Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘confit de canard’

Un petit tour dans la nature, dans un rayon de 10km maximum autour de chez vous, bien sûr, pour occuper notre énième confinement vraisemblablement à rallonge…

… enfin, tant que le loup coronavirus n’y est pas 😉

Je viens d’identifier, dans mon jardinet de ville, un pied de cerfeuil des bois, arrivé par pur hasard, ainsi qu’un pied de bardane, et donc un grand merci au cueilleur avisé Christophe de Hody qui met en ligne sa science botanique 😉

Pour qui a déjà lu quelques critiques contre le pas supermarket du village qui s’est inscrit comme « producteur régional » sur le site initié par Mme Delga Tous Occitariens (je consomme solidaire), il m’a fallu attendre 1/2h, hier, et déranger 2 personnes pour y récupérer un colis lâchement abandonné par un transporteur peu scrupuleux (qui a manuscritement noté « Avisé » sur le colis alors qu’il n’a jamais téléphoné pour me prévenir et que le mail m’annonçant le départ du colis le 12 avril comportait un lien de suivi qui lui me disait « Colis livré » le 8…), et donc, à devoir sortir, j’en ai profité pour craquer sur un paquet de farine on ne peut plus local et à peine (depuis un mois) périmé !!!

Et comme c’est prévisible, le propriétaire du magasin… n’est pas là quand on appelle pour le lui signaler ! Serait-il présent s’il me prenait l’envie d’aviser directement les services compétents, ticket de caisse en main pour preuve ?

Ceci dit, je n’ai acheté ce paquet de farine que parce qu’au fond de ma campagne un paquet de farine polonais c’est rare, périmé d’un mois ce n’est pas mortel (pas plus que la Covid !) à moins de manger de la brioche crue, j’ai d’ailleurs aussi des fonds de paquets de farines de meuniers périmées depuis plus longtemps dans mes bocaux 😉

Fort heureusement, pour compenser, j’ai vu du lilas en fleur et un magnifique arbre de Judée…

Read Full Post »

Cela suppose un jardin d’Eden où il fait toujours beau, et bien sûr, des produits de qualité que l’on ne trouve pas au (pas) supermarket local et les bons outils… voici Georgy Kavkaz dans ses oeuvres, j’adore le bruitage du dindon et son chat crème aux yeux bleus 😉

Sa vidéo sur les viandes grillées où il enchaîne les préparations (je me suis arrêtée aux rognons) m’a laissée sur le c.. et c’est sans doute à cause d’elle que j’ai plié mon gigot de Pâques en moins d’une semaine !!!

Ailleurs, entre Mer Noire et Mer Caspienne, quand les femmes s’en mêlent, c’est le mouton entier qui est cuit en plein air après un déménagement de la cuisine…

… vous prendrez bien un petit thé safran-mélisse ?

Pardon pour les confinés en appartement de ville sans même un balconnet et pour tous les végétariens de passage, il faut que je retourne surveiller ma cuisson des blinis au levain rejeté 😉

Prenez soin de vous ! ♥

Read Full Post »

Non, pour l’agneau de Pâques c’est confit, même s’il est confiné dans une cocotte en fonte ! 😉

Attention, la recette qui va suivre n’est absolument pas prévue pour les herbivores végétariens, mais juste pour celles et ceux qui ne le sont qu’un jour sur deux 😉

Bien évidemment, chaque chef a sa recette du très classique « agneau à la cuillère« , dit aussi « agneau de 7 heures« , que je n’ai jamais réalisé parce que je ne suis pas sûre que le gigot rentre dans ma cocotte pour la choucroute, et que celle-ci, avec son couvercle, ne rentre qu’avec difficulté dans mon four, mais, dans ma recette de cuisson du gigot au four, en basse température (près de 4h à 80°C), je rajouterai de l’ail…

Pour des recettes typiquement occitanes voir => ici 😉

Prendre soin de soi c’est aussi se faire plaisir dans sa cuisine et son assiette ! 😉

Read Full Post »

