Projet 52-2022 / 26- Voyager sans sortir de chez soi

Défi à moitié relevé pour moi, j’ai illustré avec plus ou moins de bonheur les thèmes proposés par le blog Du côté de chez Ma’ pour les six premiers mois de 2022, l’heure du bilan de la performance n’est pas encore arrivé, pas plus que le temps de me prononcer sur le renouvellement ou pas de l’expérience…

Voyager, sans sortir de chez moi, est une gymnastique que je pratique régulièrement et à laquelle je vous convie souvent puisque je suis une adepte des webcams situées un peu partout sur notre planète (dans les endroits où internet fait partie du quotidien des humains qui les peuplent), aussi le cliché du jour concernera un moyen de locomotion que je n’ai pas encore emprunté et dont, si l’expérience m’aurait autrefois bien plu, le cliché que j’en ai fait depuis mon jardin m’incite à beaucoup plus de prudence…

Que fait cette montgolfière dans notre Grand Rue ? Par chance elle est au milieu du carrefour ! Je n’ai jamais su ce que les occupants payants de la nacelle avaient pensé de leur voyage périlleux… Les départs se faisant sur le stade, de l’autre côté de la rivière, le ballon profite habituellement de la traversée pour prendre de la hauteur et ne rase ainsi pas les toits, ce jour-là, visiblement, l’imprévu était au rendez-vous et ils ont eu la peur de leur vie !

Comment les autres participants voyagent-ils sans sortir de chez eux, pour le savoir il faudra suivre le lien que chacun aura posté en commentaire dans le billet du jour de Ma’ ? Bon samedi à vous ! ♥

Projet 52-2022 / 25- Porte ou fenêtre

Le thème de la semaine proposé par Ma’ du blog Du côté de chez Ma’ est simple et la matière pour y répondre ne manquera certainement pas ! 😉

Le seul problème… c’est le choix du cliché ! Parce que, comme les vaches qui regardent passer les trains, j’avais la tête de la chèvre sortant de son fenestrou qui regardait passer les voitures sur la route dans l’espoir de voir arriver celle du chevrier, j’avais aussi celle d’une fenêtre cadurcienne aux rideaux qui m’avaient tapés dans l’œil (et auraient ravi toutes les mains de fées un peu joueuses) et, en la regardant en grand sur l’ordinateur, j’avais aussi la vue de toute la place dans mon dos en reflet dans la vitre.

Dans les portes, j’ai hésité entre un trompe-l’œil local assez réussi, celle (qui n’est plus d’époque) du lieu de ma naissance et celle du château juste à côté qui ouvre la vue sur une superbe échauguette et la vallée de l’Ardèche juste au-dessous, mais non, aujourd’hui, je vais vous proposer du moins spectaculaire !

La rue est en pente, et ce qui ressemble à une porte (175 x 80 cm), toutefois sans poignée, est à 90 cm au-dessus du sol, il n’y a pas de marches sur la rue (pas plus qu’à l’intérieur où la différence de niveau classerait l’ouverture en fenêtre sans vitres), alors je me vous pose la question : porte ou fenêtre ? Intrigant, non ? L’édifice a été remanié plusieurs fois depuis sa construction, il mériterait un livre entier à lui tout seul, mais l’étude des documents anciens est un travail fastidieux de spécialistes…

Pour entrer chez les autres participants ou contempler la vue depuis leurs fenêtres, il faudra suivre les liens qu’ils auront posté dans les commentaires du billet de Ma’. 😉

Pour information, la semaine dernière plusieurs de mes commentaires sur vos blogs respectifs, malgré des essais réitérés, ne sont jamais parus, mystère des relations entre plateformes, oubli d’approbation ou volonté délibérée, je ne trancherai pas. De plus, plusieurs personnes commentent chez moi sans renseigner la case URL ce qui ne me permet pas d’aller leur rendre la politesse directement et m’oblige à m’interroger sur leur envie (ou pas) de communiquer. Bon samedi à vous ! ♥

Projet 52-2022 / 24- Se mettre au vert

Impératif quand il fait 38°C à l’ombre, d’ailleurs la sieste est obligatoire quand vous n’êtes pas une couche-tôt et que vous vous levez à 6h pour ventiler et rafraîchir la maison jusqu’à 8h avant d’avoir tout refermé à 9h…

