Feeds:
Articles
Commentaires

Archive for the ‘Voyages’ Category

1991 fut l’année où j’ai visité quelques jardins célèbres, celui de Boulogne-Billancourt, avec les jardins parisiens, ne nécessitait que la volonté d’y aller avec seulement sa carte orange pour accéder au métro…

C’était aussi l’époque où je jouais avec les filtres à visser sur l’objectif de l’appareil qui a bien rendu l’âme (peut-être qu’une simple révision lui suffirait) à Piątkowa Ruska en Pologne, et non, comme je voulais le croire, dans les sables de la Baltique.

Créé de toutes pièces entre 1895 et 1920 par l’humaniste, ce jardin paysager propose des atmosphères différentes dont seules me sont restées en mémoire celles qui m’avaient le plus attirée, à savoir le jardin japonais avec ses 2 ponts sur le marais pour son exotisme, la roseraie bien trop sage à mon goût et la forêt vosgienne qui, dans l’univers minéral de la capitale et de sa banlieue, me ramenait dans les bois de mon enfance (pas dans les Vosges !).

Impossible d’en retrouver le plan chez moi (me connaissant un peu, il existe, c’est sûr, à défaut, en ligne, il est à la page 12 de ce document), j’ai des archives papier, jamais classées, qui demandent sérieusement un bon coup de plumeau, alors voici quelques clichés juste scannés 😉

Lors de l’une de mes 2 visites, j’avais même ressorti le vieux Coronet paternel de son étui de cuir, pour des essais graphiques en blanc et noir, on trouvait encore à l’époque, assez facilement, ce format de pellicule !

Bonnes visites à vous !

Read Full Post »

Il fut un temps, très lointain, où j’allais cueillir des jonquilles à ses pieds, puis un autre où je le voyais en ouvrant mes volets, il a été présent dans mon environnement durant toutes mes années de collège (j’avais échangé sa vue contre celle de Saint-Laurent-les-Tours, propriété de Madame Lurçat, pendant la période du lycée)… c’est du château de Castelnau-Bretenoux, deuxième forteresse de France, après Carcassonne (ai-je toujours entendu dans mon enfance), situé sur la commune de Prudhomat, dont il est question et auquel, encore aujourd’hui, je ne manque jamais de jeter un coup d’œil en passant à sa proximité le temps d’une visite dans le nord du Lot.

La situation sanitaire liée à la pandémie de covid-19 a eu pour conséquence positive (c’est rare, et il faut le signaler) pour l’année passée où nous n’avons pu vivre « à l’ancienne » : le Centre des Monuments Nationaux a publié sur Facebook (et oui, personne n’est parfait) une série de vidéos de visites privées de sites exceptionnels, visites accessibles au public depuis le fauteuil préféré de tout un chacun, alors autant en profiter ! 😉

Des photos, d’août 1994, scannées pour l’occasion, il y a eu quelques campagnes de travaux menées depuis sur le site, et, pour information, les 2 plans du diaporama sont extraits d’un document émis par le CMN, déjà cité, à l’intention des enseignants, à voir => ici.

Un autre document à consulter par => ici, et pour les touristes pressés, une présentation plus courte vous ouvrira d’autres horizons 😉

Bonnes visites à vous !

Read Full Post »

Nous ne saurons sûrement jamais de quel petit pont il est question dans cette chanson d’Yves Duteil de 1978, elle ne le dit pas mais précise toutefois qu’il ne va nulle part… mystère de la poésie (que j’ai cessé d’écrire en 1967, après avoir déchiré et brûlé mes mots), chez moi, les ponts nous amènent toujours sur l’autre rive 😉

Si j’ai croisé récemment un petit pont de bois quelque part en Pologne sur un blog que je visite régulièrement, il n’était pas sans me rappeler les photos argentiques prises pendant ma pause déjeuner, il y a très longtemps, de l‘un des deux ponts japonisants du jardin Albert Kahn à Boulogne-Billancourt, jardin dans lequel un pavillon vous reçoit toujours pour une cérémonie traditionnelle du thé 😉

