Feeds:
Articles
Commentaires

« CFFC » : défi en Y

Youpi ! Un défi en Y pour le Cee’s Fun Foto Challenge de la semaine ! Yep ! comme dirait certain expatrié au Canada… Needs to start or end with the letter Y or in the caption for the photo “Why” needs to be present. 

Jamais de ma vie je n’ai bu de vin de Tokay au yacht-club local, ni sacrifié aux plaisirs de la cuisine yiddish au pays du canard et du vin de Cahors en écoutant, sur fond de parfum ylang-ylang, yodler un yin-yang yogi parce qu’un yearling égaré lui aurait laissé l’empreinte d’un sabot sur le front. On n’y peut pas non plus, bien qu’il y ait quelques yourtes isolées, croiser de yak, de toute manière ce mâle ruminant ne donnerait pas de lait pour mes yaourts, ni de yéti parce qu’il n’y a pas assez de neige… ce qui limite grandement l’exercice  😆

Alors, voici les baies du sureau yèble (elderberry hedge)

yeble

… les yeux (eyes) de mon chat

… & why not some yellow flowers (quelques fleurs jaunes) ?

À la prochaine !

Publicités

Paradoxe

Alors que je vis au milieu des terres, loin des mers auprès desquelles, au mieux, après avoir trempé les pieds et ramassé quelques coquillages, je m’ennuie, et, de préférence, à l’écart des débordements des rivières, curieusement, j’écoute avec plaisir des chants de marins, histoire de me donner du courage dans des occupations obligatoires qui ne m’inspirent pas vraiment 😆

Partant de la citation d’un groupe inconnu (Jacyś Kolesie / Pan K) dans ma lecture du moment, j’en ai recherché une vidéo en ligne, et, par le miracle de la lecture en continu, je suis arrivée à un traditionnel, un peu oublié, des Shanties & Songs of the Sea : Roll the Woodpile Down par :

The Dreadnoughts :

Black Water County :

Bellowhead :

Santiano :

Incredible Waldorfband :

En fouinant dans mes archives vous pourrez, si vous aimez, trouver d’autres chansons de ce genre si particulier 😉

Et je vous laisse le soin de chercher qu’elle est ma version préférée du jour 😆

Petite musique de nuit

… pour débuter la semaine ? Quelle drôle d’idée ! 😆

Et pourquoi pas ? Juste un peu de la douceur de la kora (la harpe-luth mandingue) pour titiller la fausse austérité du violoncelle avec Ballaké Sissoko et Vincent Segal aux cordes pincées ou frottées, c’est selon. Ils ont enregistré les disques Chamber Music en 2009, puis Musique de nuit en 2015.

À partir de là, plusieurs itinéraires ensoleillés sont possibles : Ballaké Sissoko et son cousin Toumani Diabaté, dans un duo de koras, Ballaké Sissoko et sa femme la chanteuse Mama Draba, ou Ballaké Sissoko et Fassery Diabaté (au balafon) ou encore Ballaké Sissoko et Pandit Debashish Bhattacharya (avec sa slide guitar)… et après Ballaké Sissoko et les oiseaux on peut terminer par Sona Jobarteh, la seule femme que je connaisse à la kora et au chant 😉

Bon voyage !

 

Et de 3 : le cassoulet

C’est un plat de saison et après la guerre du cassoulet à New York, celui de Maïté, voici que les Chevaliers du Fiel, duo comique français constitué d’Éric Carrière et Francis Ginibre, que tous les auditeurs des radios sudistes connaissent bien, reviennent pour la troisième édition du championnat du monde de cette gourmandise, en version toulousaine uniquement 😉

chevaliers

Lire => la suite dans La Dépêche.

Au programme, humour et gastronomie, qui a dit un mélange détonnant ?

rex

C’est en 1954 que la gastronomie s’est invitée sur les petits écrans avec Art et magie de la cuisine, une émission animée par Catherine Langeais avec Raymond Oliver, chef au Grand Véfour (Palais-Royal, Galerie de Beaujolais) de Paris au fourneau… succulent !

Pour la Chandeleur une petite gourmandise salée un peu tombée dans l’oubli 😉

« CFFC » : défi en X

Cette semaine, le Cee’s Fun Foto Challenge impose la lettre X : Letter X – X needs to be anywhere in the word or your primary photo subject needs to be shaped like the letter X.

Hélas, je n’ai pas de xylophone dans mes archives, par contre je peux vous présenter l’exposition permanente (permanent exhibition) de sculptures dans le parc au bord de l’Obra, du côté des ruines du château du roi Casimir III le Grand, qui représente les personnages fondateurs de la ville de Międzyrzecz.

… et vous faire part (scans d’images argentiques, c’était bien avant l’APN) d’une vieille expérience de superposition photographique (photographic superposition experiment) réalisée en août 1991 dans une allée aux arbres sévèrement taillés du Jardin des plantes à Paris

exp1

Vue de la droite de l’allée, en se déplaçant vers la gauche le V s’inversait, mais je n’avais pas fait la photo.

Par contre, m’était venue l’idée de superposer les vues des 2 côtés de l’allée en ignorant le sol, ce qui m’a permis d’obtenir un magnifique X, objet de ce défi 😉

exp2

Portez-vous bien !

Cancer du poumon

C’est en général un de ceux qui touche les fumeurs, le tabagisme passif conduisant plutôt à celui du cerveau, mais… pas que !

