Feeds:
Articles
Commentaires

Archive for the ‘Voyages’ Category

Ce n’est pas une référence au film russe de 1957, signé Mikhaïl Kalatozov, Palme d’or au Festival de Cannes l’année suivante, d’après Éternellement vivants, la pièce de Viktor Rozov, écrite en 1943, mais une constatation de quelques lacunes d’un correspondant de notre presse régionale, il (ou elle) a vu (ou on lui a signalé) la présence de quelques cigognes sur le grand cèdre de sa commune et il s’imagine déjà, sans rien savoir de la vie de ces majestueux oiseaux migrateurs, qu’elles s’installent pour nicher… (en septembre ?)

 

Voir l’intégralité de la photo (cliquer sur l’image) de l’article en question dans La Dépêche du Gers, puisque d’« Insolite » quand je l’ai vu, il a été transformé en « Réservé aux abonnés », et que vous ne pourrez pas y lire qu’après s’être régalées des raisins de la vigne, les cigognes ont passé la nuit sur le cèdre… et, d’après les commentaires… il semblerait que l’auteur du cliché n’ait pas été avisé de son utilisation, comme quoi, donner une photo à un correspondant du journal vaut pour accord tacite !

Les cigognes nichent après leur migration du printemps, dès que le couple s’est reformé, pas très loin de son propre lieu de naissance suivant la disponibilité des nids. Elles couvent et élèvent leurs petits. Elles ne commencent à repartir en direction des sites d’hivernage que vers mi-août, les jeunes nés de l’année partent d’abord, munis des indications des adultes (le plaisir d’avoir vu, une fois, la famille réunie sur la plateforme pour les dernières recommandations, j’ignorais tout à l’époque), une fois arrivés ils y resteront quelques années, le temps d’atteindre leur maturité sexuelle. Les parents eux, restent sur le site de nidification plus longtemps, en fait, le temps de reprendre quelques forces après le dur labeur d’élever une couvée et… ils ne vont pas remettre le couvert en septembre, ils ne sont pas fous, de plus, le couple se sépare et chacun vit sa vie d’oiseau libre en attendant le printemps suivant.

Bonne route à vous les oiseaux, malgré les embûches que nous vous y mettons de façon consciente ou pas, comme si les aléas naturels ne vous suffisaient pas…

Read Full Post »

C’est une bonne question… si je sais où situer le département et la rivière du même nom, j’avoue quand même quelques trous blancs sur la carte de France dans des régions que je n’ai jamais habitées 😉

lot00

Les nouvelles générations ont tout de même de plus grosses lacunes géographiques, et l’on voit, aussi, que les heures de la télévision nationale éducative sont comptées, elle ne fait plus du tout recette chez les jeunes qui privilégient grandement d’autres sources d’informations à la demande.

Cette vidéo en est la preuve 😉

Saint-Cirq Lapopie, élu, en 2012, 1er Village préféré des Français, est connu de tous les fans de Stéphane Berg qui présente l’émission (d’abord sur la 2, et, depuis 2019 sur la 3 de notre chaîne publique) et contribue ainsi à la sauvegarde de notre patrimoine (et accessoirement notre identité).

Bonne rentrée à vous ! 😉

Read Full Post »

Le treize est passé et la Terre continue de tourner…

aout2020

Jour de l’Assomption de la Vierge Marie (fête religieuse catholique, appelée Dormition de la Vierge chez les Chrétiens orthodoxes), c’est aussi le jour de 1806 où débutèrent les trente ans de la construction (avec la pose de la première pierre) de l’Arc de Triomphe de Paris selon une décision de Napoléon 1er, de retour de la bataille (aussi dite des Trois Empereurs) d’Austerlitz (aujourd’hui Slavkov u Brna, en République tchèque)… une petite visite du château aux paons ?