Mais aussi, alors que des constructions en pierre s’écroulent parfois toutes seules dans des rivières de pays civilisés, que dans des pays bien plus pauvres on continue à traverser des torrents grâce à des ponts de cordes soigneusement entretenus par les riverains, il existe encore, dans des destinations plus proches, des constructions archaïques qui permettent à un aventurier du dimanche d’aller voir ce qui se passe de l’autre côté 😉

Celui-ci, en Podkarpackie (Basses-Carpates), je l’ai traversé en août 2006, et de l’autre côté du ruisseau sans nom, affluent d’un plus grand nommé Przyrwa, bien caché par la végétation, il y avait un magnifique cheval entravé que j’ai renoncé à effrayer en surgissant de nulle part, de plus une Babcia inconnue veillait et allait le déplacer avec son piquet et sa longe.

Plus au sud, dans la montagne, mon frère et ma nièce ont traversé celui-ci, plus élaboré, sur le Jawornik, petit affluent de la rivière San, elle, spot de pêche bien connu des professionnels 😉

… j’avais choisi, allez savoir pourquoi, le gué en eau après l’orage de la veille 😉

Mais d’un côté, comme de l’autre, on se retrouvait devant une merveille d’architecture en bois debout, dans le plus pur style bojko (minorité ethnique ruthène présente sur le territoire jusqu’à la guerre, déplacée après), datant de 1732 (il se peut même que cette date soit celle d’une première modification), malheureusement saccagée et vidée de son mobilier en 1947 avant d’être abandonnée à son triste sort, l’église grecque-catholique St Demetrios (on lit partout actuellement qu’elle est orthodoxe, c’est une erreur, les croix sont bien latines, avec juste une branche transversale, et ce, même dans ce qui reste du très discret cimetière attenant), rénovée tout récemment (en 2017, => voir vidéo).

Nous avions pu, malgré des communications téléphoniques aléatoires (mais le gardien de la clé était prévenu, il savait que des Français passeraient et s’attendait à notre appel) visiter l’intérieur, absolument vide bien sûr, la guerre et ses conséquences (déplacement forcé des populations) ne peut pas s’effacer…

Read Full Post »

Lointaine époque que celle de mon baccalauréat à Cahors… l’histoire familiale personnelle avait fait, qu’avec d’autres lycéens non accompagnés par leurs parents le jour J, j’avais dû rejoindre un hébergement religieux la veille (peut-être avec un trajet commun en bus ?), passer les épreuves écrites le lendemain, je ne sais plus à quel endroit dans la ville, puis devoir y retourner pour les oraux par mes propres moyens, et rentrer seule après, en train cette fois, un jour de grève SNCF, alors que nous n’utilisions plus qu’occasionnellement ce mode de transport !

Cela avait voulu dire, aller à Brive-la-Gaillarde, par le train de 6h en provenance d’Aurillac (ligne actuellement en travaux), prendre la correspondance pour Toulouse et descendre à Cahors, me présenter aux épreuves orales en croisant les doigts pour avoir tout terminé à temps pour que je puisse prendre le train-retour et rentrer chez moi avant minuit… mais, suite à la grève des cheminots, j’avais dû prendre, sur les injonctions d’un guichetier excédé, un train pour une autre direction que la mienne, dont je ne connaissais pas le trajet, ne sachant pas qu’il y avait 2 gares St Denis différentes (-Catus et -près-Martel), aucun préposé à casquette pour me renseigner, ni de plan pour visualiser le trajet, et c’est ainsi que j’avais passé la moitié de la nuit sur un banc sur le quai (salle d’attente fermée) à St Denis-Catus, puis pris le 1er train qui s’était arrêté sans savoir où il allait, pour échapper à un rôdeur qui m’importunait, descendre dès que possible, et, avec un peu de chance, dans un endroit que je connaissais (St Denis-près-Martel ou Brive) et y attendre le train pour Aurillac qui me laisserait à 5h du matin dans mon village de l’époque (l’angoisse de ma mère quand on sait que l’on vivait encore au rythme des échanges par courrier et que téléphones privés et cabines publiques étaient très rares dans nos campagnes)…

(Source de l’image QuercyRail)

Cette gare est aujourd’hui devenue faussement célèbre (selon La Dépêche du Midi) car les lycéens qui n’ont pas été séduits par l’un des 3 sujets de dissertation proposés, ont dû plancher pendant 4 heures lors de l’épreuve anticipée de français, sur un poème de Valéry Larbaud (1881-1957) publié en 1913 qui immortalisait l’ancienne gare (désaffectée et transformée ensuite en logements, puis en médiathèque) en service entre 1869 et 1884 sur la ligne Libos-Cahors (extension vers Agen, puis Bordeaux), avant la construction en 1884 du bâtiment actuel pour la ligne Montauban-Brive (devenue POLT, soit Paris-Orléans-Limoges-Toulouse, à l’évolution toujours passablement incertaine puisque non TGV).