C’est l’histoire de Grzegorz Szlapczyński, un étudiant en informatique né à Varsovie, arrivé de l’est fin des années 1980 avec un harmonica dans sa poche… devenu par la suite Greg Zlap, et, parmi d’autres collaborations musicales, l’harmoniciste préféré de l’idole des jeunes, Jean-Philippe Léo Smet, il a quand même croisé un autre musicien génial, lui aussi né à l’est (Bucarest) 31 ans plus tôt, spécialiste des musiques de films, Vladimir Cosma 😉

C’est juste pour dire à notre cher gouvernement, en ce 1er avril plutôt morose, qu’il y en a ras la casquette des attestations de sortie, des justificatifs de domicile à présenter et de l’assignation à résidence perpétuelle alors que personne n’est capable de nous présenter une solution valable à la crise sanitaire actuelle 😦

J’attends aussi avec impatience le résultat des 2 jours de tests Covid sur la commune (j’ai hésité à y aller -mardi à cause du marché hebdomadaire, mercredi parce que c’était le jour des enfants, il y en avait des troupeaux dans ma rue et surtout pas envie de me faire tripatouiller le nez- puis j’ai renoncé à sortir, à quoi bon gréver le budget de la sécurité sociale alors que je vis dans ma bulle depuis plus d’un an et n’ai pas de symptômes ?), histoire de voir à quoi rime ce déploiement (à mes yeux inutile) des forces vives de la nation, alors qu’il y aurait sûrement d’autres façons de les utiliser intelligemment, ne serait-ce tout simplement qu’au rappel des gestes de base pleins de bon sens ?

Prenez soin de vous ! ♥

Mise à jour du 3 avril :

Pour tout savoir sur les attestations et la règle des 10 km de ce 4ème confinement généralisé, voir => ici, je ne vous cache pas que c’est à y perdre son latin, pour peu qu’il vous en reste encore un peu si vous l’aviez étudié à l’école dans votre jeunesse, Alea jacta est 😉

Pour info aussi, 10% de la population testée (en gardant ceux des communes avoisinantes qui ont profité de l’aubaine, ce qui ferait encore moins si on les retirait des statistiques), aucun cas positif à confirmer par l’ARS, une secrétaire de mairie occupée 2 jours durant à astiquer les cartes (vitale et d’identité) des sujets venus se faire tripoter le nez… une opération tape-à-l’oeil pour justifier l’utilisation de quelques deniers publics qui auraient pu être plus utiles ailleurs (ce n’est que mon opinion !).

Read Full Post »

En ces temps là, nous pouvions, partout dans le monde…

… nous rassembler où bon nous semblait…

… puis aller prendre un café au bistrot du coin de la rue ou se restaurer, mais c’était avant qu’un virus sorti on ne sait pas encore d’où ne colonise la planète entière… 😦

Maintenant, ce n’est pas plus de 6 personnes dans les rues ou tous masqués (c’est un très mauvais exemple où l’on voit que nous sommes très indisciplinés) et chacun chez soi après 19h, le pied !

Heureusement qu’il nous reste les vieilles histoires pour nous tenir chaud au coeur 😉

Un jour, une femme sort de sa maison et voit trois vieillards avec de longues barbes blanches, assis
devant chez elle. Elle ne les reconnaît pas.
 
Elle leur dit : Je ne pense pas vous connaître, mais vous devez avoir faim, s’il vous
plaît, entrez et je vous donnerai quelque chose à manger.

Est-ce que les enfants de la maison sont là ? demandent-ils.
Non, ils sont sortis leur répond-elle.
Alors nous ne pouvons pas entrer.

En fin d’après-midi, lorsque les enfants reviennent de
l’école, la femme leur raconte son aventure avec les trois hommes.

Va leur dire que nous sommes à la maison et invite-les à entrer !

disent-ils à leur mère.
La femme sort et invite les hommes à entrer dans la maison.

Nous n’entrons jamais ensemble dans une maison
répondent-ils. Un des vieillards explique :

Son nom est « Richesse », dit-il en indiquant un de ses amis et, en indiquant l’autre, lui c’est « Succès »,
et moi je suis « Amour' ».

Il ajoute alors :

Retourne à la maison et discute avec ta famille pour savoir lequel d’entre nous vous
voulez dans votre maison.

La femme retourne à la maison et rapporte à sa famille ce qui avait été dit.
Comme c’est étrange !

S’exclament les enfants.

Puisque c’est le cas, nous allons inviter « Richesse ».