Du vert vous en avez eu la semaine dernière dans le Silent Sunday du dimanche, aussi pour respecter le thème de la semaine selon les vœux de Ma’, je vous emmènerai ce matin dans un tout autre registre ! 😉

Se mettre au vert, cela peut aussi être bien compris comme s’alimenter plus sainement, avec des produits locaux et totalement hors du circuit plats préparés industriels alors, cadeau, voici ma recette de la presque tourte aux herbes sauvages et fleurs (presque, parce que le but est de manger plus de verdure que de pâte feuilletée), à cuire, bien évidemment à 6h du matin ! 😉

Bon, vous l’aurez compris, le design culinaire et l’assiette minimaliste des étoilés, ce n’est pas vraiment ma tasse de thé tisane du jardin, j’ai un robot à tout faire qui hache et ne râpe pas, alors je m’en accommode (mais n’achète jamais de fromage râpé enrichi en je ne sais plus quoi de synthétique pour qu’il file mieux) et n’obtiens jamais l’effet râpé attendu par certains, mais le bon goût du fromage lui est là !

Pour ne pas alourdir (c’est voulu) de trop mon propos, le mode opératoire sera dans les commentaires, et pour savoir comment les autres participants se mettent au vert, il faudra suivre le lien que chacun aura posté en commentaire dans le billet du jour de Ma’.

Bon samedi à vous ! ♥

Projet 52-2022 / 23- Point météo

Les températures maximales risquent de grimper ce week-end, et nous aurons bien besoin des commentaires avisés de tous les contributeurs bénévoles pour satisfaire la demande émanant Du côté de chez Ma’ concernant la véracité des prévisions météo, thème de cette semaine ! 😉

Au cas où vous ne le sauriez pas, ma saison préférée est l’automne, je n’aime pas les grosses chaleurs, ne suis pas adepte du bronzage et de la plage, j’aime la verdure des sous-bois moussus, les champignons, les arbres qui se parent de leurs beaux atours colorés, mais, pour arriver à la splendeur de l’été indien et aux frimas de novembre, il me faudra survivre à l’été et aux transhumances des vacanciers, juillettistes et aoûtiens, qui vont déferler…

Après un mois de mai particulièrement sec, les dernières pluies orageuses du début du mois m’ont permis de traiter le thème avec une image de la source de toute vie, un peu d’eau ! J’aimerais beaucoup voir encore d’autres gouttes courant juin ! 😉

La Grenouille du Lot.mpg

Le point météo des autres participants sera visible à partir des liens postés dans les commentaires du billet de Ma’. Bon WE à vous ! ♥

Projet 52-2022 / 22- À l’heure du petit déjeuner

Ne comptez pas sur moi pour mettre la pendule sur la photo, il y a belle lurette que je ne la regarde plus, l’heure du thème proposé par Ma’ du blog Du côté de chez Ma’ cette semaine n’est pas franchement indispensable.

Durant ma vie professionnelle la flexibilité à outrance a toujours été la norme et je n’ai eu que très rarement des horaires régulièrement stables, ce qui fait que je n’ai toujours pas d’heure fixe et que le champ du possible chez moi dépasse largement la fourchette horaire (des 3 heures) de mise dans l’hôtellerie.

Et si, le verre de jus de fruits, le bol de flocons de céréales dans un yaourt suivi d’un café a longtemps été mon ordinaire, quelques séjours à l’étranger ont élargi la palette de ce qui peut se trouver sur ma table entre la salade de tomate ou les carottes râpées, les rondelles de concombre et d’oignon, les œufs à la coque, brouillés ou durs, en passant par la saucisse, la plateau de fromage ou même le żurek, la soupe aigre à la farine de seigle fermentée avec ou sans raifort pour bien me réveiller ! 😉

Ces temps-ci, il ressemble à cela, après avoir commencé par le verre de jus de fruits (amandes, goji, gingembre, curcuma, carotte, pomme, kiwi, citron et persil) maison, suivi d’un petit tour au jardin, une infusion dans ma tasse, variable selon les herbes cueillies, l’humeur et la direction du vent (la théière infuse la deuxième tasse qui sera bue froide plus tard), des tranches de mon pain bis aux noix, maison lui aussi, découpées en bouchées et un pot de compote de pomme, courge et gingembre (sans sucre ajouté) pour la gourmandise consommé en écoutant les petits oiseaux ou en lisant le courrier, il s’achèvera avec une poignée de fruits de saison, objet du petit tour au jardin déjà mentionné ! 😉