Pour moi, un siècle plus tard et toujours un air de déjà vu, l’avenir de la ligne POLT est un sujet sensible, malgré les belles promesses de nos politiques, on veut absolument nous faire passer par Bordeaux ou par Lyon selon notre destination dans le département du Lot, alors qu’elle fonctionnait très bien à l’heure du train Le Capitole…

… oui, je sais, je vous parle d’un temps que les moins de 20 ans ne peuvent pas connaître !

Par contre, il ne faut pas croire que l’Occitanie soit la seule région concernée, essayez d’aller de Cahors à Saumur, par la POLT en descendant à Orléans (à défaut de Vierzon où il n’y avait pas la correspondance)…

… sans passer par Bordeaux, Paris, Le Mans et Angers, c’est passionnant, autant dans un sens que dans l’autre pour le retour (pour ne pas dire usant et même franchement désespérant !) 😉

Read Full Post »

Les images de cette vidéo datent d’avril 2019, soit bien avant les confinements dont on dit que les animaux ont tiré profit en se rapprochant de nos maisons sur les territoires que nous leur volons un peu plus chaque jour 😉

Il est possible de visionner les premières images de la reconnaissance des lieux avant l’intervention, le lien en est sous la vidéo sur YT.

La famille qui s’est introduite dans la seconde maison, elle, a trouvé un accès encore plus surprenant !

Merci à Brad Gates de Toronto pour ces belles images ainsi que pour le respect et l’amour qu’il porte à la faune sauvage en Ontario, car les animaux sauvages sont parfois (en dehors, bien sûr, de la chasse nécessaire pour leur survie) bien plus capables d’entraide et de compassion, et ce, même envers des espèces différentes, que nous le sommes souvent entre humains…

C’est la lecture de l’excellent (et poignant) « La station Saint-Martin est fermée au public » de Joseph Bialot (1923 Varsovie – 2012 Paris), terminé hier soir qui me fait dire cela.

Le côté positif du livre (outre que le survivant amnésique, retrouve sa famille et la mémoire) est que je sais enfin pourquoi, quand j’empruntais matin et soir la ligne 10 du métro parisien, je traversais en 6 secondes et 9 dixièmes la station-fantôme Croix-Rouge, qui n’était pas sur le plan : elle faisait partie des stations fermées le 1er septembre 1939 pour cause de pénurie de personnel suite à la mobilisation des agents de la CMP (ancêtre de la RATP), et jamais ré-ouverte depuis.

Prenez soin de vous, mais ne venez pas chez moi, l’accueil des touristes (et la visite du village) est plutôt difficile et le couvre-feu n’est pas encore levé ! 😉

Read Full Post »

… en passant par le visa Schengen, ce n’est pas encore demain la veille que nous retrouverons une certaine liberté qui, après l’ouverture de l’Europe aux Européens, n’aura duré que très peu de temps avant que nous nous trouvions, de fait, en état de troisième guerre mondiale contre le coronavirus…

Fracture de la société et discrimination résultent sûrement des mesures prises par nos gouvernants, mais sachez que pour voyager à l’autre bout de l’Europe,

Bon courage et bons voyages les amis, personnellement ma carte d’identité est largement périmée et je n’ai pas prévu de la renouveler avant la date d’instauration obligatoire de => celle à puce, dans cette attente, je ne dépasserai que rarement les limites de mon jardin où je peux encore aller sans pass et sans téléphone… 😉

Read Full Post »

C’était une des questions que je me posais, était-il possible d’en voir une sur fond de volcan en éruption ?

La réponse est oui… et je l’ai ratée (c’était en avril et je n’avais pas encore trouvé ces webcams), mais elle est visible sur le site mbl.is => ici !!!