 

Read Full Post »

Elle s’est tenue au Centre Culturel Égyptien de Paris, du 23 au 31 janvier 2019 😉

C’est le nom d’un photographe de l’AFP, Anwar Amro, en poste tout récemment à Beyrouth, qui m’a fait penser à Mamdouh Anwar, cette figure marquante de certaines nuits parisiennes, découverte lors d’une exposition à l’Institut du Monde Arabe, qui, quand il avait fini de mitrailler les manifestations, entre autres, culturelles égyptiennes, rangeait ses boitiers et objectifs pour prendre les pinceaux…

Il m’est très plaisant de constater que son talent (de photographe et d’artiste-peintre) soit enfin reconnu à sa juste valeur, puisque… j’ai toujours en ma possession un profil féminin à la gouache sur papier (10,5×21,5) et une photocopie couleur au format A3, dans des teintes bleues, d’une scène de rue quelque part en Égypte, jamais encadrés, mais néanmoins faisant toujours partie intégrante de la décoration de mon lieu de vie, qu’il m’avait offerts, je ne sais plus pour quelle raison, en me souhaitant, avec sa dérision habituelle, que sa côte monte 😉

Read Full Post »

J’ai passé un certain nombres d’heures à regarder gambader une famille d’ours dans la forêt d’Alutaguse (Estonie), on y voyait aussi entre autres, des sangliers, renards, chiens viverrins et de superbes corneilles mantelées avant qu’une catastrophique situation de crise chez les Suidés ne nous prive des nuits de pleine lune ou des orages dont les éclairs illuminaient l’image sur mon écran…

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Certes, aujourd’hui la vue est totalement différente de celle d’autrefois… mais la vidéo du premier avril, qui nous montre le réveil de l’ours et sa découverte de la caméra qui n’était pas là quand il s’est couché à l’automne, nous prouve que l’on peut encore être surpris, même dans une clairière sans charme particulier qui semble vide au premier regard (mais pas au deuxième où serait visible une femelle de grand tétras selon le forum et où a été aussi vu un élan 😉 !).

La webcam diffusée en live sur YouTube est ici  => Forêt d’Alutaguse.

Belles observations à vous ! 😉

Read Full Post »

Un cake taïwanais

… à la texture surprenante, à tester dès que le gâteau au panais-agastache-pruneau du moment sera terminé et que j’aurai remplacé mon fond de boîte de farine T45.

… à le voir trembloter on pourrait croire qu’il n’est pas cuit, mais c’est faux, agrémenté d’une simple crème fouettée, il semble divin…

Ce sponge cake, d’origine portugaise a transité (grâce aux missionnaires) par Nagasaki au Japon, où la recette a été affinée et mise au goût local à partir de la période Edo, avant de devenir un cadeau bien connu en Asie du sud-est. Quand il n’est pas en moule individuel, il est préparé en grosse quantité, presque à la chaîne et vendu encore chaud, après sa découpe spectaculaire en 10 portions et leur marquage au fer. Un couple mixte l’a ramené au Portugal en 1996 et commercialisé au Castella do Paulo à Lisbonne, qui semble malheureusement fermé depuis 2014.

Un thé matcha (ou simplement vert) ne serait pas de refus 😉


					

Read Full Post »

simbaSon histoire singulière, racontée dans La Dépêche du Midi, aura été une invitation au voyage… puisqu’on y parle du cirque Bostok, à l’arrêt depuis près d’un an dans le Maine-et-Loire, et qu’il y est écrit :

Le circassien est convoqué par le tribunal correctionnel.