La mère n’était pas d’accord.

Pourquoi n’inviterions-nous pas « Succès » ? Votre père en aurait bien besoin dans ses affaires.

La plus petite, Elfie, qui suçait encore son pouce,  s’exprime à son tour :
Veux mamours, veux mamours…

Les parents fondent devant tant de câlinerie enfantine et la mère sort inviter « Amour » à entrer.

« Amour » se lève et commence à marcher vers la maison.
Les deux autres se lèvent aussi et le suivent.
Etonnée, la femme demande à « Richesse » et à « Succès » :

J’ai seulement invité « Amour » pourquoi venez-vous aussi ?

Les vieillards lui répondent ensemble :

Si vous aviez invité « Richesse » ou « Succès », les deux autres d’entre nous seraient restés dehors, mais
vous avez invité « Amour » et partout où il va, nous allons avec lui, puisque partout où il y a de l’Amour,
il y a aussi de la Richesse et du Succès
😉

Mon souhait, pour qui lira le conte jusqu’à sa fin, est celui-ci :

Où il y a de la douleur, je te souhaite la paix,
Où il y a le doute en toi, je te souhaite une confiance renouvelée,
Où il y a la fatigue ou l’épuisement, je te souhaite
la compréhension, la patience et la force…
Où il y a la crainte, je te souhaite l’amour et le courage.

Read Full Post »

C’est celui du rappeur girondin A’Rieka…

… qui est aussi professeur de mathématiques au collège de Blanquefort 😉

Pour qui enfant rêvait d’être institutrice, peut-être que le vent contraire n’était pas une si mauvaise chose, dans le privé, le retour de bâton de la direction en cas d’incartade était certes direct, mais j’ai toujours eu la possibilité (et ne m’en suis pas privée) de partir quand ça ne me convenait plus 😉

Pour le plaisir, son bilan du confinement…

Prenez soin de vous, ce n’est pas fini ! ♥

Read Full Post »

En fait l’information contenue dans l’image ci-dessous (reçue par mail ce matin) et pas celle concernant le feuilleton sur la possibilité du rachat de l’enseigne Carrefour par le nébuleux groupe financier canadien Couche-tard qui circule, fait peur…

… serait-ce la perte de quelques connexions de nos rares neurones (ou peut-être un Aloïs Alzheimer généralisé et précoce suite au confinement, couvre-feu, vaccin… bref, au matraquage anxiogène de nos médias) qui fait que le singe devient plus intelligent que l’humain, mystère !

Pour ma part, l’atmosphère protectrice et leur aspect ne me font pas vraiment envie (et après il faut éliminer plastique et barquette polystyrène) et j’ai besoin des peaux des bananes que je mange… elles me servent d’engrais (enrichi aux pesticides qui me permettent de ne pas les traiter) au pied des rosiers 😉

Prenez soin de vous ! ♥

Read Full Post »

Mes sorties ravitaillement en produits de base et frais se limitent à une visite au « pas supermarket » local, une fois tous les 10 jours en moyenne (merci, jardin, congélateur, conserves ou lactofermentations)…

Au printemps, lors du premier confinement, j’avais noté l’annonce d’ouverture des portes à 8h pour les plus de 70ans alors que l’ouverture officielle du magasin n’était qu’à 9h, nous avons aussi un gel hydroalcoolique de consistance plutôt étrange parfois à l’entrée pour lequel j’ai de gros doutes quant à sa réelle efficacité, le port du masque est certes obligatoire depuis juillet, n’empêche que l’ouverture systématique des 2 caisses du milieu, à file d’attente conjointe, n’évite pas les contacts entre les clients, quant au marquage au sol il n’est plus respecté depuis longtemps…