Vous pouvez n’avoir jamais fumé de votre vie, fuit consciencieusement les endroits enfumés et les fumeurs de votre entourage, et vous retrouver un matin avec ce verdict à gérer : à qui la faute ?… au radon !

Radon : Rn, gaz rare, de numéro atomique 86, selon le tableau périodique des éléments de Mendeleïev, inodore, incolore, radioactif, issu de la désintégration de l’uranium et du radium présents naturellement dans le sol et les roches. Il tuerait chaque année en France environ 2000 personnes.

Selon les relevés de l’Institut de Radioprotection et de Sûreté Nucléaire (IRSN) plusieurs régions de France y sont exposées : ce sont en gros, tous les massifs granitiques (voir => la carte).

Que faire ? Déménager ? Non, bien sûr, car ailleurs vous courez sûrement d’autres dangers 😉

Il est relativement facile de réduire son exposition en étanchéifiant les fondations de sa maison et en ventilant son domicile (voir => les conseils)

Pour vérifier si vous êtes concernés, en plus d’un éventuel dosimètre, vous pouvez utiliser l’outil mis à disposition par l’IRSN, qui déterminera le potentiel radon de votre commune. Facile à utiliser, voici un exemple de carte obtenue en renseignant dans la case de recherche le nom d’un village lotois :

radon

Pour y avoir accès et (ou) connaître la traduction du résultat, cliquer ici => Connaître le potentiel radon de ma commune.

Attention : Le fait que votre habitation soit localisée dans une commune à potentiel radon de catégorie 3 ne signifie pas forcément qu’elle présente des concentrations en radon importantes.

La vodka « au bison »

Ma lecture du soir est le deuxième tome des aventures du procureur Teodor Szacki (le 4ème volume : Inavouable, est sorti), dont j’ai déjà lu le troisième (La rage) et vu le film tiré du premier (Les Impliqués)… preuve, s’il en faut, que l’on peut souvent aborder une œuvre littéraire dans le sens qui vous conviendra le mieux 😉

zyg2Pour expliquer à mes copines de forum quel était mon livre de chevet du moment, je leur ai mis un lien vers la présentation (sans la lire) qu’en a fait Marc Ossorguine et ô, stupeur, en vérifiant ce matin, ce qu’il en avait dit, quelle surprise de me rendre compte qu’il n’hésite pas à véhiculer une grossière erreur ( 😉 ) concernant les buveurs de vodka… il n’y a jamais de bison (juste sur l’étiquette) dans la petite eau, dans ce cas précis du seigle distillé 7 fois, oui, et simplement un brin d’une herbe, dont le nom latin est Hierochloe odorata, famille des Poacées, dite herbe à bison, au délicieux parfum de foin coupé et de vanille qu’elle doit à la présence de la coumarine (principe aromatique que l’on trouve aussi dans la fève tonka à la mode en cuisine chez les chefs)

Petite visite de la ville où se situe Un fond de vérité (Ziarno prawdy), le roman policier de Zygmunt Miłoszewski, écrivain, scénariste et journaliste, dans une traduction de Kamil Barbarski 😉

J’y suis passée un soir d’août 2006 et avais fait une pause le temps d’un repas dont j’ai oublié le menu, il faudrait que je retrouve mon carnet de voyage 😆

Extrait du film Ziarno prawdy, sorti en 2015

Pour la petite histoire, l’herbe à bison entre dans le mélange des plantes fumées dans le calumet de la paix des Amérindiens, elle y est connue sous le nom de Sweet grass et fait partie des quatre médecines sacrées chez certains Indiens des plaines.

Le foin d’odeur est tressé (en bâtonnets) pour être brûlé lors de fumigations purificatrices.

Tressées ou non, les feuilles d’Hierochloe odorata deviennent une matière première pour l’élaboration d’objets décoratifs ou utilitaires dans d’autres traditions

 

Déjà une scie ?

J’ignore si c’est la proximité de la super lune bleue annoncée pour ce 31 janvier (pour l’éclipse totale il vous faudra être en Polynésie française ou en Nouvelle-Calédonie, soit presque aux antipodes), mais j’ai mal dormi cette nuit, et en me levant à une heure indue, j’avais en tête le titre du duo Madame Monsieurmilie Satt & Jean-Karl Lucas) qui défendra la France au concours de l’Eurovision à Lisbonne le 12 mai prochain.

Nos politiques seront sûrement enchantés du choix par la base de cette chanson (Mercy est le prénom donné par sa mère à une fillette née en mars 2017 sur un bateau humanitaire en Méditerranée) passablement en contradiction avec leurs desideratus en matière de migrations des humains… dont acte !

À propos, qui se souvient encore de la chanson de 2007, L’amour à la française défendue par les truculents Fatals Picards ?

En fouillant dans les archives vous découvrirez de nombreuses pépites pour oublier la grisaille.

 

On y revient…

… à quoi, me direz-vous ? Au cassoulet évoqué ici, il y a quelques jours 😉

J’avais oublié la recette landaise de la célèbre Maïté de la Cuisine des Mousquetaires sur nos petits écrans.

Marie-Thérèse Ordonez avait quitté la télévision après le décès de son fils pour se consacrer à ses petites filles et à son restaurant, fermé depuis 2015.

Pour les curieux : On va déguster : la Chandeleur sur la radio nationale 😉