tasse à l’aide d’un fouet spécial en bambou comportant un très grand nombre de brins joliment recourbés : le chasen (voir ici => un très bel article sur le sujet), accessoire dont on se demande parfois pourquoi un simple objet en bambou peut représenter un tel investissement ? Voici la réponse :

Si vous avez du bambou dans votre jardin, de bons couteaux et du temps de libre, vous pouvez vous lancer !

Read Full Post »

… du territoire départemental, grâce à la désormais presque traditionnelle transhumance 😉

transhum2018

Débroussaillage naturel, reconquête du paysage, les industrieuses brebis à lunettes (ou pas) géographiquement caussenardes prendront le départ mardi pour leur virée dans le vignoble, et le succès de cette manifestation remise au goût du jour en 2009 semble perdurer.

Le parcours de la dixième édition :

parcours2018

Plus de renseignements sur le dépliant en .pdf => ici. Les photos des éditions précédentes sont en bas de page sur le site du département.

J’aime beaucoup cette démarche, mais pour enlever les ronces chez moi, il faudrait des chèvres 😆

 

Read Full Post »

Older Posts »