Allons voir si le menu des autres participants nous conviendra pour bien commencer ce week end prolongé, ils auront posté le lien de leur publication dans les commentaires du billet de Ma’ du jour. Bon samedi à vous ! ♥

Après moi le déluge…

À trop avoir voulu gommer, dans nos vies, le fait qu’inéluctablement nous sommes tous, à plus ou moins brève échéance mortels, certains, parmi les dits puissants de ce monde se croient capables, fortune oblige, d’en éluder l’échéance. Aussi, quand on dit l’ours malade (autrement que dans sa tête), il fait encore parler de lui en nous promettant menaçant d’un feu d’artifice.

Juste pour information, si vous voulez avoir un aperçu de la réalité sur le terrain et des douloureuses relations entre la Pologne et Ukraine, vous avez jusqu’au 22 juin pour visionner, en replay, sur Arte l’excellent documentaire du réalisateur Lech Kowalski => Ukraine-Pologne : la frontière de la solidarité.

Ce titre, entrevu du coin de l’œil sur la marge droite du journal en ligne alors que je lisais l’actualité locale, a immédiatement provoqué mon imagination fertile qui a spontanément généré l’idée de départ d’un scénario catastrophe, à savoir, un fou appuie sur le bouton rouge et fait sauter la planète… alors que là-haut (non, pas sur la montagne) tourne toujours la station spatiale internationale (les civils du programme Ax-1 à bord sont rentrés le 25 avril) avec son équipage… que trouveront-ils quand il sera temps, pour eux, de rentrer sur Terre ?

Les possibilités d’extrapolation sont immenses, mais pas nouvelles… j’ai un vieux et très vague souvenir d’une pièce radio-diffusée en septembre 1967, écoutée en fraude (sous prétexte de devoirs à terminer), où quelques survivants dérivaient dans l’espace sur un morceau de notre globe éclaté après un accident nucléaire. Toutefois, si l’idée vous plaît, c’est cadeau ! 😉

La cléClaude Nougaro

Personnellement, je ne voudrais, pour rien au monde, être à sa place devant le grand Osiris lors du pesage de son âme à la plume de Maât ou lorsqu’il se présentera devant la porte de Siméon Bar-Yonah, alias Saint Pierre.

Chacun fait comme il lui plaît, n’est-il pas ? ♥

Projet 52-2022 / 21- Animal

Le thème Animal que Ma’ du blog Du côté de chez Ma’ nous propose cette semaine me semble plutôt facile (j’ai une victime toute désignée), et, après avoir été un peu recadrée par le commentaire de lizagrece la semaine dernière, j’ai fait une ultime tentative pour retrouver chez Ma’ les règles oubliées de ce jeu que j’ai passablement outre-dépassées, avant de revenir sur la page annonçant et la liste des thèmes pour 2022 ainsi qu’un rappel de ces mêmes consignes occultées, mille excuses ! 😉

Vous serez donc allègrement dispensés de l’aspect carnivore de quelques fourmis ordinaires en train de dépecer un hanneton polonais ou un ver blanc français, de l’accouplement de diverses et improbables bestioles qui perpétuent leur espèce sans se cacher outre mesure pour cela. Vous savez très certainement que j’ai un quadrupède squatteur de mon espace (s’il est bien encore toujours à moi, l’espace, bien sûr), le voici donc dans le feu de l’action, après sa sieste, en janvier 2016, soit trois mois après s’être invité ! 😉

Il m’a fallu un certain temps avant de comprendre que quand il s’installe à ma droite et me plante ses jolies griffes dans la cuisse, c’est juste parce qu’il veut un gros câlin les quatre pattes en l’air avec une grattouille en douceur sur le ventre avant de prendre une pose plus académique pour un petit roupillon. Je n’ai jamais pu me résoudre à les lui raccourcir, l’animal (non, ce n’est pas une peluche à ronrons) qu’il est et restera s’en servant pour marquer son territoire, elles sont aussi son arme défensive en cas d’intrusion non souhaitée !

Allons voir combien d’animaux domestiques (et dans quelle position) ou pas, auront été mis à contribution par les autres participants qui auront pris la peine de poster leur lien dans les commentaires du billet de Ma’ ! 😉

Bon samedi à vous ou bon week end si vous faites le seul pont de ce mois de mai ! ♥