Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘artisanat’

Ma lecture du soir est le deuxième tome des aventures du procureur Teodor Szacki (le 4ème volume : Inavouable, est sorti), dont j’ai déjà lu le troisième (La rage) et vu le film tiré du premier (Les Impliqués)… preuve, s’il en faut, que l’on peut souvent aborder une œuvre littéraire dans le sens qui vous conviendra le mieux 😉

zyg2Pour expliquer à mes copines de forum quel était mon livre de chevet du moment, je leur ai mis un lien vers la présentation (sans la lire) qu’en a fait Marc Ossorguine et ô, stupeur, en vérifiant ce matin, ce qu’il en avait dit, quelle surprise de me rendre compte qu’il n’hésite pas à véhiculer une grossière erreur ( 😉 ) concernant les buveurs de vodka… il n’y a jamais de bison (juste sur l’étiquette) dans la petite eau, dans ce cas précis du seigle distillé 7 fois, oui, et simplement un brin d’une herbe, dont le nom latin est Hierochloe odorata, famille des Poacées, dite herbe à bison, au délicieux parfum de foin coupé et de vanille qu’elle doit à la présence de la coumarine (principe aromatique que l’on trouve aussi dans la fève tonka à la mode en cuisine chez les chefs)

Petite visite de la ville où se situe Un fond de vérité (Ziarno prawdy), le roman policier de Zygmunt Miłoszewski, écrivain, scénariste et journaliste, dans une traduction de Kamil Barbarski 😉

J’y suis passée un soir d’août 2006 et avais fait une pause le temps d’un repas dont j’ai oublié le menu, il faudrait que je retrouve mon carnet de voyage 😆

Extrait du film Ziarno prawdy, sorti en 2015

Pour la petite histoire, l’herbe à bison entre dans le mélange des plantes fumées dans le calumet de la paix des Amérindiens, elle y est connue sous le nom de Sweet grass et fait partie des quatre médecines sacrées chez certains Indiens des plaines.

Le foin d’odeur est tressé (en bâtonnets) pour être brûlé lors de fumigations purificatrices.

Tressées ou non, les feuilles d’Hierochloe odorata deviennent une matière première pour l’élaboration d’objets décoratifs ou utilitaires dans d’autres traditions

 

Publicités

Read Full Post »

… aux 2000 billes de Martin & Wintergatan

Des notes pures pour une structure en bois et une mécanique de précision…

Read Full Post »

Les boules…

Certes je n’en ai pas provenant de ce site verrier vosgien dans mes cartons de décorations de Noël (inconnu dans ma campagne), mais la boule rotor de Meisenthal, même si elle a du style, ne pourrait décorer mon sapin car elle n’est pas sphérique 😉

J’aime par contre beaucoup la boule silex, mais, par chance, je suis trop loin du site pour commencer une nouvelle collection 😆

La visite du site :

 

Read Full Post »

Le retour du tricotin

Ce fut un Noël épique : celui où j’avais offert un outil de ce genre à ma nièce…

Suite à une fausse manœuvre son père avait défait en un clin d’œil le travail de la demoiselle et s’était senti obligé de tourner la manivelle pour lui restituer le serpentin perdu… un atelier DIY avant l’heure 😉

Read Full Post »

Palmarès

Fin-septembre je vous annonçais le XXVIIIème couvige du Puy-en-Velay, l’entrée était à 2,50€, et 5 œuvres seulement étaient proposées au vote, l’oiseau du bonheur ne semblant pas avoir séduit les dentellières.

Voici le podium : une artiste isolée de la région parisienne et deux clubs altiligériens 😉

oiseau1

*

oiseau2

*

oiseau3

Un grand bravo aux lauréats !

Peu de comptes-rendus de la manifestation pour l’instant, en dehors des journaux La Montagne et L’Éveil de la Haute-Loire, la seule mention de participation trouvée étant celle des Dentellières de Francheville.

 

Read Full Post »

Le XXVIIIème Grand Couvige International de la dentelle et broderie proposé par le Centre d’Enseignement de la Dentelle au Fuseau aura lieu le samedi 7 octobre au Centre Culturel de Blavozy, banlieue du Puy-en-Velay (43)

Au programme, démonstrations, vente de matériel, ainsi que le sacro-saint concours des Victoires de la Dentelle dont le thème pour 2017 est l’oiseau du bonheur.

couvige

Trop tard pour vous y coller, il fallait rendre les copies vos œuvres (dentelle aux fuseaux à fil continu ou coupé, ou à l’aiguille, avec un maximum de couleurs et d’inclusions de perles, plumes, sequins…) avant le 26 septembre 😉

Pour réserver une table pour une démonstration de votre savoir-faire, le bulletin d’inscription était à retourner avant le 20 septembre.

Vous pouvez éventuellement profiter de l’occasion pour programmer la visite de l’exposition en cours au C.E.D.F., mais pas celle du Musée Crozatier encore en travaux qui ne devrait rouvrir ses portes qu’à la fin de l’année…

expo2

Read Full Post »

Filer

… non pas à l’anglaise, mais la laine 😉

… une saine occupation, comme bien d’autres, délaissée presque totalement depuis si longtemps, mais combien gratifiante pour qui aime à œuvrer de ses mains.

Read Full Post »

… de Diane Hudon, dentellière

Simplicité et méthode, seule l’envie d’aller à la prochaine épingle compte vraiment, j’aime son approche de ce loisir créatif qui devient vite envahissant 😆

Read Full Post »

Un peu de laine

… en provenance des Pyrénées ariégeoises pour les pulls d’hiver, ou votre futur costume 😉

… mais je n’avais jamais envisagé pailler mon jardin ni même le fertiliser avec la toison des moutons locaux 😉

Petite promenade sur les lieux 😆

Pour tout savoir sur les projets de Sibada Laines ils ont un => site à visiter.

 

Read Full Post »

Formation

Voici une vidéo pour motiver quelques vocations hésitantes…

Nous aimerions tous y croire (l’esprit village, c’est tout ce que je demande)… mais quand on sait combien l’administration met de bâtons dans les roues des artisans on ne peut que rêver à un monde meilleur !

an109

Read Full Post »

Older Posts »