Le mot utilisé me paraissant impropre, pour moi ce serait uniquement : relatif à la Circassie (région historique située au nord du Caucase, dont quelques femmes sont à l’origine de descendants aux yeux bleus en Turquie) et non appartenant au milieu du cirque, je me suis retrouvée, après une courte recherche, sur l’explication de cette dérive dans la page vocabulaire du site Fils du Vent sans Pays, que je ne connaissais pas 😉

Une très belle occasion de chercher enfin des nouvelles de Gérard Gartner dont je vous ai déjà parlé plusieurs fois.

ggartner2019

Les statues oubliées (?) qui avaient ainsi échappé à une destruction désirée et programmée (voir la vidéo => Ultima Verba, l’Ultime), dans la courette en bas du jardin ont disparu (?) courant 2019, mais lui, il semble bien progresser dans son projet d’écriture, si j’en crois le bel article que Christine Moutte lui a consacré en août 2019 pour le journal La Montagne.

ggartner

De très belles photos, signées Jeannette Gregori, nous le montrent dans son opération Massacre à la tronçonneuse, et dans sa nouvelle résidence corrézienne 😉

Belle continuation à vous l’Ami !

 

 

 

 

 

Read Full Post »

Quelques titres me mettent toujours en joie, tout comme… certains noms d’artistes m’attirent irrésistiblement 😉

Aujourd’hui, je suis partie de la vidéo du duo Fontaine-Higelin (changée dans un billet précédent pour une version live-INA) à une autre ( Paris par Souad Massi et Marc Lavoine)… en passant par la situation sociale catastrophique, depuis octobre dernier, au Liban (des centaines de blessés samedi lors des manifestations dans le centre très chic de Beyrouth), ensuite, mon œil s’est posé sur un de ces noms qui me parlent : Ismahan (variante possible, selon les régions et dialectes, de transcription de أسمهان  connue aussi comme Asmahan 1912-1944, nom d’artiste de la sœur de Farid El Atrache 1910-1974) qui s’est révélé être…

… celui d’une jeune candidate kabyle (d’Algérie) de l’émission 2019 de téléréalité panarabe Arabs’ Got Talent, qui se déroule à Beyrouth (au talent passablement jalousé par la chanteuse libanaise Najwa Karam, membre du jury), interprétant A vava inouva, la berceuse au succès planétaire de son compatriote Idir au début des années 1970…

Idir => A vava inouva avec paroles en kabyle et traduction en français

… inoubliable chanson qui fut traduite en une quinzaine de langues, dont le français et qui fut interprétée par les ineffables David et Dominique 😉

David & Dominique => Ouvre moi vite la porte

On peut toujours s’amuser à chercher les autres versions 😉

oct03

Read Full Post »

… et que ça ne choque personne 😉

C’est par le biais d’une recette du Savillum selon Caton l’Ancien, le gâteau au fromage de la Rome antique, que je suis tombée sur ces fous de la reconstitution historique 😉

Tout y est, les costumes, les coutumes, les objets, la cuisine et les boissons, l’histoire, les légions et leur façon de se déplacer, les jeux, et plus encore…

… mais point trop de latin 😉

Ce n’est pas mieux en Italie… avec Verdi et son Nabucco en fond sonore, mais par contre j’ai bien aimé la toge 😉

Je vais aller goûter mon gâteau, cuit dans un plat chinois en terre muni de son couvercle, et grâce aux bienfaits de la fée électricité… parce que, si j’ai bien le feu de bois, je n’ai pas le four.

 

 

 

Read Full Post »

Ne me cherchez pas…

Je visite des endroits où je n’irai jamais (à suivre => ici)… et serai bien occupée à chercher mes favoris perdus dans le sable pendant toute la durée de la compétition 😉

Pour mes pensées profondes, j’en ai bien quelques unes mais… no comment, mention spéciale toutefois à cet équipage improbable, le SSV n° 403 composé de Cyril Despres, autrefois motard et de l’aventurier Mike Horn, tout juste dégelé et il faudra aussi suivre la Toyota n° 310 qui fera les premiers tours de roues en rallye-raid du pilote de F1 (2 fois champion du monde) Fernando Alonso assisté par l’ancien motard Marc Coma.

Qui terminera une étape à dos de camélidé ?

Read Full Post »

Older Posts »