La semaine dernière, nouveauté… gel dans le hall d’entrée avec une nouvelle affiche annonçant une capacité autorisée de 250 personnes dans le magasin et obligation de prendre un jeton dans la corbeille à disposition et de le restituer à la caisse en sortant ! J’ai donc fait gel, ai glissé le jeton dans ma poche, fait le tour du magasin avec ma liste, râlé parce que je ne pouvais pas accéder à certains rayons pour cause d’attroupements divers (employés entre eux alors qu’ils pourraient le faire dans leurs réserves vu qu’ils ne faisaient pas leur boulot, à savoir le plein ou les réassortiments en produits, clients qui en profitent pour bavarder parce qu’à l’extérieur c’est interdit), une fois en caisse j’avais totalement oublié mon jeton et l’hôtesse ne me l’a pas réclamé. Je me suis aperçue de ma bévue alors que j’arrivais à mon domicile, je l’ai donc laissé dans ma poche pour ma prochaine visite et j’ai réfléchi à la signification de l’affiche : 250 clients à la fois, ou 250 clients / jour… il est vrai que j’y vais à l’heure des repas où, en principe, je ne vois pas foule 😉

Il y a 2 jours, pour éviter le rush de Noël, retour au « pas supermarket » : étonnant !, l’affiche a changé, ce ne sont plus 250, mais seulement 125 personnes autorisées, la preuve, car cette fois je n’avais pas oublié l’APN !

Alors là, franchement je rigole, je m’esclaffe, je me gondole… bref… je ris jaune surtout !

1000 m² : je ne suis pas sûre que ce soit réellement la surface du bâtiment qui regroupe le sas d’entrée, le magasin, le sas de sortie, ainsi que les réserves, les bureaux, les vestiaires et le drive où les clients n’ont pas lieu d’être, et donc le magasin ne fait absolument pas 1000 m².

125 personnes simultanément : avec les rayonnages dans le magasin, je ne suis pas sûre que l’on puisse y circuler à 125 caddies, et d’ailleurs y en a-t’il vraiment 125 sur le parking ???

1 jeton par famille d’un adulte et 2 enfants, pour moi cela fait toujours 3 personnes en terme d’oxygène consommé dans un espace clos et donc 3 jetons, ou par personne âgée et son accompagnant, là aussi chez moi cela fait bien 2 personnes distinctes et donc 2 jetons, personne ne fait ses courses en apnée !…

C’est une direction qui se fiche royalement de ses clients, et ça je l’avais déjà remarqué…

On ne va pas se laisser abattre, une petite friandise pour la route ?… des amandes (noisettes et noix) toutes fraîches aux épices de Noël maison 😉

Read Full Post »

Alors qu’il paraîtrait que les ET seraient à nos portes sur Mars, le temps qu’ils arrivent enfin, le vaccin anti-covid que je croyais seulement destiné à nettoyer les maisons de retraite, aura fait encore plus de travail que dans mes précédents petits délires 😉

Ce dessin (son auteur, inconnu pour moi, est prié de se manifester pour que je puisse le citer et mettre un lien vers sa page) arrivé chez moi par mail, me laisserait penser que les Chinois sont définitivement hors de cause dans la propagation du coronavirus… le plan serait bien plus vaste, un maximum d’humains doivent périr pour laisser la place aux voyageurs de l’espace !!!

Je n’étais pas très motivée, mais ai-je très envie d’enfin les rencontrer ? 😉

Read Full Post »

… de la chorégraphe Nadezhda Sergeevna Nadezhdina ont fait le tour du monde et sont repris par toutes les compagnies, je ne m’en lasse pas et ne sais toujours pas comment elles font pour se déplacer (non, le plateau ne tourne pas) sans que les plis des robes longues ne bougent en dehors de la volonté des danseuses de la troupe Beryozka sur l’air de la chanson folklorique : Un bouleau se tenait dans le champ 😉

Et si les poupées russes ne suffisaient pas à un spectacle de Noël virtuel, on peut aussi regarder les plus virils danseurs de sirtaki (danse créée en 1964 par Jean Vassilis, alias Jacques Suissa) sur la musique signée Míkis Theodorákis du film Zorba le Grec (de Michael Cacoyannis) dans une chorégraphie d’Igor Moiseev pour changer de celle de Giórgos Proviás.

Père Noël, j’aimerais bien les mêmes chaussons, ils plairaient bien à mon chat 😉

Dernière proposition, la Fantaisie d’hiver « Blizzard », ballet d’Igor Moiseev (où l’on retrouve les pas flottés), pour un Noël blanc plein de poésie, au milieu des sapins sans neige… 😉

Merci à Internet qui nous permet une évasion en toute sécurité, chacun chez soi ! ♥

Read Full Post »

Older Posts »