Il faut se faire une raison, on ne peut pas tout avoir dans la vie réelle ! 😉

Read Full Post »

Difficile de l’affirmer puisqu’il n’y avait pas de téléviseur à la maison en juillet 1969 pour les premiers pas de Neil Armstrong et Buzz Aldrin sur la Lune, mais c’est comme cela (image en plein jour, cela va de soi, tenir compte des 2h de décalage par rapport à notre fuseau horaire) que je me l’imagine ! 😉

Cette webcam (BOB) en direct n’est active que depuis le 8 avril (soit presque un mois) et nous offre le spectacle peu courant d’une magnifique éruption volcanique en Islande, le bruit a fait fuir le chat dehors et pourtant il craint le vent dans les oreilles !!!

Pour qui veut être au plus près du cratère, une deuxième webcam (FLO) est en ligne => ici, et si vous préférez savoir dans quelle partie de l’île est situé le volcan, visionner la 3ème vue (RAG) et c’est => par là 😉

Sachez aussi que le => Piton de la Fournaise sur l’île de La Réunion s’est lui aussi réveillé en => avril 2021 et ne s’est pas encore => rendormi… Les webcams y sont actives mais pour le travail et non le spectaculaire 😉

Mise à jour du 5 mai :

Pour en savoir plus, voici un commentaire en anglais d’un éminent membre de la 8ème expédition sur la zone où se situe le volcan Geldingadalir en éruption, suivre sa chaîne YT peut être très instructive pour qui a peur de se réveiller un matin avec un volcan dans son jardin ! 😉

Mise à jour du 6 mai :

Depuis hier au soir la webcam BOB a un autre très gros problème technique, il se peut que la réparation prenne des heures et peut-être même quelques jours 😦

En attendant de la retrouver, sachez qu’il vous reste les 2 autres webcams sur site :

Survol de la zone concernée le 6 avril, un mois après il y a sûrement eu beaucoup de changement…

Belles observations à vous !

Read Full Post »

Alors que la France en était encore au début de sa révolution (prise de la Bastille 14 juillet 1789, fuite de Varennes 21 juin 1791, prise des Tuileries 10 août 1792, exécution de Louis XVI 21 janvier 1793), Stanislas II Auguste (Stanisław August Poniatowski), dernier roi de Pologne (alors unie à la Lituanie dans la République des Deux Nations) essaie de sauver son pays en adoptant la première Constitution en Europe… c’est jour de fête et une excellente occasion de réviser (un peu) l’hymne national « Mazurek Dąbrowskiego » avec le Chór Piast 😉

Meilleurs souhaits à nos amis Polonais ! 😉

Read Full Post »

En orbite…

Il devait partir hier, mais, météo par essence capricieuse oblige, il est bien parti ce matin (Live du lancement de la #MissionAlpha), enfin si Thomas Pesquet n’a pas oublié de le mettre dans sa valise avec sa provision de flocons d’avoine 😉

Euh, mais non, pas son cheval… mais un organisme vivant très curieux appelé Physarum polycephalum (un myxomycète) et surnommé affectueusement par tous les scientifiques Blob (mais non, pas Bob l’éponge !), le BLOB !

2000 classes (primaire, collège et lycée), sont invitées à participer à une expérience éducative originale proposée par le CNES, en partenariat avec le CNRS et avec le soutien de l’académie de Toulouse (à lire => ici pour plus de renseignements), les inscriptions sont ouvertes jusqu’au 21 mai 2021.

Sachez que vous pouvez avoir la même vue (partielle, il ne faut pas exagérer) de la Terre que les occupants de l’ISS en suivant le live de la NASA ou de leurs homologues russes qui nous dispensent d’ouvrir la page de l’ISS Tracker pour savoir où elle se trouve, et pour tous ceux qui sont sur le plancher des vaches et lèvent parfois la tête pour regarder les étoiles, il est parfois possible de la voir traverser son ciel… en France, rendez-vous la semaine prochaine (pour les horaires voir ici => http://torep.fr/ISS/passages/passages.htm) ! 😉

Belles observations à vous et n’oubliez pas de rester prudents ! ♥

Read Full Post »

Older Posts »